Quel est le salaire d’un maire et sur quels critères se base-t-il ?

de | 15 avril 2018

Le salaire d’un maire varie d’une ville à l’autre. Il dépend principalement du nombre d’habitants que compte sa localité. Alors que le maire d’une petite ville ne peut prétendre qu’à un salaire de quelques centaines d’euros, celui d’une grande ville métropolitaine peut friser une dizaine de milliers d’euros. Le maire est généralement élu par le conseil municipal, qui lui-même élu par les électeurs au suffrage direct. Ses fonctions incluent la présidence des réunions du conseil municipal, la supervision du budget et des projets de la commune, ainsi que diverses tâches administratives. Les maires des grandes villes ont un bureau établi à l’hôtel de ville, tandis que ceux des petites bourgades doivent se contenter de bâtiments plus modestes. Dans les lignes qui suivent, nous allons nous intéresser au salaire ou plutôt aux indemnités des maires.

Responsabilités du maire

Bien que la taille de la ville puisse varier, le maire est toujours considéré comme le chef d’une ville, gérant les affaires et l’administration quotidienne de cette ville. Le maire donne également le ton pour la culture et l’avenir des opérations de la ville et agit en tant que principal porte-parole des activités de la ville. Le maire travaille avec les corps de fonctionnaires pour adopter des réglementations sur les taxes municipales et bien d’autres choses encore. Il préside les réunions et doit signer tous les documents officiels.

Le maire est responsable de la promotion et de l’embellissement de la ville. Il est responsable des arts, des affaires culturelles, des parcs et des activités récréatives. Si le tourisme fait partie des plans d’affaires de la ville, le maire doit encourager des programmes pour stimuler cette industrie lucrative. Il doit aussi veiller à ce que la ville reste propre et ordonnée, en offrant aux citoyens l’occasion de vivre une bonne qualité de vie et de jouir d’une bonne santé.

En tant qu’exécutif chargé de la budgétisation, le maire a notamment pour tâche de recruter des entreprises pour diverses activités de la ville. Cette action contribue à bâtir l’assiette fiscale de la ville et à créer des emplois pour les citoyens. Le maire peut attirer ces entreprises par le biais d’incitations fiscales. Le maire ne doit cependant pas prendre de décisions dans le vide. Au lieu de cela, il doit écouter les citoyens, le personnel, les entreprises et les chefs de département afin de recevoir des commentaires sur les changements potentiels.

Le maire doit travailler en concert avec le conseil municipal pour mettre sur pied un budget qui corresponde aux revenus de la ville. Il doit présenter et faire adopter ce budget et veiller à ce que les fonds soient distribués de manière appropriée et équitable. Chaque année, le maire doit également superviser le processus de ré-budgétisation pour s’assurer que les fonds ont été utilisés correctement.

Un maire peut-être très occupé

Qualités d’un bon maire

Être maire est un travail difficile. Un maire n’a pas la même influence et la même autorité qu’un PDG du secteur privé. Souvent, les maires ont besoin de plus de compétences de persuasion que de compétences décisionnelles pour diriger une ville. Par conséquent, un maire doit avoir certaines capacités intrinsèques qui lui permettront d’aider la communauté qu’il dirige.Un bon maire ne devrait promettre que ce qu’il peut contrôler. Bien que les bonnes intentions soient louables, un maire honnête sait que de nombreuses personnes sont impliquées dans le processus de prise de décision. Ainsi, faire des promesses sur des questions sur lesquelles il n’a aucun contrôle ne fera que désillusionner les personnes qu’il dirige.

La gestion est la capacité de déplacer d’autres personnes du point A au point B. Le leadership consiste à savoir où se trouve le point B. Le maire est celui qui indique la direction à la communauté. Les meilleurs maires doivent présenter une vision d’avenir et être en mesure de vendre cette vision au public. Un maire devrait avoir de bonnes compétences en communication, en particulier la capacité d’écouter, parce que la caractéristique d’un bon maire est de vendre sa vision de l’avenir aux autres. Il doit avoir une bonne capacité de persuasion en vue de convaincre les autres de le rejoindre dans sa vision.

Certains politiciens ont pour habitude de ne pas aborder les problèmes qui, selon eux, les rendront impopulaires. Cela ne devrait pas être le cas avec un bon maire. Il ne devrait pas avoir peur de s’attaquer aux problèmes affectant la communauté, indépendamment de la difficulté ou de l’impopularité de ces problèmes.

Comment devenir maire ?

En France, les maires sont élus au suffrage indirect. Les électeurs inscrits sur les listes électorales ne votent pas pour un individu, mais pour une liste de personnes connue sous le nom de conseil municipal. Le nombre de personnes composant le conseil municipal varie d’une commune à une autre et est notamment fonction du nombre d’habitants et du budget alloué à ladite commune. Dans les communes de moins de 1000 habitants, il s’agit d’un scrutin majoritaire, tandis que pour les villes plus grandes, il s’agit d’une proportionnelle.

Une fois élus, ce sont les conseillers municipaux qui élisent le maire, qui est généralement la tête de liste de la liste qui est arrivée en tête du scrutin. Le maire est élu lors de la première réunion du conseil municipal. Pour espérer être maire, les candidats doivent avoir la majorité absolue des voix lors des 2 premiers tours. Si aucun candidat n’obtient la majorité absolue, un troisième tour est organisé et la personne qui a une majorité relative l’emporte. Si les candidats sont à l’égalité, alors celui qui est le plus âgé remporte le scrutin.

Aucun niveau d’étude ou qualification n’est requise pour présenter sa candidature aux élections municipales. Il faut néanmoins avoir 18 ans révolus et être inscrit sur la liste électorale de la commune où on fait acte de candidature. Le candidat doit être français ou être citoyen d’un pays membre de l’Union Européenne. Il doit également payer ses impôts dans cette localité. Les personnes exerçant certaines fonctions ne peuvent  faire acte de candidature. A leur nombre, on compte les agents de la commune, les officiers de l’armée, les policiers, les juges et les préfets.

Quel salaire pour un maire ?

Quels sont les paramètres qui déterminent le salaire d’un maire ?

Le salaire d’un maire est rigoureusement encadré par la loi en France. Les maires ne sont donc pas libres de fixer le salaire qu’ils veulent. Le salaire d’un maire perçoit est lié à l’importance de sa commune. Ce salaire est en fait lié au nombre d’habitants.

Le maire d’une commune de mois de 500 habitants perçoit un salaire mensuel brut de 646 €. Un maire dont la commune compte entre 500 et 999 habitants peut espérer toucher 1178 euros comme salaire brut. Celui dont la commune compte 1000 et 3499 habitants a comme salaire 1635 €. Une commune dont la population est comprise entre 3500 et 9.999 habitants peut verser un salaire de 2091 euros par mois à son maire. Un maire, dont la commune a entre 10.000 et 19.999 habitant peut prétendre à un salaire mensuel de 2471 euros. Pour les communes dont le nombre d’habitants est supérieur à 20.000 habitants, mais inférieur à 50.000 habitants, le maire aura un salaire de 3421 euros par mois. Pour une population comprise entre 50.000 et 99.999 habitants, un maire peut gagner 4182 €. Le salaire d’un maire dont la commune compte 100.000 habitants ou plus, atteint 5.512 €.

Le maire peut décider de renoncer à une partie ou à l’intégralité de ses indemnités de fonction. Dans ce cas, la somme concernée peut être reversée dans le budget de la commune ou être utilisée pour rémunérer un adjoint. Sur le plan fiscal, les sommes versées aux maires ne peuvent être considérées comme un salaire. Les sommes qu’il perçoit sont, avant tout, destinées à couvrir des frais comme le transport, le téléphone, les consommables et autres. Pour les élus cumulant plusieurs mandats, les différentes indemnités peuvent s’additionner, mais dans une certaine limite. Depuis février 2017, le total des indemnités des maires cumulant plusieurs mandats (député, maire, …) est plafonné à une fois et demie la somme de l’indemnité parlementaire, soit environ 8.400 euros, après déduction des cotisations fiscales obligatoires.

 

Le salaire d’un maire ou du moins, ses indemnités devraient être assez conséquents car cet élu porte un très grand nombre de responsabilités. Il est concomitamment agent de l’état, agent judiciaire, officier d’état civil et officier de police judiciaire. Il est le premier responsable du bien-être des populations qu’il administre. Élu pour 6 ans, le maire doit s’assurer que ses administrés ne manquent de rien et rendre compte aux autorités politiques. Qu’il s’agisse d’un tout petit village ou d’une grande métropole comme Paris ou Marseille, les maires doivent faire face à des défis sans cesse croissants. Il est donc totalement incompréhensible que le salaire d’un maire soit calculé au prorata du nombre d’habitants de sa commune. Que faire avec un salaire de 646 €, un montant qui n’est même pas l’équivalent du SMIC ? Il urge de réviser la rémunération de ces élus qui bravent tant de défis pour accomplir des tâches qui sont en temps normal dévolus à l’État. Cette ségrégation salariale n’a que trop duré et il est plus que temps d’y mettre fin. Comment comprendre que certains peuvent s’offrir des voitures luxueuses, alors que d’autres ne peuvent même pas se permettre d’acheter un âne avec le salaire qu’ils perçoivent ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.