Gagner 500€ par mois avec internet, bilan après 10 mois

de | 2 novembre 2015

Déjà début novembre. J’ai l’impression que l’été vient à peine de se terminer et pourtant Noël frappe déjà à nos portes ! Mais bon, si vous êtes là, ce n’est pas pour m’écouter parler de mon ressenti sur la vitesse à laquelle le temps s’écoule ! A moins que… 🙂 Non, aujourd’hui, c’est l’heure de notre rendez-vous régulier pour échanger ensemble sur mes avancées sur les sites de niche. Quelles nouveautés depuis fin août ? Quelles actions ont bien pu être lancées ? Et plus encore, bande de petits curieux, quels résultats ?

Une fois n’est pas coutume, je vais (encore…) ajuster le formalisme de cet article. Je pense que l’idée de faire une première partie consacrée à mon premier site de niche, puis une seconde aux « autres sujets », n’est plus nécessairement pertinente. Car ce premier site de niche est maintenant en roue libre. Je ne réalise que peu d’actions sur celui-ci, aussi risquerai-je très vite de vous ennuyer 🙁 . Mais trêve de bavardages, allons-y !

Bilan après 10 mois

Ce que j’ai réalisé

Commençons par un petit retour arrière pour vous présenter les différentes actions que j’ai pu lancées durant ces deux derniers mois. J’en avais listé quelques unes à réaliser lors de mon précédent bilan sur le sujet. Elles se concentraient toutes quasi-exclusivement sur le référencement et notamment sur l’obtention de liens vers mes sites. Pour rappel, en simplifiant à l’extrême, plus un site possède de liens de qualité vers lui, mieux il est positionné dans les résultats du tout puissant Google. Si vous souhaitez en savoir plus sur le référencement, je vous invite à… chercher un peu sur internet !

Oh l’autre, pas sympa… 🙁

Bon allez, pour les plus curieux, jetez par exemple un coup d’œil au site Web & SEO, qui aborde le sujet de manière régulière. Et comme on y parle également de sites de niche, c’est plutôt sympathique et vous ferez ainsi d’une pierre deux coups ! 🙂

Ce qui était prévu (et qui a été fait)…

Revenons à notre sujet. Côté référencement, j’ai pu obtenir un nombre intéressant de liens vers mes différents sites de niche en prenant contact avec certains blogueurs dans des thématiques proches ou voisines de celles visées. Les résultats ne se sont pas encore faits ressentir au niveau du référencement, même si certains articles longue traîne commencent à m’apporter des flux de visiteurs significatifs.

Toujours sur le référencement, j’ai lancé une première prestation sur le sujet, sur la plateforme UpWork. Je dois dire que j’ai eu quelques difficultés avant de trouver le bon profil. Ma première commande, sans doute mal rédigée et pas assez précise, ne m’a pas permis d’identifier de profils susceptibles de répondre à mes besoins. J’ai donc finalement annulé cette première offre d’emploi pour en créer une seconde un peu plus spécifique. J’ai également passé un peu de temps à chercher les offres similaires qui auraient déjà pu être postées sur le site, pour m’en inspirer. Et bonne nouvelle, j’ai trouvé un freelancer ! Je l’ai pour l’instant principalement fait travailler sur un unique site, reste à patienter quelques temps pour voir si des résultats tangibles ressortent de cette première expérience.

… et ce qui a été fait en plus !

La fin de l’année approchant et puisqu’il ne reste que quelques mois pour atteindre les 500€ de gain par mois, j’ai trouvé le temps de réaliser quelques actions complémentaires pour mettre toutes les chances de mon côté.

Première chose, j’ai commencé à me renseigner sur les autres façons de gagner de l’argent avec un site, en cherchant notamment du côté des plate-formes d’affiliation existantes, hors affiliation Amazon donc. Un des sites que j’évoquais les mois passés et qui m’avait rapporté très rapidement une trentaine d’euros est d’ailleurs basé sur de l’affiliation non Amazon. A la fin du mois d’octobre et devant les résultats encourageants justement rencontrés par ce site, j’ai lancé un second site avec la même approche et la même plateforme.

