5 astuces pour baisser ses impôts

de | 2 janvier 2018

Nous aimerions tous avoir la possibilité de payer moins d’impôts chaque année.  Beaucoup de personnes savent que cela est tout à fait possible, mais peu connaissent les moyens pour y parvenir. Investir dans l’immobilier, effectuer des travaux pour réduire la consommation d’énergie, avoir des enfants, embaucher une personne à domicile ou encore souscrire à un plan d’épargne retraite, voici quelques astuces pour faire baisser ses impôts et déduire certains frais sur votre déclaration.

Investir dans l’immobilier en défiscalisant

À cause de la crise, on dit souvent qu’il faut investir dans la pierre. Cela est une très bonne chose car le gouvernement a instauré des lois de défiscalisation immobilière qui permettent aux personnes qui investissent dans l’immobilier de réduire leur impôt sur le revenu.

La loi Pinel a été introduite en 2015 et est venue remplacer la loi Duflot qui était la loi de défiscalisation immobilière mise en vigueur en 2014. La loi Pinel a gardé certains principes en les assouplissant afin de pouvoir étendre leur impact. Le principe est simple, et est le même que celui de la loi Duflot : l’État rembourse une part significative de votre achat en réduction d’impôt lorsque vous investissez dans un logement neuf dans une zone très demandée et en respectant certaines conditions. Le logement doit toutefois être BBC (bâtiment de basse consommation) afin que vous puissiez bénéficier de cet avantage fiscal. Cette loi permet ainsi de pouvoir déduire près de 21% du prix maximum de deux logements par an. Cet investissement a toutefois une limite puisqu’il ne peut pas dépasser un total de 300 000€. La réduction d’impôt peut s’étaler sur six à neuf ans, et dans certains cas s’étendre à douze ans.

Investir dans l'immobilier

Dans le cas où vous préféreriez investir dans l’immobilier meublé, il existe une autre loi, la loi Bouvard, qui peut vous permettre de bénéficier de 11% de réduction d’impôts. De plus, il est également possible dans certains cas de récupérer la TVA.

Effectuer des travaux d’économie d’énergie

Depuis le 1er Septembre 2014, le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) est venu remplacé le CIDD (crédit d’impôt développement durable). Le CITE permet d’avoir la possibilité de déduire des impôts certaines dépenses effectuées dans le cadre de la rénovation énergétique qui ont été réalisées au cours des deux dernières années au sein de votre résidence principale. Toutefois, il est important de savoir que ces travaux doivent impérativement être réalisés par une entreprise certifiée RGE.

Avoir des enfants

Avoir un ou plusieurs enfants permet de faire baisser le revenu imposable, et donc de diminuer vos impôts ! En effet, jusqu’à deux enfants, chaque enfant donne droit à une demi-part fiscale, et à partir du troisième, chaque enfant donne droit à une part fiscale complète. Plus le nombre de parts fiscales est élevée pour un même revenu, plus votre impôt sur le revenu est réduit. Il suffit de bien cocher les cases correspondantes avec l’année de naissance de vos enfants sur votre déclaration de revenus. Ce principe est également valable pour d’autres impôts tels que la taxe d’habitation.

Avoir des enfants pour baisser ses impôts

Embaucher une personne à domicile

Il peut être également avantageux fiscalement d’employer un salarié à votre domicile pour les tâches telles que le ménage, la garde d’enfants, le soutien à domicile, le jardinage, ou encore l’aide à domicile (pour les personnes âgées). Ces emplois sont payés directement par l’employeur et permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt. En effet, jusqu’à 50% des dépenses peuvent vous être restituées, même si vous ne payez pas d’impôts ! En revanche, ces dépenses ne doivent pas dépasser 12 000 euros par an sauf cas particuliers (par exemple, elles peuvent aller jusqu’à 20 000 euros pour les personnes invalides).

L’utilisation de chèques emploi-service permet de bénéficier des mêmes conditions de réduction d’impôt.

Souscrire à un plan d’épargne retraite

Les plans d’épargne retraite offrent également certains avantages fiscaux.

Le PERP (plan d’épargne retraite populaire) permet de déduire de l’impôt sur le revenu les sommes qui y sont versées. Toutefois, ces sommes sont limitées à 10% des revenus liés à l’activité professionnelle ou à 10% du plafond annuel de la Sécurité sociale.

Le contrat Madelin est quant à lui, destiné aux travailleurs non salariés et leur permet de déduire les cotisations versées par l’assuré. Elles sont également limitées à 10% des bénéfices imposables réalisés et de huit fois le montant du plafond annuel de la Sécurité Sociale.

En revanche, certains plans d’épargne retraite, comme par exemple le PERCO (plan d’épargne populaire collectif) ne donnent droit à aucun avantage fiscal.

Il peut être utile de savoir que si le montant total de votre déduction n’est pas utilisé sur une année, le solde peut être reporté l’année suivante et dans les trois années qui suivent.

Vous connaissez désormais les astuces principales qui pourront vous permettre de faire baisser vos impôts !

Une réflexion au sujet de « 5 astuces pour baisser ses impôts »

  1. david

    Bonjour,
    il est un peu trop tard pour mettre en place une des ces opérations pour les impôts à déclarer en mai! 😉

    Ps : j’ai « involontairement » fait une des options en 2017! 😀

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge