Transports en commun ou véhicule personnel, le dilemme

de | 4 mars 2014

J’ai dans ma vie souvent alterné utilisation de mon véhicule personnel et usage des transports en commun, toujours par période. Que ce soit par choix, par plaisir, par nécessité ou par commodité, je suis passé de l’usage d’un mode de transport à un autre, au fil des années. Aujourd’hui en voiture, je vais très probablement changer de moyen de locomotion d’ici quelques semaines, et ce billet est donc l’occasion de peser le pour et le contre de chacun de ces modes de vie.

3 raisons de passer aux transports en commun

Alors, pourquoi donc faire usage des transports en commun plutôt que de son véhicule personnel? Plusieurs points militent en faveur de ce choix :

  1. En premier lieu, pour des raisons économiques, tout simplement. Oui, prendre les transports publics vous coûtera probablement bien moins cher qu’utiliser votre voiture. Et vous allez voir que l’écart est loin d’être anodin, même si l’exemple que je vais présenter sera à adapter en fonction de chacun. En partant sur un abonnement mensuel d’une soixantaine d’euros et en comptant simplement un plein moyen de carburant à 60€ par mois, les 2 modes sont en égalité du point de vue financier. En ajoutant l’assurance de votre automobile, pour disons 20€ par mois au tiers, et l’entretien de votre véhicule, pour 200€ par an en étant relativement optimiste, un écart non négligeable apparait déjà : dans cet exemple, prendre le bus ou équivalent vous coûtera 720€ par an tandis que continuer d’utiliser votre automobile reviendra à 1 160€ sur cette même période. Ces 440€ de différence sur une année représentent tout de même un peu plus de 36€ d’économie potentielle par mois, que vous pourrez par exemple placer de manière plus efficace en les épargnant et en profitant par exemple des intérêts composés d’un placement type livret. Pour compléter la démonstration, il faudrait encore ajouter le coût de la voiture elle-même. En prenant une petite citadine à 5 000€, amortie sur 10 ans et payée au comptant (pour ne pas ajouter le coût d’une crédit à la consommation dans l’équation), cela ajoute un coût mensuel d’un peu plus de 41€ par mois. Soient 77€ de gains potentiels par mois en privilégiant les transports en commun, ou tout de même 924€ par an, de quoi s’offrir un petit séjour sympathique en famille. En profitant d’un des avantages employés évoqués dans un précédent article et dont il serait dommage se priver, votre abonnement aux transports en commun ne vous reviendra finalement qu’à 30€ par mois. Dans cet exemple, nous avons donc, d’un point de vue purement financier, des économies substantielles à réaliser en troquant sa voiture contre un abonnement aux transports publics : 107€ d’écart par mois ou 1 284€ sur une année.
  2. Second point en faveur des transports en commun : l’écologie. Votre voiture, ou votre moto d’ailleurs, pollue. C’est un fait, sauf si vous avez le privilège de disposer d’un véhicule électrique bien sûr. Vous avez raison de penser que les transports publics polluent également. Mais ramener à l’usager, la pollution émise par un bus est bien moindre que celle d’une automobile. Le sujet étant à la mode ces dernières années, et parce qu’il vaut mieux en prendre conscience tard plutôt que jamais, pensez-y!
  3. Vous aurez également le temps.. de prendre votre temps. Puisque ce n’est pas vous qui conduisez le bus, vous avez alors quelques minutes, voir plus d’une heure pour certains, pour lire un bouquin, feuilleter un magazine ou encore surfer sur internet. Quelques instants pour s’évader un peu, pour apprendre ou pour parfaire sa culture dans le domaine de votre choix. Mettez ces instants perdus dans les transports en commun à profit!

J’ai probablement omis une partie des avantages à prendre les transports publics, comme  par exemple la moindre présence d’embouteillages, du fait de l’éventuelle mise en place de voies réservées. Mais ce sont de ma fenêtre les 3 principaux points forts qui ressortent de l’usage des moyens logistiques mis à disposition par nos villes et nos communes.

3 arguments qui militent en faveur de l’usage de son véhicule personnel

Mais l’usage de sa voiture présente tout de même un certain nombre davantage qu’il serait mensonger d’occulter. Les éléments suivants sont notamment à mettre en avant et sont susceptibles de faire pencher la balance :

  1. L’autonomie vis-à-vis du temps. C’est évident, mais vous êtes bien plus autonomes avec votre propre véhicule qu’avec les transports en commun. Pas besoin de regarder régulièrement les horaires de passage du prochain bus ou craindre de rater sa correspondance. Vous décidez du moment précis où vous souhaitez vous déplacer.
  2. L’autonomie géographique est bien plus importante avec votre automobile. Vous pouvez partir d’où vous êtes et allez n’importe où, sans avoir à vous dire qu’il vous faudra encore marcher plusieurs centaines de mètres une fois descendu de votre bus. Les pro transports en commun diront que c’est bon pour la santé de faire un peu d’exercice, voir même que se garer passera potentiellement par la case parcmètre et  rimera en conséquence avec dépense supplémentaire… Fondamentalement parlant, ils n’auront pas nécessairement tord, mais c’est tout de même pratique d’aller directement où bon nous semble!
  3. D’un point de vue logistique, il est bien plus confortable de déposer vos enfants en bas âge en voiture plutôt qu’en utilisant les transports en commun, qu’ils pourront toutefois prendre seuls une fois plus grands. L’enchainement école puis nourrice, ou vice-versa, s’en trouvera facilité. Dans le même ordre d’idée, un monospace familial sera bien plus pratique pour partir en vacances que de transporter vos toujours trop nombreux bagages dans les allers trop étroites d’un bus ou d’un métro.

A la découverte des transports en commun

Alors comme souvent, il n’y a pas qu’une vérité. Tout est affaire de choix et de compromis entre les avantages et les inconvénients de chacun de ces modes de vie. Aucun n’est parfait, aussi chacun se fera sa propre opinion en fonction des éléments présentés, ou oubliés d’ailleurs, dans cet article.

Et vous, êtes-vous plutôt transports en commun ou véhicule personnel? Vous êtes-vous déjà posés la question, dans un sens comme dans l’autre, de changer de moyen de transport? Quel montant êtes-vous prêts à mettre pour garder le confort que procure un véhicule personnel?

9 réflexions au sujet de « Transports en commun ou véhicule personnel, le dilemme »

  1. Ecoseb - Pour l'indépendance financière

    Salut !

    Je pense que si j’habitais une grande ville, je ne me poserais même pas la question : ce serait transport en commun. Car le gros avantage pour moi ce serait le temps. Comme tu le dis, on peut facilement profiter du temps de trajet pour se cultiver (la formation est très importante pour moi), ou pour faire deux trois petites choses nécessaires pour une activité annexe. Par exemple, j’en profiterais pour m’occuper de mon blog avec mon smartphone.

    Seulement je ne vis pas dans un milieu très urbain. J’habite pas la rase campagne mais niveau transport en commun c’est pas super (je trouve) et je suis donc obligé de prendre la voiture (ou la moto… pas biiieen je paie une assurance en plus… mais il faut aussi savoir se faire plaisir !)
    Ecoseb – Pour l’indépendance financière Articles récents…L’histoire du blog : n°3My Profile

    Répondre
  2. David

    Pour moi, c’est transport en commun pour aller au boulot, mais il est vrai que je suis en banlieue de grande ville.
    Par contre voiture obligatoire pour les courses et les loisirs… (je suis en banlieue lointaine)

    Juste une remarque concernant le coût du véhicule, quand on possède déjà un véhicule, l’assurance, le coût d’entretien et d’achat est déjà financé. (mais vous oubliez le coût du parking, pas négligeable)

    Par contre, le gros avantage des transports est clairement le temps libre! Au lieu d’être concentré sur la route, il est alors possible de faire autre chose, lire, somnoler, …
    Par contre, je remarque qu’un grand nombre de personne, ne profites pas de ce délai pour être productif (jeu sur téléphone, lecture de magazine très peu intellectuel, …)
    David Articles récents…Vivre avec 36% de mes revenusMy Profile

    Répondre
  3. Gwen

    Perso, c’est voiture (ou moto) obligatoire pour rejoindre un transport en commun obligatoire (bateau)… Du coup, je paye, je suis libre, je dois faire gaffe à l’horaire et je peux somnoler ou lire un ebook super intéressant! Logistiquement, on emmene les enfants depuis la crèche jusqu’au collège à pied… Ecologiquement, je ne suis pas totalement d’accord avec ton argument: en France notre électricité est à 75% nucléaire et 9% à flamme (chiffres 2012)… la voiture électrique n’est donc pas verte même si j’imagine bien un rendement énergétique bien supérieur ds une centrale que dans un vilain moteur thermique. Par contre sur les impacts comparés entre transport en commun et individuel, c’est irréfutable.
    Gwen Articles récents…Le bon conseil?My Profile

    Répondre
  4. Xolali

    Salut!
    Alors pour ma part je suis dans les 2 cas de figures en même temps puisque j’utilise ma voiture pour aller récupérer le train en direction de Paris centre. En effet, habitant en banlieue « non proche de Paris » (zone 5) , il m’est généralement préférable d’avoir une voiture, sinon rentrer devient vite un calvaire par les transports en commun.
    Pour ce qui est des loisirs et courses comme a dit David, c’est voiture indispensable!
    Xolali Articles récents…Quelle banque en ligne choisir ?My Profile

    Répondre
  5. Squatte Auteur de l’article

    Merci à tous les 4 pour vos commentaires. De notre côté, nous avons aujourd’hui 2 véhicules à la maison. L’idée est donc très prochainement de ne plus avoir qu’une seule voiture. Nous garderons ainsi l’aspect pratique de la voiture pour les enfants, les congés et autres déplacements. Et nous ferons quelques économies en nous séparant de la seconde, sans compter l’argent que devrait, je l’espère, nous rapporter sa vente. Et je pourrais prendre un peu de temps dans les transports en commun, en lectures diverses et variées comme vous le précisez!

    Répondre
  6. Emmanuel

    Pour le moment je me rends sur mon lieu de travail en voiture mais je compte expérimenter les TC cette année, le principal inconvénient étant pour moi un doublement de temps de parcours à cause des divers changements (passage de 20 min à 40 min) mais le temps de parcours est identique en cas de bouchons.

    Au niveau avantages, j’en vois 3 :
    – financier : quelques centaines euros / an d’économie de carburant.
    – santé : le fait de prendre les TC fait marcher un peu plus que rester assis. Dans certaines villes il est aussi possible de prendre des vélos en libre service.
    – ma voiture vient d’avoir 8 ans, et je vais un peu la ménager.

    Concernant l’argument écologique, là c’est en fonction de sa conscience 😉

    A bientôt
    Emmanuel
    Emmanuel Articles récents…Les nouveautés de la loi HamonMy Profile

    Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      @Emmanuel : Merci pour ton retour. Effectivement, l’avantage « santé », ou disons plutôt entretien de soi, est également un point intéressant à mettre en avant dans l’usage des transports en commun. Pour ma part, logiquement je repasses aux transports publics au début du mois prochain.
      Squatte Articles récents…Pourquoi les poules pondent-elles des oeufs?My Profile

      Répondre
  7. sergi

    J’ai toujours utilsé les transports en communs en habitant dans une grande ville.
    Après. j’ai aussi habité des petits villages en pleine montagne et là, ben voiture, évidemment…j’ai sentis la différence. je payais facile 200 euros de plus par mois en moyenne.

    Répondre
  8. Jose

    Je travaille à un peu moins de 20 km de mon domicile
    J’aurais bien aimé pouvoir prendre les transports en commun mais malheureusement ils ne sont pas très performant dans ma région il me faut plus de 2h de trajet le matin en transport en commun et 2h le soir ce qui me ferait environ 4h à 4h30 dans les transports en commun
    Contre moins de 60 minutes pour un trajet aller-retour en voiture
    Entre devoir partir à 6h15 du matin et à rentrer à 19h le soir en prenant les transports en commun
    Même si ça me coûte plus cher je préfère prendre mon véhicule personnel et pouvoir partir à8 h de la maison être rentré avant 17h45

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.