Mon autre chez moi

de | 10 septembre 2014

Cela ne fait pas un an que le blog a été lancé, et j’ai la chance et l’honneur d’avoir été invité plusieurs fois à participer à des évènements inter-blogueurs. La logique est la suivante : un thème est défini et partagé, puis chaque blogueur est invité à rédiger un article sur le sujet, le tout dans un laps de temps donné. L’article d’aujourd’hui participe participe à l’évènement « Destination : Autre part » lancé par Michel Mélinot du blog Véritable Indépendance. J’avais manqué le dernier évènement organisé par Michel en début d’été, pour cause de vacances familiales. Je compte bien me rattraper en participant à celui-ci!

Pêcheurs à Madagascar

Madagascar, mon autre chez moi

Comme vous ne le savez sans doute pas, puisque je n’ai jamais eu l’occasion d’en parler ici, j’ai l’honneur et le privilège d’être métis. Mon père est français, ma mère est malgache et possède la double nationalité. Si je connais bien la France (et encore, je pense que j’ai encore beaucoup de coins à découvrir 🙂 ), ce n’est que très tardivement que j’ai eu l’occasion de découvrir mon autre pays, Madagascar. J’ai dû attendre mes 25 ans pour avoir l’occasion de parcourir les terres des mes ancêtres. « Enfin! », diront certains à juste titre. Mais mieux vaut tard que jamais, non?

C’était il y a maintenant quelques années déjà… A cette époque, bien qu’en couple depuis un certain temps avec ma future femme, je n’étais pas encore papa. Et c’est à l’occasion d’un changement de boulot que j’ai enfin eu le loisir de découvrir l’île rouge. J’avais alors quelques semaines devant moi, et je disposais également du solde de tout compte de mon précédent travail. Ni une, ni deux, j’ai sauté sur l’occasion.

Plus d’une dizaine d’heures d’avion, plus d’un millier d’euros en moins dans ma poche, et je débarque, seul, à l’aéroport de Tananarive, la capital du pays. Fort heureusement, la famille est plutôt grande du côté de ma mère : un de mes oncles m’hébergera les premiers temps de mon séjour. Le plus surprenant, c’est qu’une partie de ma famille réside encore dans la maison où ma mère et ses frères et soeurs ont vécu. Ca fait bizarre! 🙂 Le climat, l’ambiance, la vie : rien n’est semblable à ce que j’ai connu jusque là en France, et chaque instant est dépaysant. La ville est pleine d’agitation, d’enfants et de marchants à ciel ouvert. Les gens se parlent, sourient et ont l’air bien plus heureux que certains privilégiés du côté de notre chère métropole. Au delà du cliché, cela laisse à réfléchir sur la vraie valeur des choses et de la vie, et sur ce qu’est réellement le bonheur.

Un lémurien, une des espèces endémiques de Madagascar

Mais la meilleure partie est encore à venir. Ma famille m’a concocté un séjour fabuleux. Après la découverte des différents quartiers de la ville les premiers jours après mon arrivée, nous partons alors arpenter les routes de Madagascar en direction de l’Est. Je ne sais plus combien de temps à durer le trajet, mais j’en garde des souvenirs contrastés : entre l’émerveillement à la découverte de nouveaux paysages et des populations autochtones d’un côté, et l’insolation attrapée qui m’a valu l’appel d’un médecin local une fois arrivé dans notre petit village non loin de Tamatave, le souvenir est diffus 🙂 . Une fois sur place, nous avons logé dans une petite bâtisse à quelques pas de l’océan indien et d’un petit cours d’eau. A comparer à ma vie occidentale, le contraste est total. Allez négocier au village de pêcheurs quelques poissons fraîchement sortis des vagues tumultueuses de l’océan, c’est sans commune mesure avec quoi que ce soit que je connaisse en France. Parcourir les plages sans qu’elles ne soient envahies de touristes est également une expérience enivrante. Une semaine en famille et loin de toute civilisation ou presque, ça vous fait cogiter. Retours aux plaisirs simples des discutions au coin du feu, ciel magnifique dont les étoiles ne sont pas atténuées par les lumières de villes, … Et je ne vous parle pas des brochettes de zébu que j’ai eu la chance de découvrir sur place… Accompagnées d’achards de papaye, c’est un régal que je me languis de déguster à nouveau un jour prochain! 🙂

Et le prochain séjour?

C’était maintenant il y a déjà quelques années. Pourquoi n’y suis-je pas retourner depuis? Les priorités de la vie, tout simplement. Mon épouse nous a donné 2 magnifiques enfants, et je rêve maintenant d’emmener toute ma petite famille découvrir ce beau pays. Ils sont encore un peu trop jeunes pour apprécier le voyage à sa juste valeur, et il n’est pas dit que notre petite dernière supporte les presque 12 heures d’avions sans nous gratifier de quelques pleurs et cris dont elle a le secret! 🙂 Aussi sommes-nous patients : nous attendrons encore quelques temps avant de les emmener découvrir une partie de leurs origines. Nous profitons de ce laps de temps pour mettre quelques deniers de côté pour ce prochain séjour…

Voilà, c’est fini pour cet article. J’espère qu’il vous aura permis de voyager un peu, à minima en dehors des sujets évoqués habituellement sur ce site 🙂 . Si vous êtes intéressés par découvrir ce magnifique pays et si vous avez envie de sortir des sentiers si souvent parcourus des vacances classiques, je ne peux que vous conseiller de vous rendre à Madagascar.

6 réflexions au sujet de « Mon autre chez moi »

  1. Clairette

    Mission accomplie, tu m’as offert un p’tit bout d’évasion bien agréable !
    Une de mes amie à vécu à Madagascar, et l’entendre en parler m’avait déjà bien Fait envie….
    Encore une destination à mettre sur ma whish-list !

    Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      Bonjour Claire,

      Content de t’avoir permis de t’évader un peu! 🙂 Pour la whish-list, quels autres destinations as-tu en tête? Pour ma part, si je devais avoir une whish list des endroits où je souhaiterai aller, j’aurais peur qu’elle soit bien trop longue 🙂
      Squatte Articles récents…5 mesures phares de la Loi HamonMy Profile

      Répondre
  2. Claire Rohart

    Bonjour Squatte

    J’ai un peu le même problême en fait. Pour moi c’est quasiment « peu importe la destination, l’essentiel est de boucler mon sac à dos et de partir » .
    J’ai pas mal voyagé mais je ne connais pas du tout l’Afrique… et ca me manque !
    Je revasse assez souvent à la Namibie, j’aimerai vraiment y aller un de ces jours… mais en attendant, vu l’état de mes finances, je pense que mon prochain voyage sera pour le Maroc (avec une grosse partie rando dans l’Atlas, ca serait incontournable !!).
    A quand une rubrique « bons plans voyages » sur ton blog 🙂 ?

    Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      Pour le Maroc, j’ai eu la chance de découvrir le pays il y a peu : c’était au mois de de Juin dernier. Pour l’Atlas, c’est effectivement un incontournable mais je m’étais mal organisé aussi je n’ai pu en profiter 🙁 . Il faut prévoir à minima 2 jours histoire de bien profiter et de se faire une petite nuit en plein désert.

      En tout c’était un chouette séjour cette petite escapade au Maroc, la première sans nos enfants depuis… depuis la naissance du premier!
      Je garde notamment un souvenir magnifique des cascades d’Ouzoud, à faire si tu vas du côté de Marrakeck.

      Pour la rubrique « bons plans » sur la thématique du voyage, c’est une excellente idée… mais n’ayant pas énormément voyager dans ma vie, je ne serai pas pertinent à mettre cela en pratique. Mais si tu connais un site sur le sujet, je suis preneur. 🙂
      Squatte Articles récents…7 points à prendre en compte en souscrivant un crédit immobilierMy Profile

      Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      Bonjour Léo,

      Content d’avoir créer une nouvelle envie de voyage et de découverte de la grande île de Madagascar!

      Pour les évènements, je t’invite à lire le lien vers le blog de Marc précisé dans l’introduction de l’article : tu pourras notamment y découvrir le principe de fonctionnement.
      Squatte Articles récents…8 leviers pour baisser ses dépenses mensuellesMy Profile

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.