Adieu petite voiture!

de | 6 avril 2014

Et voilà, j’ai vendu il y a quelques jours ma petite voiture. Celle-là même qui m’accompagnait depuis mon arrivée en Pays de la Loire il y a maintenant un peu plus de 8 ans. Comme le temps passe. Mais l’heure n’est pas à l’amertume, bien au contraire. Alors, pourquoi me suis-je séparé de ma petite auto? Quels éléments m’ont poussé à cette décision, et quelles conséquences pour mon quotidien? C’est ce que nous allons voir ensemble dans les prochaines lignes.

Pourquoi une petite voiture ?

Ma femme et moi-même somme arrivés sur la région en fin d’année 2005. Très vite, nous avons fait l’acquisition d’une petite voiture pour nous simplifier le quotidien. Jeunes et sans enfant, cette dernière était largement suffisante pour nos besoins de l’époque. Et le temps, comme à son habitude, a passé. Mariage, enfant, acquisition de sa résidence principale, enfant… Peu importe l’ordre, des éléments sont venus changer, dans le bon sens du terme, notre rythme de vie. Je vous invite à lire la page A propos pour un complément d’informations. En 2012, nous avons alors fait l’acquisition d’un second véhicule, plus familial, pour faciliter la vie de notre petite tribu. Et 2 années plus tard, nous sommes arrivés à la conclusion que garder notre première petite voiture était un luxe dont nous pourrions nous passer, notamment pour optimiser nos finances personnelles. Oui, nous avons mis 2 ans pour arriver à cette conclusion : je comprends vite, mais il faut m’expliquer longtemps… 🙂

Petite voiture bleue en bois

Une séparation réfléchie

N’avoir qu’une voiture n’est pas une nouveauté pour nous. Par le passé, nous avons déjà été dans une situation similaire et cela n’a pas posé de problème particulier. Aussi ne sommes nous pas en terrain inconnu. Niveau rythme de vie, cela devrait être sans impact ou presque : nous avons la chance d’avoir nourrice, école et transport en commun tous les 3 réunis dans un rayon de moins de 300 mètres. Madame ayant obtenu la garde de la voiture familiale (vous savez maintenant qui porte la culotte chez nous 🙂 ), le seul changement quelque peu significatif sera pour moi : je reviens aux transports en commun, dont je vantais les mérites et présentais les inconvénients il y a peu. Cela me donnera l’occasion de consulter quelques blogs et autres sur le chemin du retour! Et marcher un peu me fera le plus grand bien!

Une petite voiture en moins, de l’argent en plus

Oui, si nous nous sommes séparés de notre petite voiture, c’est avant tout pour des raisons économiques. Nous avons jugé que le confort qu’elle nous apportait ne méritait pas le prix qu’elle nous coûtait. Mais concrètement, quels sont les gains attendus? Jusqu’à ce jour, 3 postes de dépense étaient associés à notre petite auto :

  • Le carburant
  • L’assurance automobile
  • L’entretien

Comme je n’ai jamais pris le temps de calculer combien nous coûtaient les différents contrôles techniques, vidanges et autres, je vais volontairement les exclure de mes calculs. Pour vous donner un ordre d’idée de ce à quoi cela peut correspondre, je vous invite toutefois à consulter l’article d’un confrère sur le budget voiture. En dehors de son entretien, nous dépensions donc 60€ par mois en carburant et 34€ en assurance. Soit un total de 94€ de dépenses par mois.

Passer aux transports en commun, c’est bien, mais ce n’est malheureusement pas (encore?) gratuit. Compte-tenu de mon usage, le plus pertinent pour moi était de prendre un abonnement annuel. Sans compter que c’est bien pratique : pas de coupons journaliers ou mensuels à acheter régulièrement puis à composter, tout se passe par prélèvement automatique une fois par mois. Et j’ai une carte de transport unique pour toute l’année, et même les années suivantes. L’abonnement annuel permet des voyages illimités sur le réseau de ma ville pour 530€, soit 44,17€ de moins sur le compte chaque mois. Ce qui nous fait déjà presque 50€ d’économie chaque mois, ou 600€ à l’année. 600€ qui permettront par exemple d’offrir un petit voyage sympa à Madame. Mais chut, ne lui dites rien! 🙂

Voyage en avion, vive les vacances

Bonne nouvelle, j’économiserai en réalité plus que les 50€ évoqués. Pourquoi? Parce que comme je le précisai dans l’article sur les transports en commun, mon employeur prend 50% de mes dépenses « transports en commun » à sa charge. Pensez-y si vous utilisez les transports publics! Nous obtenons donc l’équation à 1 inconnue suivante, où x est l’économie que je vais faire chaque mois 🙂  :

x = dépenses « voitures » – dépenses « transports en commun » / 2

x = 94 – 44,17/2 = 94 – 22,085 = 71,915 €

Ce sont donc en réalité près de 72€ que je vais économiser chaque mois, ce que je qualifierai d’excellente optimisation de ses finances! Sans oublier que je ne compte même pas l’entretien de la petite voiture dans ces chiffres… Presque 864€ de gains sur un an, très certainement plus de 1 000€ en incluant l’entretien : de quoi me permettre d’accompagner Madame dans son petit voyage! Ben oui, il n’y a pas de raisons que je n’en profite pas 😉

Bilan et perspectives

Cumulé avec les 28€ d’économies mensuelles réalisées sur l’assurance du monospace familiale, le gain mensuel s’élève déjà à presque 100€; l’objectif fixé en début d’année est donc dépassé et même quasiment doublé. Mais je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin. Deux autres pistes sont en cours pour maximiser ce gain mensuel et optimiser mes finances au maximum, le tout sans perdre en qualité de vie. Je vous parlerai bientôt..

Et vous, avez-vous déjà songé à passer aux transports en commun? Avez-vous bien profité des 50% pris en charge par votre employeur?

20 réflexions au sujet de « Adieu petite voiture! »

  1. InvestMan

    Pour ma part, il y a quelques années, j’avais vendu ma voiture, depuis je ne suis plus véhiculé, quoi que de temps en temps j’emprunte le véhicule familial, et j’ai remarqué une nette différence dans les dépenses ! Je ne regrette pas de m’en être séparé vu mon profil de l’époque et actuel. La situation pourra évidemment changer d’ici quelques années.
    InvestMan Articles récents…Le plafond du PEA est passé à 150 000€My Profile

    Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      Comme tu le dis, tout est affaire de contexte.
      Aujourd’hui, ma femme et moi-même n’avons pas besoin de ce second véhicule. Mais si la situation venait à changer (travail plus éloigné du domicile, …), nous nous reposerions sans le moindre doute la question!

      Répondre
  2. Emmanuel

    Bonjour Squatte et merci pour le lien sur mon article.

    Voici encore 1000€ d’économisé et vu que c’est pour faire un cadeau, ils seront d’autant plus appréciés 😉
    Comme tu l’expliques également, en milieu urbain il n’y a pas spécialement besoin de 2 véhicules si l’on a tous les commerces ou organismes sous la main et bien sûr si le trajet maison / lieu de travail est possible en transports en commun.

    Emmanuel
    Emmanuel Articles récents…Moins dépenser au quotidienMy Profile

    Répondre
  3. Marc de Mieux Gérer Son Argent

    Salut Squatte,

    Un article qui résume bien les avantages et inconvénient d’avoir ou non une voiture en général.

    Une liberté qui a un coût, ou être un peu plus dépendant mais économiser de grosses sommes ?
    C’est une bonne question auquel chacun répondra avec ses besoins et ses envies 😉 .

    Pour faire un parallèle, j’avais une voiture pendant 4 ans quand j’étais étudiant pour aller à l’école et au boulot.
    Puis pendant 3 ans je n’en ai plus eu besoin car j’avais un job à 20 minutes de bus.
    Et depuis cet été un nouvel emploi assez éloigné m’a obligé à avoir un véhicule.

    Du coup j’aime bien les 2 modes, avoir une voiture ou pas du tout. Et je suis à l’aise avec les 2 situations.
    Par contre dès qu’on sort la calculette ça fait plutôt mal…
    La voiture est clairement un luxe !
    Et j’ai constaté sur mon budget les plusieurs centaines d’euros par mois de différence…
    Du coup, même si j’aime bien mon véhicule, dès que je peux le vendre je le ferrais.

    Et comme tu le dis, la participation de l’employeur est vraiment sympa.
    Ce qui fait qu’au final l’abonnement ne coute « que » plusieurs dizaines d’euros.
    Et on prend vite le réflexe transports en commun quand on veut aller quelque part et que c’est galère pour se garer, qu’il y a des bouchons ou qu’on mettrait le même temps en voiture…

    Marc.
    Marc de Mieux Gérer Son Argent Articles récents…Vidéo de réponse à la question : Je suis trop jeune pour ouvrir une assurance vie ?My Profile

    Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      Bonjour Marc,

      Comme tu le dis, tout est finalement question de contexte : j’ai la chance de pouvoir me satisfaire d’une unique voiture pour toute la famille.
      Je suis conscient que certains sont obligés d’avoir un ou plusieurs véhicules.
      D’un point de vue purement financier, mais ce n’est pas une nouveauté, l’écart peut être effectivement très conséquent!
      Squatte Articles récents…Adieu petite voiture!My Profile

      Répondre
  4. Adam

    On ne se rend pas compte combien une voiture peut nous coûter de l’argent.

    C’est clair , lorsque l’on additionne l’essence, l’assurance et l’entretien ça représente une petite fortune !
    Sans compter les pépins occasionnels qui n’arrivent jamais au bon moment…

    Pour l’exemple, mon frère vient de casser le moteur de sa voiture pourtant bien entretenue et avec 130 000 km… Megane II 1.9 dci à éviter, j’ai eu des échos par des mécanos (je bosse dans la pièce auto) et apparemment c’est courant sur ce modèle… Il va devoir revendre le reste pour pièces et se racheter un nouveau véhicule…Bref, il n’est pas sorti de l’auberge comme on dit.

    Bien entendu ce genre de soucis arrive toujours dans des périodes un peu difficiles.

    Tu as bien raison de te débarrasser de ton second véhicule car moins on en a et mieux on se porte 😉

    Adam
    Adam Articles récents…200€/Mois Acte IIMy Profile

    Répondre
  5. Mancy@options binaires

    Vous avez tout à fait raison, moi et mon mari n’utilisent qu’une seule voiture, il suffit juste d’avoir une bonne organisation et de savoir la priorité quand on a besoin d’aller dans un rendez-vous d’affaire ou dans un endroit ou nous ne pouvons pas y aller ensemble. Quelquefois j’utilise aussi le transport commun pour aller au travail, de toutes façons ça présente pour moi beaucoup d’avantages : je peux me rattraper sur ma lecture par exemple ou de me brancher au Wi-Fi, de faire aussi la liste des choses à faire.
    Mancy@options binaires Articles récents…La performance du robot option binaireMy Profile

    Répondre
  6. Gwen

    Salut,
    perso je souhaite reagir a 2 choses:
    -vous semblez tous d’accord, 2 voitures pour une famille, c’est un luxe; ca l’est, certe, quand il y a une alternative… Tout le monde n’habite pas en ville, ou plus precisément proche de ligne de transport en commun…
    -ton épouse travaille-t-elle? si ce n’est pas le cas – ou elle y va a pied-, tu pourras justifier apres de ton assuance voiture (celle qui reste) un contrat sans trajet travail. Cela coute souvent moins cher; certaines assurances font meme une reduc de prime ou carte de transport pour ces situations (genre « eco réduc »).

    Perso, ma 2eme voiture sert peu mais vu que je prends des vieilles trapannelles qui ne coutent rien, je prefere en avoir 2 pour assurer les transport si la première tombe en panne…
    Gwen Articles récents…Point pneu: garage vs internet. Delta à 180 euros.My Profile

    Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      Bonjour Gwen,

      Tu as tout à fait raison, c’est un luxe seulement si il existe un plan B. Ma femme et moi avons cette chance, aussi l’avons-nous saisie.
      Madame travaille et a hérité de la voiture restante 🙂

      Répondre
  7. Marjorie@Histoire à Vivre

    Salut Squatte,
    Ah la voiture, sacré problème !
    Quel dilemme ! Et en effet, tout dépend du contexte. C’est même la base, je dirais.
    Comme tu le reconnais, tu as la chance de pouvoir t’en passer.
    Dans mon cas, je suis en village, et il n’y a pas de transports en commun, c’est une calamité : comme tout le monde a sa voiture, le chat se mord la queue. Il n’y a qu’un bus (et encore, il est scolaire !) qui part à 7 h 15 et un autre vers midi. Vers une seule ville. Et après pour le retour de la « grande » ville à 15 km, faut attendre 11 h ou… le soir !
    Donc pas évident.
    Et pourtant, pour la première fois de ma vie, je n’ai plus de voiture.
    J’avais celle de mon boulot (avant d’être au chômage), une Golf neuve magnifique, que j’adorais vraiment, une bombe qui ne faisait qu’un avec moi – lol – et bien sûr je l’ai rendue en commençant à travailler chez moi avec le chômage (je monte mon biz sur Internet ;)). Comme entretemps j’avais donné ma vieille Corsa à une amie qui en avait besoin, je me suis retrouvée sans véhicule. J’ai heureusement à dispo celle de ma moitié, alors je calcule mes rdv peu fréquents quand je peux avoir la voiture : après son retour dans l’aprèm ou durant son jour de congé la semaine. C’est du jonglage, mais je me débrouille. Je suis ravie de pouvoir économiser cet horrible gouffre financier, ce roi des passifs ! Le mois dernier d’ailleurs, la voiture a coûté la bagatelle de 800 € avec le changement de courroie de distribution, qui était prévu, et le changement des ressorts (imprévu !) en même temps. Merci à nos dos d’âne et ronds-points qui paraît-il sont la cause de ces pièces abîmées, qui n’étaient jamais à changer avant. La facture a pu être payée en 4 fois, mais quand même, ça fait mal. Et en juin rebelote, faut changer absolument les pneus qui sont lisses de chez lisses. Faut dire que ma moitié conduit beaucoup, son boulot est à 58 km, 116 km aller-retour (je calcule bien lol) ! Sa mutation professionnelle n’a pas encore été obtenue depuis 1 an 🙁 Ok plus d’impôts à payer, mais quand même, ça revient très cher en usure de voiture et 200 € de diesel par mois ! Et encore, on fait attention à ne presque pas rouler en dehors des trajets travail. Se faire aider par le boss ? Pas dans sa boîte, et pourtant c’est Carrefour qui a heureusement pas mal d’avantages en primes, 14e mois et placements 🙂
    Je me demande comment je vais m’organiser pour mon fils en septembre, qui sera dans un lycée hors de mon village. Peut-être interne, mais il ne veut pas.
    Enfin voilà, je suis ravie de ne pas avoir cette terrible dépense, mais… sans transports en commun, c’est pas toujours folichon et mon fils râle parfois que « quand même maman, t’as même pas les sous pour t’acheter une voiture » ^^
    A bientôt
    Marjorie
    Marjorie@Histoire à Vivre Articles récents…Enfant zombie ou enfant créatif ?My Profile

    Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      Bonjour Marjorie,

      Pour « économiser » sur votre véhicule, avez-vous pensez au covoiturage? 116 km aller-retour, c’est une sacré distance! Avez-vous songé à vous rapprocher du lieu de travail de Monsieur?

      Il est clair qu’une voiture est un véritable gouffre financier : ma femme et moi avons récemment eu les 4 pneus à changer sur notre dernier véhicule, et la facture monte très vite : coup de chance, nous avons profité d’une offre de réduction pour ce changement, mais cela nous à tout de même coûter environ 600€, ce qui est loin d’être anodin!
      Squatte Articles récents…J’ai gagné 600€ sans aucun risque!My Profile

      Répondre
      1. Marjorie@Histoire à Vivre

        Oui, un véritable gouffre financier !
        Comme je l’ai dit dans mon laïus ^^, ma moitié a déjà demandé sa mutation pour se rapprocher de son nouveau domicile (le village où moi j’habite), mais cela fait un an et pour l’instant, toujours rien !
        Son nouveau boulot serait à 30 km, ce qui est déjà bien mieux !
        Car en fait, ce n’est pas moi qui vais bouger vers son ancien lieu de travail (Annecy), mais nous avons fait le contraire, pour diverses raisons, nous préférons vivre là où nous sommes, à la campagne. C’est donc ma moitié qui m’a rejointe.
        Le co-voiturage, oui je connais, mais dans sa situation impossible : horaires irréguliers qui varient de semaine en semaine (une fois du matin, une fois de journée, ou alors le soir). Et puis des gens qui vivent ici pour aller bosser à Annecy, avec ces horaires irréguliers, je ne pense pas que ça existe 😉
        Marjorie@Histoire à Vivre Articles récents…Enfant zombie ou enfant créatif ?My Profile

        Répondre
  8. Gwen

    600 euros pour 4 pneus… c’est énorme! Quelles est ce vehicule et sa monte? Pour 2 familliales, j’ai payé 620 euros (que je soit clair: pour 8 pneus de marque Dunlop pas bas de gamme et leur pose).

    (cf http://moins-cest-mieux.com/content/point-pneu-garage-vs-internet-delta-%C3%A0-180-euros)
    @Marjorie: tu as pensé à la voiture électrique pour ton compagnon? vu la distance, c’est l’usage parfait.

    Bonne journée
    Gwen Articles récents…LMNP+travaux: un bon combo!My Profile

    Répondre
  9. Webdeal

    C’est évident qu’une voiture implique des dépenses chaque fois qu’on l’utilise. C’est bien de peser le pour et le contre et de prendre une décision quand il le faut.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge