Vous avez votre petit crédit sous la main

de | 5 décembre 2016

Prêt hypothécaire couvert par le « solde restant dû »

Le prêt hypothécaire n’est pas simple à contracter. L’emprunteur se lance dans un crédit qui s’étale sur 10 ans à 30 ans. Il a le temps de vieillir, d’avoir des problèmes de santé. Il peut même décéder.

Cet aspect risque est pris en compte dans ce type d’emprunt. Il faut maitriser chaque poste de ce prêt qui est expliqué en long et en large sur le site www.simulateur-prêt-hypothécaire.be. Parmi les rubriques absolument à comprendre figurent les assurances.

Les deux parties sont couvertes

Tout candidat au prêt hypothécaire en Belgique doit souscrire une assurance dite «solde restant dû ». Elle est facile à appréhender : l’assureur paiera le reste d’emprunt contracté en cas de décès de l’emprunteur. Les héritiers peuvent en jouir sans rien payer.

Grâce à l’assurance, les deux parties, prêteur et emprunteur, sont couvertes à leur niveau respectif. La prime de la clause de « solde restant dû » se calcule à partir des réponses  du bénéficiaire à un questionnaire qui sert à apprécier l’état de santé de l’emprunteur.

Besoin d'argent ?

Les primes sont évaluées en fonction des risques

Les questions tournent autour du sexe, de la longévité prévisionnelle ou théorique; des activités à risque, des activités sportives, des antécédents de santé ou autres éventuelles pathologies. Plus les risques sont élevés, plus la prime augmente.

Les emprunteurs fumeurs par exemple, paient plus que les non-fumeurs. Il faut avoir arrêté de fumer au moins depuis années pour payer la prime des non-fumeurs.

Toute fausse déclaration peut avoir de conséquences graves sur le déroulement du prêt.

L’assurance concerne également d’autres incidents de parcours en termes de non remboursement. Elle couvre les risques d’accident qui peut provoquer un handicap définitif ou temporaire du bénéficiaire. Ou encore la perte d’emploi qui ne dépend pas de lui.

L’hypothèque est la garantie

C’est dans cet esprit que le prêt hypothécaire en Belgique  puise sa légitimité. Le prêteur a besoin de garantie sous forme d’hypothèque pour pouvoir récupérer rapidement et facilement son argent en cas de problème de remboursement.

L’hypothèque peut être le bien en question ou un autre bien appartenant à l’emprunteur et elle est gérée par un notaire qu’il faut payer.

Autant qu’il faut s’acquitter aux nombreux autres frais liés à l’opération. Pour bien se préparer; visitez le site www.simulateur-pret-hypothécaire.be et vous aurez tous les renseignements dont vous avez besoin pour réussir votre affaire.

Vous avez un urgent besoin de pas beaucoup d’argent, allant de 500 euros à 2000 euros au maximum. Vous le voulez instamment. Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation dans le domaine de l’emprunt. En moyenne, vous avez votre argent en moins de 7 jours. Sauf si vous empruntez auprès d’un parent ou d’un(e) ami(e).

Le crédit peut être une solution

Connaissez les rouages du système des crédits

Il est possible de répondre à tout besoin d’argent rapide en France. Oui, il existe un grand dispositif financier pour tous les profils de consommateurs des plus nantis aux RMIstes en passant par les ménages moyens amateurs de crédits à la consommation. Deux ménages sur trois ont recours au crédit à la consommation.

Allez sur le circuit normal

Que faire ? En premier lieu, vous devez connaitre votre situation financière et sociale. Si vous possédez un cursus bancaire normal, sans incident bancaire, un revenu convenable. N’hésitez à contracter en ligne un crédit à la consommation comme le prêt affecté ou le prêt non affecté sans justificatif. Vous pouvez obtenir un prêt en moins d’une semaine pouvant aller de 500 euros à 3000 euros.

Evitez le surendettement

L’autre solution reste aussi le crédit renouvelable qui est une somme mise à votre disposition et qui se renouvelle au fur et à mesure du remboursement. C’est très rapide sauf qu’il faut faire très attention car les taux sont élevés.

Comme on dit, le problème n’est pas le crédit en soi mais le taux du crédit qui peut vous engloutir dans le surendettement.

Ayez recours au microcrédit social

Les personnes socialement fragiles, sont celles qui ont souvent le plus  besoin de crédit rapide. Ils n’ont pas accès au circuit bancaire classique. Ces personnes sont du RSA (ex RMI) ou elles sont fichées à la Banque de France. Ou encore ces personnes vivent d’allocations sociales.

Elles peuvent approcher des organismes qui œuvrent dans le microcrédit social comme les Centres Communaux d’Actions Sociales, la Croix Rouge, les Restos du Cœur. Elles peuvent également approcher leurs municipalités. Certaines font du prêt sur gage.

Osez le système PAP

Il existe d’autres formules comme le prêt à particuliers sérieux ou PAP. Cela fonctionne sur des plateformes électroniques qui mettent en contact un prêteur particulier avec un emprunteur particulier. Dans tous les cas, pour tout besoin d’argent rapide, tout se négocie en ligne comme sur le site www.petit-credit.com.