Trois altcoins sous-estimés qui pourraient décoller

de | 29 janvier 2019

Au-delà des grands noms comme le Bitcoin, l’Ethereum et le Ripple, le marché des monnaies cryptographiques est composé de milliers d’autres jetons virtuels. Tout investisseur avisé se doit donc de passer au peigne fin les nombreux coins pour dénicher les perles rares. Pour vous faire gagner un peu de temps, nous avons donc préparé une revue de trois altcoins au potentiel énorme qui demeurent toutefois méconnus par la plupart des détenteurs de monnaies virtuelles.

Le Qtum : une blockchain au service des entreprises

Même si l’engouement autour des Initial Coin Offerings (ICO) semblent s’essouffler après avoir permis de lever plus de 4 milliards de dollars en 2017, cette nouvelle méthode de crowfunding (financement participatif) a tout de même donné naissance à des altcoins prometteurs. Parmi les heureux élus se trouve le Qtum (QTUM), une devise cryptographique dont le fonctionnement repose sur la technologie des smart contracts. La blockchain de Qtum permet aux entreprises de concevoir leurs propres applications décentralisées et de réaliser des transactions plus rapidement que d’autres devises virtuelles comme notamment le Bitcoin. De plus, ce token digital pourrait bel et bien séduire les sociétés qui se soucient de l’environnement, car son réseau ne nécessite que très peu de ressources pour être utilisé.

Qtum

Le Binance Coin : une monnaie virtuelle qui repose sur un produit tangible

Le Binance Coin (BNB) est la devise virtuelle de prédilection de la plateforme de trading qui porte le même nom : Binance. L’échange de cryptomonnaie permet aux détenteurs de BNB de réaliser des économies de l’ordre de 50 % sur leurs transactions lors de la première année. Toujours est-il que le Binance Coin contredit l’affirmation voulant que la valeur de toute cryptomonnaie ne repose sur rien. Chaque jeton est intimement lié au succès de la plateforme d’échange, laquelle se classe au premier rang en matière de volumes mensuels. Par ailleurs, Binance a lancé une nouvelle plateforme le 16 janvier 2019 où il est possible de se procurer du Bitcoin et de l’Ethereum avec de l’euro et de la livre sterling. Notons que l’entreprise a choisi de baser cette portion de ses activités sur l’île anglo-normande de Jersey.

Binance

Ox : le secret de la tokenization des actifs

Ox (ZRX) est une monnaie virtuelle à surveiller par les personnes qui sont à la recherche de pistes pour investir. Cette devise digitale repose sur un système d’échange décentralisé peer-to-peer développé sur la blockchain de l’Ethereum. ZRX permet de tokeniser certains actifs comme des valeurs mobilières. La plateforme de trading Paradex a d’ailleurs choisi d’utiliser la technologie d’Ox en raison de la rapidité de ses transactions. Enfin, son potentiel énorme lui a même valu d’être listé par le géant californien Coinbase.

En somme, les différentes cryptomonnaies répondent toutes à des besoins distincts. Comme l’industrie n’a pas encore atteint la maturité, il est encore possible de trouver des aubaines sur le marché. Pour ce faire, il faut savoir faire preuve de patience, et surtout, ne pas craindre de sortir des sentiers battus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.