Mon premier site de niche #1, mes objectifs

de | 17 novembre 2014

Comme vous le savez si vous suivez le blog régulièrement, j’ai entrepris en 2014 un chantier d’optimisation de mes finances personnelles. Deux maîtres mots à cet ambitieux projet : réduire mes dépenses pour assainir mes comptes et commencer à diversifier mes sources de revenus. Nous nous intéresserons ici à ce second aspect. J’évoquai en effet il y a quelques semaines mon nouveau projet pour augmenter mes revenus. Il s’agissait de lancer un site de niche. L’article d’aujourd’hui a pour idée de vous présenter ma démarche et notamment les raisons qui m’ont poussées à me lancer dans ce projet. Je partagerai avec vous les objectifs que je me suis fixé pour ce nouveau site, et les éléments qui m’ont permis de me lancer dans la thématique de ce dernier.

Un site de niche, qu’est-ce que c’est?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, une rapide définition s’impose. Un site de niche, qu’est-ce que c’est? Comme son nom l’indique, il s’agit avant tout d’un site internet! Sa particularité est qu’il vise un thème particulier, par opposition à un site généraliste. Qui dit thème particulier dit moindre concurrence aux yeux de Google, et donc plus de facilités pour se positionner correctement sur le sujet choisi. Il s’agit donc de trouver le bon équilibre entre concurrence et volume de recherche sur le domaine ciblé. En effet, il sera certainement facile de se positionner sur le thème des « perruches albinos de Bolivie », mais je ne suis pas persuadé que beaucoup de personnes recherchent des informations sur ce sujet!

Site de niche, une nouvelle source de revenu

Bien évidemment, identifier le bon sujet pour un site de niche ne se fait pas en claquant des doigts. Quelque part, une mini étude de marché est nécessaire. Comme je l’évoquai au travers de l’exemple des perruches, un bon site de niche doit allier plusieurs qualités, parmi lesquelles :

  • Un volume de recherche non négligeable sur votre mot clé principal. Le mot clé principal de votre site est celui qui correspond à votre thème : c’est celui que les internautes taperont dans Google pour avoir de l’information et potentiellement pour arriver ensuite sur votre site. Quasiment l’intégralité des recherches en France passant par notre ami Google, traduisez donc cet item par un volume de recherche non négligeable dans Google. Pour savoir si un mot clé est souvent utilisé, vous pouvez utiliser Google Adword (gratuit) ou des logiciels dédiés comme Long Tail Pro (lien affilié), que j’utilise depuis le début du mois et dont je suis pour l’instant très satisfait. Pour ma part, je considère qu’un minimum de 1 000 recherches exactes par mois est nécessaire. Au-delà, l’investissement me semble disproportionné au regard du résultat possible en terme de visites, et donc de gains à terme.
  • Une concurrence faible sur le mot clé principal de votre site. Pour avoir des visiteurs sur votre site, il faut que ce dernier soit bien placé dans les résultats des moteurs de recherche. Il faut viser la première page, le saint graal. Il faut donc que la concurrence en première page de Google soit relativement faible pour avoir espoir d’y arriver sans dépenser des sommes importantes et sans prendre un temps infini. J’aborderai sans doute dans un article à venir les méthodes que j’utilise pour qualifier la concurrence. Le logiciel Long Tail Pro, évoqué un peu plus haut, est en tout cas un précieux allié.
  • Dernier point, à ne surtout pas négliger. Il faut pouvoir monétiser votre future audience! En effet, à quoi bon avoir des centaines ou des milliers de visiteurs si ils ne vous rapportent rien! La publicité, avec Adsense notamment, et l’affiliation (vente de services ou produits sur lequels vous touchez une commission, en tant qu’apporteur d’affaire) sont quelques uns des moyens pour y parvenir.

Présentation de mon premier site de niche

Reprenons les 3 axes à valider pour lancer son site de niche et voyons comment se positionne mon premier projet de ce type.

Pour le premier item, il y a 14 800 recherches exactes par mois de mot clé principal. Au regard de ce que je présentais un peu plus haut, c’est clairement un excellent chiffre. Notez que le terme de recherche est volontairement masqué sur la capture d’écran ci-dessous.

Site de niche #1 - Volume de recherches exactes par mois

La concurrence sur ce mot clé en première page de Google est faible. Sans entrer maintenant dans le détail, Long Tail Pro m’a permis de mettre rapidement en avant le peu de concurrence sur ce secteur. La majeure partie des premiers résultats correspond à des sites de vente en ligne. Un site généraliste et un forum arrivent également dans ces premiers résultats. Un site de niche est en première page sur ce même mot clé! Plutôt que de me faire fuir, cela me conforte dans l’idée qu’il est possible de se positionner correctement sur ce secteur à condition de s’en donner la peine.

Sur la méthode de monétisation choisie, pour mon premier essai, j’ai choisi l’affiliation avec Amazon. Même si les commissions par vente ne sont pas énormes, de l’ordre de quelques pourcentages, l’affiliation Amazon a l’avantage d’être extrêmement simple à mettre en place. C’est la solution idéale pour un débutant comme moi. La publicité Adsense ne fait pas partie des pistes retenues, le coût par clic sur mon mot clé principal étant relativement faible (inférieur à 50 centimes).

Me voilà donc avec un site de niche avec un trafic de recherche conséquent, une concurrence faible et une affiliation simplifiée. Ne reste plus qu’à mettre tout cela en musique!

Objectifs

A moyen et long terme, l’objectif derrière ce site de niche est de dégager un nouveau revenu passif. L’idée est de réduire ma trop forte dépendance financière à mon salaire, en mettant en place une nouvelle source de revenu. Après l’investissement locatif, ce type de projets pourrait devenir ma deuxième source de revenus passifs. C’est en tout cas tout le malheur que je me souhaite ! 🙂

Voilà pour les grandes lignes. Même si l’objectif est ambitieux, il reste malgré tout un peu vague. Et je sais qu’un objectif imprécis ou mal défini est d’autant plus difficile à atteindre. Mettons donc un peu de concret derrière tout ça, en suivant ce qu’on appelle la méthode SMART. Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur le sujet, je publierai peut-être un article sur le sujet un de ces jours.. En attendant, je vous invite à aller faire un tour sur le blog EconoSphere qui présente très bien le principe.

Je suis loin d’être un expert du référencement, encore moins dans le domaine des sites de niches puisque c’est la première fois que je m’y frotte. Ma seule expérience relativement proche est celle de ce blog, mais l’objectif en est très différent. Jusqu’à aujourd’hui, je me suis exclusivement concentré sur rédiger des articles sur des sujets que je connais et qui m’intéressent, sans vraiment me soucier de mon référencement chez notre ami Google. Pour un site de niche, c’est justement un des points sur lesquels il faut que je me focalise pour espérer attirer le plus de visiteurs possibles, et par conséquent le plus d’acheteurs possibles. Mais nous n’en sommes pas encore là, aussi voilà les objectifs que je me suis fixé pour ce nouvel exercice :

  • Toucher mes premiers revenus issus de ce site de niche avant fin Mars 2015, soit 6 mois après le lancement.
  • Toucher 50€ par mois d’ici fin Juin 2015, après 9 mois donc.
  • Toucher 100€ par mois d’ici un an, soit fin Septembre 2015, soit 1 an après la mise en ligne.

Cela peut paraître lointain pour certains, mais mes souhaits de diversification financière ne correspondent pas à un sprint, mais plutôt à une course de fond. Il en va donc de même pour ce projet. Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage.

Un de mes prochains billets sera l’occasion de mettre en place un suivi régulier de ce projet de site de niche. J’y partagerai probablement les actions que j’ai réalisées. J’y proposerai sans doute également un suivi détaillé des statistiques relatives à ce nouveau projet. A très bientôt!

Que pensez-vous de ces objectifs? Seriez-vous intéressés par un partage régulier sur ce projet?

16 réflexions au sujet de « Mon premier site de niche #1, mes objectifs »

  1. Linfe

    Excellente synthèse dans la manière de procéder. Sur un sujet de niche, il est possible si le blog connait un succès même faible d’y vendre un service qui rapporte beaucoup plus que du adsense. Exemple pour un blog traitant de la perruche albinos de Bolivie, il sera possible de créer une place de marché où les acteurs de l’animalerie et particulier feront affaires (ceci existe déjà). L’affiliation avec des acteurs de ce secteur est aussi une solution.

    Une erreur que font 95 % des startups est de créer un produit pendant 18 mois sans se confronter au marché, une fois le site en ligne c’est la catastrophe. Un blog est une manière de de pénétrer un marché de façon silencieuse, c’est la manière la moins coûteuse et la plus pérenne. .

    Répondre
  2. Nicolas

    Génial Squatte!!! J’adore ta démarche. Moi même j’ai un autre site de niche qui m’a rapporté plus de 1000 euros en deux ans (si tu suis mes bilans de revenus, c’est un site que j’évoque mais dont je n’ai jamais donné de détails). Je planifie également de lancer un nouveau site de niche en 2015, on verra si j’ai le temps!
    En tout cas, hésites pas à me demander si tu as besoin d’aide, notamment avec Long Tail Pro ou ta stratégie. Justement Perrin sur NichePursuits (le blog de Spencer, celui qui édite Long Tail Pro) vient de publier un super article sur la stratégie de contenu.
    Oh et au fait, une remarque: généralement (en tout cas il y a un an) Spencer déconseillait de se lancer dans une niche où il y avait beaucoup de sites de ventes en ligne. Dans ton cas, comme il y a un autre site de niche et un forum, je pense que ça devrait le faire 🙂 Le Average KC sur Long Tail Pro est à combien pour ton mot-clé?
    Nicolas.
    Nicolas Articles récents…Sondage Rémunéré : Comment Faire Fructifier Votre QuotidienMy Profile

    Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      Bonjour Nicolas,

      J’ai retrouvé ton commentaire dans mes spams, bizarre !
      Pour ton site de niche, c’est dans le domaine de l’automobile je crois, non ? Et oui, je reste un lecteur assidu de ton blog, notamment tes bilans qui sont extrêmement motivants et enrichissants.
      Merci pour ton message et tes propositions d’aide, je n’y manquerai pas.

      Répondre
  3. Squatte Auteur de l’article

    Salut Linfe,

    Tu as tout fait raison. Et l’approche est également du coup très peu risqué. J’investis à peine une centaine d’euros, peut-être un peu plus si je sous-traite la rédaction d’articles à terme.

    Au pire, j’aurai perdu cet investissement initial, mais j’aurai au moins appris et découvert de nouvelles choses dans le monde du web. Comme pour mon investissement locatif, j’ai finalement jugé le risque faible et marginal au regard de l’investissement, nous verrons dans les prochains mois si j’ai eu raison! 🙂
    Squatte Articles récents…Mon locataire du deuxième étageMy Profile

    Répondre
  4. Nathanael

    Salut squatte
    Bien défini ses objectifs et c’et vraiment ce qui fait évoluer. Dis tu gardera seulement ce site pendant tout ce temps? ou tu lanceras d’autres?
    Tu as bien fait de souligner des objectifs dans 6 et 9 mois. Perso mon premier site fait 6 mois mais ne génère pas encore 10€ pr mois. Mais, il fut souligner que je ne m’en occupe pas trop côté référencement… Mon second est intéressant car lancer en septembre et sans aucune action pour attirer des visiteurs il attire 8 personne par jours. je lancerai d’autre car je ne compte pas attendre de voir tel ou tel projet décoller avant de lancer d’autres.
    Ainsi à chaque fois qu’un de mes projet de niche décolle je le développe et l’abandonne pour voir sont évolution…
    Et toi quel sera ta stratégie?
    Nathanael

    Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      Bonjour Nathanael,

      Ce sont d’excellentes questions que tu poses là, on voit bien que tu connais la démarche! 🙂
      Je songe à en lancer d’autres en parallèle, mais le tout est tout de même assez chronophage au début. Donc je verrai en fonction de mes dispos.
      Pour les chiffres, un article à paraître demain proposera les chiffres associés au premier mois de vie de ce nouveau site. Je te laisserai le soin d’y jeter un coup d’oeil si tu souhaites les découvrir. Le bilan du mois de Novembre, mois encore en cours, devrait être encore plus intéressant je pense, à voir… 😉
      Squatte Articles récents…6 manières de gagner de l’argent autrementMy Profile

      Répondre
        1. Squatte Auteur de l’article

          Les bases sont en place pour mon premier site de niche, et c’est clair que ça m’a pris pas mal de temps de mettre tout cela en place! Pour la suite et si je devais en lancer un autre, je penserai sérieusement à la sous-traitance, à minima pour la rédaction d’articles.
          Squatte Articles récents…Mon premier site de niche #2, bilan après 1 moisMy Profile

          Répondre
  5. Nicolas

    Je ne peux pas répondre au dernier commentaire de Nathanael directement sous le sien, mais je ne suis pas 100% d’accord avec lui. Si ton site de niche est sur un sujet que tu maîtrises (ce qui reste quand même l’idéal), c’est mieux d’écrire toi-même les articles. Tu gardes ainsi ton propre style et tu écris un article exactement comme TU le souhairtes. Par exemple, mon blog ABC Argent, je considère que c’est un site de niche, mais j’écris tous les articles moi-même, car ce sont des sujets que je connais (ou que j’apprends à connaître).
    Nicolas Articles récents…iGraal vous fait un joli cadeau de Noël : 2000 euros de cadeaux à gagnerMy Profile

    Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      Bizarre que tu ne puisses pas répondre directement sous le commentaire de Nathanael 🙁 .

      Effectivement, tout est une question d’équilibre entre temps passé et connaissance du sujet. Pour mon site de niche, le sujet est un sujet que je ne maitrise pas. J’ai donc du me renseigner, me « former » et j’ai appris pas mal de choses sur un sujet que je ne connaissais pas ou peu avant de commencer. Puis j’ai passé beaucoup de temps sur la rédaction des articles, à préparer leur plan et à bien ordonnancer mes idées. C’est extrêmement formateur, mais aussi extrêmement chronophage!

      La bonne nouvelle, c’est que je suis maintenant beaucoup plus à l’aise pour rédiger un article pour ce fameux site de niche! La rédaction des derniers articles a été plus facile et moins fastidieuse que celle des premiers.
      Squatte Articles récents…Epargne de précaution, Mon Amour!My Profile

      Répondre
  6. Ping : Etude de Cas: Analyse du lancement de Sites de Niche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge