Investir dans les SCPI de rendement en 2017 : les avantages et les limites

de | 20 août 2017

Le succès de l’immobilier n’est pas un secret pour personne. Ce secteur excelle en matière d’investissement. Mais face à des marchés financiers incertains et une situation économique qui se fragilise, le choix d’investir dans ce domaine n’est pas toujours évident. Exceptionnellement lorsqu’il s’agit d’investir en direct où les risques sont plus grands. A l’inverse, l’immobilier indirect malgré ses limites semble tenir tête dans de telles situations. C’est notamment le cas des SCPI qui servent des rendements nets à plus de 4% et figurent comme une alternative efficace à l’assurance-vie, au livret A ou au CODEVI. Focus sur les SCPI de rendement.

Les SCPI de rendement s’adressent aux investisseurs particuliers désireux se constituer un patrimoine capable de générer des revenus complémentaires réguliers et pérennes. Investissant dans une classe d’actifs immobiliers diversifiés et rigoureusement sélectionnés par le biais d’une société de gestion qualifiée, elles adoptent une stratégie séduisante qui lui vaut des performances uniques sur le marché.

Marché des SCPI : Un bilan positif en 2016

A ce propos justement, l’année 2016 a fait état d’un bilan satisfaisant pour les SCPI. Ces produits d’épargne détiennent le record collecte de 5,56 milliards d’euros sur l’année écoulée et conserve un taux de rendement fort appréciable (4,63%). Le total d’encours enregistré sur la même période s’élève à 43,52 milliards d’euros (+15,1% par rapport à 2015). Ces chiffres témoignent de l’efficacité et des performances de ces véhicules de placement en dépit des conjonctures économiques et immobilières des deux dernières années. Ce qui devait normalement apparaître comme une période de récession pour l’immobilier physique ne l’a donc pas été pour les SCPI de rendement qui continuent de faire volteface en 2017.

Architecture

Une progression continue pour les scpi en 2017

Si l’année 2016 marque l’essor des SCPI, la tendance se poursuit en 2017. Rien qu’en constatant leur capitalisation à la fin du 1er trimestre 2017 (40 milliards d’euros) et leur collecte nette (2,3 milliards d’euros en trois mois seulement), leur croissance est incontestable. En outre, les revenus distribués restent tout à fait proportionnels. Dans un climat d’incertitude politique et économique, les SCPI de rendement font donc figure de placement rentable et sécurisé.

Les limites en 2017

Dans un sens, la hausse de collecte est un critère attractif. Mais dans l’autre sens, elle peut s’avérer pénalisante dans la mesure où les produits sont mal commercialisés. Une situation qui est pourtant en train de se concrétiser face à une régression d’offres. Pour ainsi retenir l’intérêt des épargnants, les SCPI de rendement doivent opérer une sélection de qualité comme contrepartie de leurs efforts d’investissement. A défaut de qualité et de quantité, les sociétés de gestion sont contraintes de les placer dans d’autres supports d’investissement comme les produits financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.