Au delà de l’usage d’un autre partenaire pour les monétiser, ces deux sites présentent la particularité de viser un domaine complètement distinct des autres. Plus encore, ils visent des mots-clés à forte connotation « achat ». Ces mots-clés plus qualifiés sont certes beaucoup moins tapés dans les moteurs de recherche, mais leur taux de conversion (à savoir le nombre de visites par rapport au nombre de personnes réalisant un achat depuis le site) est bien meilleur. Pour vous donner un ordre d’idée, ces fameux mots-clés sont utilisés à peine quelques centaines de fois par mois, voir même quelques dizaines de fois pour certains !

Pour vous donner un exemple, le mot-clé « ordinateur » est sans doute beaucoup plus recherché que le mot-clé « acheter ordinateur ». Mais le second convertira à coup sûr beaucoup mieux…

Vivre de ses sites de niche, c'est possible ?

J’ai donc lancé un nouveau site, alors que je me l’étais interdit tant qu’au moins un second site ne génère pas de manière récurrent quelques dizaines d’euros. Cet objectif a-t-il été atteint ? Nous verrons cela un peu plus loin dans l’article…

Quel sens du teasing, bravo ! 🙂

Mais je ne me suis pas arrêté là. Dans les derniers jours du mois d’octobre, j’ai lancé un autre site. Suis-je fou ? N’ai-je aucune mémoire ? N’avais-je pas dit que je me concentrais sur le référencement ? Je vous laisse répondre comme bon vous semble à ces quelques interrogations 😉 , mais ce dernier site lancé n’aura dans un premier temps qu’un unique objectif : me permettre de publier des articles partenaires en échange de liens. Je ne sais pas si cela va fonctionner, nous verrons bien. Pour la première fois de ma courte carrière dans le monde d’internet, j’ai d’ailleurs fait l’acquisition d’un NDD expiré, histoire d’essayer de profiter de sa notoriété et de son linking déjà existant.

En gros, j’ai acheté une adresse de site internet qui a déjà été utilisée par le passé et qui dispose de quelques liens pointant vers elle.

Enfin, j’ai bien évidemment commandé et publié un certain nombre d’articles pour mes différents sites. Quasi-exclusivement pour les deux sites d’affiliation évoqués quelques lignes plus haut d’ailleurs.

Ce que j’ai gagné

Presque 1 000 mots déjà et je n’ai pas encore parlé de mes gains. Pour vous remercier d’avoir lu jusqu’ici sans abandonner, nous allons donc, enfin, parler chiffres ! 🙂

Septembre 2015

Commençons par le mois de septembre. Je parle des gains pour l’intégralité de mes sites, sans distinction. Après avoir frôlé la barre des 200€ sur le mois d’août, la rentrée des classes m’a permis de dégager un revenu de 392,84€. Soit une hausse de presque 100% en un mois !

Au premier abord, on pourrait se dire que j’ai fait un grand pas vers mon objectif mensuel de 500€. Mais ne crions pas victoire trop vite, car une partie de cette somme est due à des actions ponctuelles et ne tombera pas dans ma poche de manière récurrente. Une sorte de prime exceptionnelle donc.

Mais ne boudons pas notre plaisir, c’est tout de même une belle somme.

Autre point intéressant, j’évoquais dans le bilan précédent, et un peu plus haut dans cet article, le site qui avait rapporté un peu plus d’une trentaine d’euros en août dernier. Et bien il a rapporté encore une trentaine d’euros en septembre. C’est donc mon second site a ramené de manière récurrente plusieurs dizaines d’euros, champagne ! J’ai d’ailleurs de belles ambitions pour ce dernier…

Octobre 2015

Passons en toute logique au mois d’octobre. Deux grandes satisfactions sont au programme.

La première concerne le site évoqué quelques lignes plus haut. Un peu plus de 30€ de gains en août, un peu plus de 30€ en septembre et…. Plus de 100€ au mois d’octobre ! Le nombre de visites est en très forte hausse par rapport au mois précédent, puisqu’il a plus que doublé. Mais voyez par vous-même :

Des visites en hausse Evolutions sur les deux derniers mois

Je mise d’ailleurs beaucoup sur ce site dans les prochains mois car :

  • Le trafic n’a réellement décollé qu’à compter du 19 octobre, soit avec déjà 2/3 du mois écoulé.
  • J’ai, je pense, obtenu des liens plutôt sympas sur la fin du mois. De quoi espérer gagner quelques places dans le positionnement Google dans les prochaines semaines/mois.
  • Ces dernières semaines, j’ai publié de nouveaux articles avec une approche similaire aux précédents, dans l’objectif d’attirer de nouveaux visiteurs qualifiés.

La seconde victoire du mois est…roulements de tambour… l’atteinte de mon objectif bien sûr ! Le mois d’octobre sera donc le premier mois où j’ai atteint et même dépassé les 500€ de gains. J’espère que ce ne sera pas le dernier ! Il m’aura donc fallu 10 mois pour atteindre cet objectif fixé en début d’année, soit un an après le lancement de mon tout premier site de niche. J’ai gagné exactement 669,86€. Là encore, une entrée d’argent exceptionnelle a permis d’atteindre ce chiffre, rentrée qui ne tombera malheureusement pas tous les mois. Mais c’est en tout cas extrêmement encourageant pour la suite.

Enfin, un dernier point de satisfaction sur ces deux mois passés est la diversification que j’ai pu opérer :

  • Mes gains ne proviennent plus en très grande partie d’un et unique site.
  • Mes gains ne proviennent pas que d’un seul partenaire. J’ai du AdSense, de l’affilation Amazon, d’autres plateformes d’affiliations, …
  • Je couvre de plus en plus de domaines et de sujets différents.

Le risque lié à la perte de revenus depuis un de mes sites ou un de mes partenaires ne rendra donc pas mon business inopérant. Je compte d’ailleurs poursuivre l’effort de diversification dans les prochains mois, mais probablement pas avant début d’année 2016.

Ce que je vais faire

Pour les prochains mois, je pense dans un premier poursuivre les actions lancées depuis la rentrée, à savoir continuer d’améliorer les positions de mes sites dans les résultats de recherche. Je compte me servir des mêmes leviers que sur les derniers soixante jours, à savoir prises de contact et sous-traitance.

Pour des résultats à moyen et long terme, je vais passer commande d’une dizaine d’articles pour nourrir mon site à NDD expiré. L’idée est de lui donner une apparence professionnelle et un contenu propre pour faciliter ensuite l’échange de liens. A surveiller pour voir comment cela évolue.

Sur mon premier site de niche, je vais également passer commande d’une belle salve d’articles. Je vais tenter de l’étendre. Comprenez que je vais essayer de viser un thème voisin de celui visé jusque-là par le site, pour voir si je peux profiter de l’autorité déjà acquise. Résultats des courses dans quelques mois.

Il est également très probable que je passe commande de nouveaux articles pour le second site lancé il y a peu. Voilà donc qui devrait m’occuper jusqu’à la fin de l’année 🙂 .

Nous voilà déjà à la fin de ce bilan riche en événement. Il me reste à poursuivre l’effort sur la fin de l’année pour essayer de maintenir des gains au-dessus des 500€ mensuels. Et qui sait, peut-être que je pourrai me fixer des objectifs plus ambitieux pour l’année prochaine… Ou pas ! 🙂

Le nouveau format vous convient-il ? Si vous avez des questions ou des remarques, les commentaires sont là pour ça. Enfin et comme à l’habitude, n’hésitez pas à partager l’article sur les réseaux sociaux, merci d’avance !

17 réflexions au sujet de « Gagner 500€ par mois avec internet, bilan après 10 mois »

  1. Nicolas

    Bravo Squatte pour cet excellent bilan! Très très bon, 669 euros ! Wow!!! 🙂 Bien joué! Ce genre d’articles motive à relancer des sites de niche (en même temps ça fait 10 mois que je dis la même chose) 😀

    Par contre, tu ne rentres pas dans les détails et c’est dommage. Quelle est la plateforme d’affiliation que tu utilises en plus d’Amazon? Ou bien son nom va nous donner une idée trop précise de la niche visée?

    Et aussi, quelles sont ces rentrées d’argent ponctuelles? Une grosse commission sur un gros article vendu? Ou un gars qui a utilisé ton lien sur Amazon et en a profité pour acheter une Porsche dessus (et donc, grosse comm pour toi)? 🙂 Je suis curieux.

    En tout cas punaise encore félicitations. En début d’année tu n’avais jamais fait de sites de niche, et là tu gagnes déjà 660 euros par mois. Tu es en excellent chemin!!

    A très vite
    Nico!
    Nicolas Articles récents…2647 € par mois de Mars à Août 2015 : le bilan de ces 6 derniers moisMy Profile

    Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      Hello Nicolas,

      Effectivement, j’ai pris le parti de moins rentrer dans le détail dans ce bilan et dans les derniers également d’ailleurs, avec deux objectifs en tête :
      – éviter de perdre l’intérêt des lecteurs si je ressasse toujours les mêmes types de chiffres
      – rester « anonyme » sur les mots-clés visés par mes sites, pour ne pas risque de me faire « doubler » sur des sites encore trop jeunes

      Tes remarques et interrogations me laissent à penser que je n’ai pas totalement atteint ces objectifs, aussi va-t-il falloir que je trouve un meilleur équilibre pour les prochains articles de ce type !

      Je vais toutefois tenter de répondre à tes questions dans ce commentaire. Pour le domaine visé et les plateformes d’affiliation utilisées (car j’en utilise au moins de nouvelle 🙂 ), disons que c’est un domaine particulièrement apprécié par un certain Kevin, je te laisse deviner lequel ! 🙂
      Sur les rentrées d’argent ponctuelles évoquées, elles sont en effet liées à quelques articles.

      J’essaierai de présenter tout ça de manière plus efficace lors du prochain bilan, quitte peut-être à changer le format et, par exemple, à faire un ou plusieurs articles dédiés sur le sujet. Je reste bien évidemment à l’écoute de toutes remarques 🙂
      Squatte Articles récents…Pourquoi je suis un investisseur heureux ?My Profile

      Répondre
  2. Nathanael

    Hello Squatte,
    Waou une très belle évolution pour toi et je te félicite… Puisse que je suis en France, je passerai fêter cette victoire avec toi. 600 euros ce n’est pas mal et tu prouve qu’il faut se concentrer sur le référencement.

    Perso, je lance un réseau de site avec un objectif similaire et surtout que j’ai commencé la sous traitance. Cela me permet de me concentrer sur le référencement des sites. J’ai failli tester un NDD expiré mais je doute encore. Je verrai comment faire cela ….

    J’aurais aussi aimé savoir quel plateforme d’affiliation tu utilises autre qu’amazone. J’ai pensé à Zanox mais je ne sais pas si c’est rentable.

    Pour l’acquisition de liens, j’ai peur de me faire berner par les blogueurs et je n’ose pas proposé des articles invité bien que je sois certain que c’est une belle manière de vite obtenir un lien vers son site…. Je vais donc y repenser.
    Nathanael Articles récents…Les 10 web entrepreneurs à suivre pour réussirMy Profile

    Répondre
    1. Nicolas

      Salut Nath,

      Pour ma part j’utilise Zanox pour promouvoir quelques petits trucs. C’est pas trop mal. Après ça dépend de ce que tu souhaites promouvoir. Pour ma part je suis affilié à plusieurs plateformes, car chacune a un programme qui m’intéresse!

      Je comprends pas ce que tu dis sur l’acquisition de liens et le fait de se faire berner?! Tu as déjà eu de mauvaises expériences!?

      Nicolas.
      Nicolas Articles récents…FAQ – Toutes les questions que vous avez toujours voulu me poserMy Profile

      Répondre
      1. Nathanael

        Salut Nicolas,
        Je suis aussi inscrit a Zanox mais je ne l’utilise pas encore. Je vais d’ailleurs y penser. J’ai aussi un compte sur des programmes comme Tradedoubler et Cj,. Je n’utilise pas encore tout ses programmes vue que je ne fais pas trop d’affiliation sur mon blog. J’ai une autre vision pour lui et je ne sais pas si cela va marcher.

        Par contre, je vais rechercher de nouveaux programmes pour mes sites de niches qui commencent vraiment à prendre de belle position et attirent de plus en plus de visiteurs.

        Oui je me suis fais avoir quand j’ai lancé mon premier site de niche. J’en ai parlé pour acquérir des liens chez quelques blogueurs et quelques mois plus tard, il y a eu plus de 5 site dans la même niche. Du coup, la concurrence sur l’ensemble des mots clés s’est élevé. J’ai pu comprendre que ce sont ces blogueurs qui se sont aussi mis dans la niche. Su coup je me suis senti roulé et j’ai même abandonné la niche et perdu se identifiants que j’ai réinitialisé . Malgré cela, le site rapporte quelques euros avec amazon et adense. Mais je ne le développe plus.

        Ce qui fait que je n’ose plus faire d’échange d’article avec mes niches au près des blogueurs.

        J’espère avoir répondu.

        Amicalement.
        Nathanael Articles récents…Les 10 web entrepreneurs à suivre pour réussirMy Profile

        Répondre
        1. Squatte Auteur de l’article

          Merci à tous les deux pour vos messages :).

          Du coup, je vais aller jeter un œil à Zanox, que je ne connais que de nom, pour voir de quoi il retourne !

          Bonne nouvelle Nathanael pour tes sites, hâte que tu partages tout cela sur ton site : progression, méthodes de référencement, gains, … J’adorerai voir les progrès réalisés et les actions accomplis, pour pourquoi pas échanger ensemble sur le sujet !

          Pour ta crainte sur les échanges avec d’autres blogueurs, je comprends ta crainte au regard de l’expérience que tu évoques. Dans l’idée, je pense que c’est malgré tout un des meilleurs moyens d’obtenir de bons liens bien qualifiés vers son site. Il faut par contre sans doute attendre quelques mois que le site à promouvoir est un contenu solide et ne puisse pas être « copié ». Pour ma part, c’est sans doute une des méthodes avec laquelle j’obtiens mes meilleurs liens.
          Squatte Articles récents…Mon avis sur Boursorama Banque, et pourquoi vous devez l’essayer !My Profile

          Répondre
          1. Nicolas

            Salut à vous deux!

            Je pense aussi que ça dépend comment tu abordes les blogueurs en question et les sites de niche. Par exemple pour mon site de niche automobile, quelqu’un qui s’y connaît en site de niche pourrait voir qu’il s’agit effectivement d’un site de niche, mais la plupart verront juste un site d’un mec passionné. Et dans ma niche, y a pas mal de gens également passionnés par le sujet… du coup ils écrivent parce qu’ils aiment le sujet, pas forcément pour l’argent.

            Ce que je veux dire c’est qu’il faut peut être essayer d’obtenir des liens depuis des sites qui soient pas « de niche » (c’est à dire construit uniquement dans cette optique) mais des sites de passionnées de ta thématique. Par exemple, je crois que c’est Kevin qui avait un site sur l’éducation canine, il a réussi à obtenir pas mal de liens d’autres sites d’éducateurs canins.

            Par ailleurs, en obtenant un lien d’un site de niche, tu prends le risque d’obtenir un lien depuis un site qui a 3000 backlinks car le mec a payé des liens vers son site, et du coup, ton lien proviendra d’un site qui pourrait un jour, à terme, être considéré spammy.

            Je sais pas si c’est très clair ce que je dis, et en même temps c’est que mon opinion hein 😉

            Voilà 🙂

            Nico.
            Nicolas Articles récents…FAQ – Toutes les questions que vous avez toujours voulu me poserMy Profile

          2. Squatte Auteur de l’article

            Nicolas,

            De mon côté, je dois dire qu’en général je travaille un mix des deux, à savoir liens depuis des sites de niche « sérieux » et liens depuis des sites « classiques ». C’est d’ailleurs en grande partie grâce à ses sites plus « classiques » que je suis positionné n°1 sur la requête visée par mon premier site de niche. J’avais d’ailleurs suivi les conseils de Kevin sur le sujet et notamment la technique de la « Page ressource », qui a montrait de très bon résultat malgré son côté très chronophage. Mais les résultats sont là !

            Je te rejoins également sur le second point, à savoir ne réellement travailler le référencement qu’une fois que le site a un contenu relativement solide. Deux avantages à cela : il est effectivement « difficile » de copier un site riche en contenu et surtout il est plus facile de prouver son sérieux dans ce cas et ainsi d’obtenir de précieu liens retours.

            Comme tu

          3. Nathanael

            Hello tous les deux,

            Heureux de lire vos réponses sur le sujet. Comme vous l »avez bien souligné, le contenue de masse et de taille aider et surtout faire fuir un concurrent quand il tombe sur un site de grande valeur.

            Mais le problème c’est l’acquisition de nouveau lien de qualité. Quand je prends l’une des niches dont je parle dans mes bilans par exemple, je pourrai rapidement doubler voir tripler son trafic avec un ou deux liens de qualité mais je n’ose pour le moment. Le site est inscrit dans un seul annuaire et apparaît dans une page site recommandé mais plusieurs mot clés visé et ceux de longue traîne sont en première pages. Mais le mot clé principale lui non.

            Je vais donc voir du côté des propositions de Nicolas pour étudier la possibilité de faire une proposition de partenariat avec d’autres sites.
            Nathanael Articles récents…Comment Gagner de l’argent avec 1tpeMy Profile

          4. Squatte Auteur de l’article

            La technique m’a permis d’obtenir un taux de réponses positives entre 8 et 10%, avec du coup des liens très qualitatifs car sur des sites ou des pages abordant exactement le sujet visé.

            Je pense d’ailleurs la décliner sur d’autres sites, les résultats étant très positifs en terme de référencement. Mais j’aimerais auparavant la décrire étape par étape pour pouvoir la déléguer efficacement. L’idée est ainsi de me débarrasser du côté très chronophage de cette méthode.

            L’autre difficulté est de trouver le bon axe pour cette page ressource, qui soit un angle qui parle aux sites cibles.

            Autres pistes pour le référencement que j’aimerai bien tester, celle de la power page qu’évoque également Kevin sur son site.

          5. Nicolas

            Salut Squatte,

            8 à 10%, génial. Je viens justement de demander à un freelancer de faire tout le travail j’espère obtenir pareil.Ecris moi en privé et je peux te filer le template de ce que je lui ai envoyé…. si tu veux!:)
            Oui pour l’angle c’est compliqué. Kevin a eu une excellente idée avec sa liste, je crois que la mienne est pas aussi bonne… Je me demande quelle sera la tienne 😛

            La power page de Kevin ça me dit rien faudra que je lui demande!

            Merci pour ta réponse!

            Nico.
            Nicolas Articles récents…13 Moyens de Gagner de l’Argent à Noël [Mise à jour]My Profile

  3. CelineG

    Alors moi je bosse sur divers sites, mais là je me suis lancée dans une niche mais pour le marché suisse Romand.
    A voir ce que ca donne d’ici l’an pro, je ne me presse pas.
    Par contre, est ce que quelqu’un saurait si avoir un hébergement en france et une extension en .com et non .ch sont négatifs point de vue SEO?
    CelineG Articles récents…Comment renégocier son prêt immobilier avec sa banque ?My Profile

    Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      Bonjour Céline,

      Merci pour ce message. Effectivement, un site de niche n’est pas un sprint, mais une course de fond. Et comme Google est en bonne partie le roi du web et qu’il peut mettre plusieurs mois avant de faire ranker un site correctement, il est clair qu’il ne faut pas être pressé.

      Pour votre question, aucune idée. Mais le même genre de question se pose de temps en temps entre les .info et les .com, je pense que cela a peu d’impact, disposant à minima d’un site en première page avec les 2 extensions. Certes, sur 2 domaines distincts et 2 mots-clés principaux différents, mais bien avec des extensions différentes.
      Squatte Articles récents…Acheter moins cher avec la vente domanialeMy Profile

      Répondre
  4. askapi

    La partie éditoriale devient très stratégique pour le SEO…donc très chronophage. Phantom 4 ne laisse passer aucun contenu à faible valeur ajoutée. Donc, bravo pour ce démarrage. Cela donne confiance !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge