La vérité sur le salaire de William Leymergie

de | 15 septembre 2017

William Leymergie, né le 4 février 1947 à Libourne, en France est un producteur, animateur et journaliste de télévision, plus connu pour son émission matinale « Télématin », diffusée sur la chaîne publique France 2 et sur TV5. Celui qu’on considère à juste titre comme le doyen des animateurs télé a passé l’essentiel de son enfance dans les contrées africaines. Aux côtés de son père, officier dans l’armée coloniale, il visite successivement le Sénégal, le Mali et l’Algérie. Ces 20 années loin de la métropole ne l’ont pourtant pas empêché de devenir l’un des animateurs contemporains les plus célèbres et les plus suivis. Ni le poids de l’âge, ni les nouvelles formes d’expression n’ont eu raison de celui qui est aujourd’hui septuagénaire. Avec son style si particulier, son humeur taquine et sa joie contagieuse, il a su se faire une audience à une heure où la plupart des personnes rechignent à regarder la télé. Mais quels sont donc le salaire et la fortune de ce talentueux animateur.

Formation et éducation

La vie scolaire de William Leymergie n’a pas été un long fleuve tranquille. Evoluant au fil des affectations de son père dans les colonies françaises d’Afrique, il a fréquenté différentes écoles dans différents pays jusqu’à l’obtention de son Bac. Son diplôme en poche, il rejoint en 1967 la métropole en vue de poursuivre ses études. Il s’inscrit alors en Faculté de lettres à l’université Paris-Nanterre en vue d’y apprendre les arts dramatiques. Parallèlement à ses études littéraires, il s’inscrit au cours du Conservatoire indépendant du Cinéma français pour donner libre cours à l’une de ses passions : le cinéma. Cet art encore balbutiant dans l’hexagone éveille sa curiosité et le jeune Leymergie rêve tout comme les jeunes de son âge de se retrouver sous le feu des projecteurs. Elève appliqué et déterminé, il obtient sa licence en lettre et réussit à décrocher un diplôme au conservatoire. Ses diplômes obtenus, le voilà paré pour se lancer dans la vie active.

Ecole primaire à Dakar, Alger et Bamako, le cycle primaire de William Leymergie a été particulièrement perturbé. En dépit de ces déplacement successifs, il a sur garder le fils conducteur pour rester concentré et réussir haut les mains tous ses examens. Loin de l’avoir découragé, ce périple de globe trotter a au contraire forgé le caractère bien trempé qu’on lui connait. Il en faut effectivement de la détermination pour rester concentré dans un tel ensemble d’aléas. Cependant cette situation n’a pas eu que des côtés négatifs. Contrairement à d’autres élèves qui ont passé une enfance très sédentaire, William Leymergie a eu la chance de visiter un nombre impressionnant de villes dans différents. Il a aussi côtoyé une grande diversité de pays, ce qui a sans nul doute contribué à éveiller ses sens et son intelligence. Toutes ces situations ont contribué à faire de lui, ce qu’il est aujourd’hui.

William Leymergie

Carrière professionnelle

La carrière de celui, qui bien des années plus tard, deviendra l’un des animateurs préférés des français, commence en 1970 dès la fin de ses études. Il fait ses premiers pas avec le monde de l’audiovisuel à la Direction des affaires extérieures et de la coopération, organisme qui deviendra quelques années plus tard la radio du monde RFI. En 1972, il rejoint la division des programmes jeunesse, puis est engagé par France Inter. William Leymergie est ensuite coopté par TF1, qui l’engage dans sa rédaction. Entre 1978 et 1984, il supervise durant 6 ans les émissions destinées à la jeunesse sur la chaîne publique Antenne 2. Dans la même période, il fait office d’enseignant l’Institut National de l’Audiovisuel .En 1979, il se voit confier les rennes de l’émission dominicale « Disney Dimanche », puis celles de « Récré A2 », en 1980. Ses supérieurs hiérarchique le désigne ensuite pour être aux commandes de la matinale nouvellement créée, « Télématin ».

Fort de ses bons résultats, il est propulsé producteur de cette même émission. Dans le même intervalle, il fait office de présentateur du JT de 13 heures et arrive même à battre le JT de TF1 en termes d’audience. Travailleur sérieux et déterminé, il se fait rapidement remarquer par le grand public et séduit de plus en plus d’auditeurs. Ceux-ci le lui rendront plutôt bien, car le présentateur reçoit dans la foulée un grand nombre de distinctions. En 1992, il se voit décerner le Prix Média de la fondation pour l’enfance, puis celui de l’association défense de la langue française un an plus tard en 1993. William Leymergie a été également fait Chevalier de la Légion d’honneur et également Chevalier de l’Ordre national du Mérite. En 2008, il se voit remettre l’insigne de chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres.

Télé Matin, nouvelles têtes

Salaire de William Leymergie

A l’instar de celui de nombreux animateurs et hommes de télé, le salaire de William Leymergie a été l’objet des spéculations les plus folles. Tout a été presque dit sur le salaire de cet animateur, qui n’est pourtant pas un habitué de la polémique. La vérité sur ce salaire qui est l’objet de toutes les attentions est que celui-ci ne dépasse pas les 5800 euros net par mois. Vraiment pas de quoi faire couler autant d’encre et de salive. Et d’ailleurs, pourquoi les journalistes et hommes de média devraient-ils justifier leurs salaires auprès d’autres personnes que leurs employeurs ? La plupart des journalistes dont on s’offusque du salaire travaillent, rappelons-le, pour des chaînes privées. S’il est vrai que leurs émissions sont destinées à des gens de toutes conditions, y compris des personnes d’origines modestes, ils ne doivent pas pour autant croupir dans la misère pour faire plaisir à qui que ce soit.

Il n’y a qu’en France qu’on voit les gens s’émouvoir du salaire des figures publiques. Et d’ailleurs que valent réellement ces salaires si on les compare à ceux d’autres pays comme les Etats-Unis. Alors que des présentateurs comme Dr Phil perçoivent plus de 6 millions d’euros par mois, les présentateurs français les mieux payés atteignent à peine 50.000 euros par mois, des rémunérations bien ridicules. Mais alors pourquoi la révélation du salaire d’hommes de média provoque un tel tollé ? À vrai dire les vrais amateurs du french bashing ne sont les anglo-saxons, mais bel et bien les français eux-mêmes. Nul besoin de qui que ce soit pour nuire au développement du pays. Les habitants de cette nation le font déjà très bien. Cette attitude sur les salaires des personnalités publique devrait prendre fin au risque de nuire gravement à l’image du pays, de même qu’à ses habitants.

Fortune de William Leymergie

Ce serait une véritable méprise de croire que William Leymergie dispose d’une fortune. Cet homme a passé de longues années de sa vie à distiller l’espoir et la joie à tous ceux qui en avaient besoin, et croire que la fortune est ce qui le guidait est une erreur. S’il est vrai que le salaire que lui versait sa chaîne lui était nécessaire, l’argent n’a jamais été le centre d’intérêt principal de William Leymergie. Ses activités d’animateur, de producteur et de chanteur lui assurent des revenus complémentaires, mais pas de quoi bâtir une fortune. Ceci est dû à la simple et bonne raison que le présentateur cherchait avant tout à se rendre utile auprès de ses contemporains. Il ne méprise ni l’argent, ni la fortune qui va avec, mais estime que cela n’est rien en comparaison des immenses services qu’il peut rendre aux autres au travers de son métier.

Loin de disperser  ses énergies en vue d’engranger le maximum de sous, William Leymergie s’est concentré sur ce qui le passionnait. Cette état d’esprit est bien ce qui justifie sa longévité extraordinaire à la tête de cette émission qui nous permet de démarrer notre journée sur le bon pied. Sa fortune, ce sont toutes ces personnes, qui chaque matin font le plein de bonne humeur et d’énergie grâce à son émission. C’est là l’héritage qu’il veut laisser à la postérité. S’il n’a eu de cesse durant toutes ces années d’améliorer son émission afin qu’elle corresponde aux attentes et aux préoccupations de son auditoire, c’est avant tout par souci de donner le meilleur de lui-même. Ses téléspectateurs l’ont bien compris et le lui ont plutôt bien rendu.

Quelle fortune pour William Leymergie ?

Il est bien dommage qu’on puisse s’offusquer du salaire de William Leymergie, qui en réalité est bien en deçà de l’immense talent de cet animateur. Que valent en réalité 5800 euros comparés aux millions de dollars qu’engrangent les hommes de presse Outre-Atlantique. Toutes ces folles rumeurs sur une supposée fortune de l’animateur ne sont que pure intox. Ce qui passionne avant tout ce septuagénaire, c’est l’amour de son travail et non l’appât du gain. Ces incessantes polémiques sur les rémunération des animateurs télé doivent cesser, car elles sont loin de faire honneur à cette nation qui mérite mieux que des présentateurs tirant le diable par la queue. Les Français devraient plutôt se réjouir que leurs journalistes, animateurs et producteurs soient bien payés, car ils sont l’une des premières vitrines de ce pays. En effet, leurs traitements et émoluments donnent une idée de la richesse et du prestige du pays.

Une réflexion au sujet de « La vérité sur le salaire de William Leymergie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.