8 leviers pour baisser ses dépenses mensuelles

de | 21 août 2014

Chaque mois, c’est la même rengaine. Vous êtes dans le rouge ou presque et vous ne comprenez pas pourquoi. Vous ne savez pas sur quoi vous pouvez économiser, certaines dépenses mensuelles étant à votre connaissance incompressibles. Mais est-ce vraiment le cas? La rentrée approche à grand pas, et cette fois, c’est décidé : vous allez faire le tri dans vos factures diverses qui tombent chaque mois! Et à la clé, ce sont probablement plusieurs dizaines voire centaines d’euros que vous pourrez économiser, augmentant ainsi d’autant votre pouvoir d’achat. Mais finalement, quels sont ces coûts récurrents qui grignotent votre budget ?

Dans ces dépenses régulières, nous allons ici nous intéressés à vos abonnements. Ils se répartissent en 2 catégories : ceux dont vous réglez la facture tous les mois, et ceux, plus fourbes, que vous payez une fois l’année. Voyons maintenant sur quels abonnements vous pourrez bientôt économiser plusieurs dizaines d’euros.

Votre abonnement téléphonique

Cela fait maintenant quelques années qu’un quatrième opérateur de téléphonie est arrivé sur le marché, Free Mobile. Depuis, le prix des abonnements téléphoniques a fortement chuté et les usages ont bien changé. Selon les opérateurs, il est maintenant possible pour un budget mensuel de 16€ à 25€ d’avoir un abonnement pour son portable incluant les communications vers les fixes et portables illimitées, les SMS et MMS illimités, et internet illimité ou presque! Jeter un coup d’œil au site de Free Mobile, Sosh d’Orange, B&You de Bouygues Telecom ou Red de SFR pour trouver des tarifs comme ceux précisés.

Si vous n’avez pas besoin d’internet mobile, ces mêmes opérateurs, et d’autres d’ailleurs, peuvent vous proposer des forfaits avec 2 heures de communication à partir de 2€ par mois, voire même gratuitement pour Free si vous avez votre abonnement internet chez eux! De quoi faire des économies colossales!

A l’époque, ma femme et moi-même étions passés d’un forfait à 50€ et d’un autre à 45€ à 2 forfaits à respectivement 16€ et 20€, soit presque 60€ d’économies par mois, c’est à dire 720€ sur l’année! Même si l’écart est moindre aujourd’hui, ce sont facilement plusieurs dizaines d’euros d’économies que vous pourrez réaliser si vous n’êtes pas encore passés sur ce type d’abonnement.

Votre abonnement internet

Combien payez-vous chaque mois pour votre abonnement internet? Plus ou moins 35€? Compte-tenu des services rendus (internet illimité, téléphone illimité et télé) et en comparant avec ceux qui se pratiquent dans d’autres pays, les tarifs français sont loin d’être excessifs, sachez le. Il est toutefois possible d’économiser quelques euros sur ces dépenses mensuelles dédiées à internet. A minima, il existe 3 options pour baisser ce poste de dépense :

  1. Profitez des ventes privées! Et oui, on n’y pense pas souvent, mais il est possible de prendre son abonnement internet au travers de ventes privées. Certes, il n’y en a pas tous les jours, mais certaines reviennent régulièrement. Free proposait encore il y a peu son abonnement internet à 1,99€ par mois contre plus de 31,98€ en tant normal, soit tout de même plus de 300€ de gain la première année!
  2. Si vous n’avez pas besoin de la télévision ou que les chaines de la TNT vous suffisent largement, vous n’êtes pas obligés de souscrire à l’option télé. Même si ce n’est pas grand chose, cela peut chez certains opérateurs vous éviter de perdre 2€ chaque mois, pour une option dont vous n’avez pas usage.
  3. Si vous n’avez pas besoin de toutes les chaines TV proposées et que vous n’avez pas besoin d’enregistrer des séries ou autres sur votre box internet, une des offres de Bouygues Telecom pourrait vous convenir. A moins de 20€ par mois, ce sont entre 10 et 15€ que vous économiserez chaque mois. En plus, en ce moment uniquement, 2 mois sont offerts… La téléphonie illimitée vers les fixes y est même incluse!

Là encore, bien réfléchir à l’offre internet dont vous avez besoin peut vous faire faire pas mal d’économies sur vos dépenses mensuelles, ne l’oubliez pas.

Votre assurance auto

On passe maintenant à un cas que j’ai pu expérimenté il y a quelques mois et qui m’a permis de réduire fortement mes dépenses mensuelles (300€ de gain par an pour ma part!) : l’assurance de son automobile. Quelques minutes passées sur un site de comparatif d’assurance peuvent vous permettre de dégager plusieurs centaines d’euros par an, alors prenez le temps de le faire. En plus, ce sont souvent les assureurs qui vous rappellent ensuite. N’hésitez pas à leur poser toutes les questions qui vous passent par la tête : franchise, assurance 0 km, … Histoire de bien comparer ce qui est comparable! 🙂

Pensez également à regarder si votre véhicule n’est pas « trop assuré ». Par exemple, il n’est peut-être pas nécessaire d’assurer votre voiture vieille de 10 ans en tout risque. Une assurance au tiers sera sans doute largement suffisante, pensez-y!

Vous pouvez également mutualiser vos contrats d’assurance : si vous avez plusieurs véhicules assurés par le même organisme, vous pouvez si ce n’est déjà fait demander à ce dernier de faire un petit geste en votre faveur.

Dernière chose : annualisez votre paiement. La majorité des assureurs vous facturera un complément de quelques euros par mois si vous décidez de mensualiser. Si vous souhaitez simuler cette mensualisation pour lisser vos dépenses, placer le montant sur un support d’épargne type livret A en attendant : ces euros feront quelques petits en cours d’année et vous ne paierez plus de surcoût mensuel.

Dernier point : vous étiez jusque là obligés d’attendre la date anniversaire de votre assurance pour pouvoir la résilier. Avec la récente loi Hamon, vous pouvez dorénavant le faire quand vous le souhaitez une fois la première année passée.

Votre assurance habitation

Nous avons tous tendance à prendre une assurance et à la garder jusqu’au bout. L’assurance de son habitation est sans doute un des exemples les plus fréquents pour illustrer ce propos. Mais là encore, il y a des gains mensuels, ou annuels selon vos modalités de paiement, à dénicher!

Les mêmes remarques que pour l’assurance auto s’appliquent ici. Direction internet et un site de comparatif pour dégoter le contrat qui vous convient au meilleur prix. Vérifiez notamment de temps en temps que votre assurance habitation correspond bien à vos besoins. Pensez également à la récente loi Hamon pour changer facilement d’assureur après un an d’ancienneté.

Dernière chose : assurez votre bien chez le même assureur que votre véhicule est également susceptible de baisser votre cotisation, et donc vos dépenses mensuelles. Ne vous en privez pas!

Vos fournisseurs d’énergie

Si changer d’assurance ne se fait pas tous les jours, changer de fournisseurs d’énergie se fait encore plus rarement! Pour l’avoir réalisé il y a quelques temps, je pense que vous auriez tord de vous en priver. J’économise une vingtaine d’euros sur mes dépenses mensuelles depuis, pour un service en tout point identique!

Les démarches sont on ne peut plus simples, c’est le nouveau fournisseur d’énergie qui s’occupe de tout. Pas d’interruption de  service, une qualité équivalente et un coût moins élevé : que demander de plus? Et un retour arrière vers les tarifs réglementés est même possible pour ceux qui ne seraient pas encore convaincus. Avis aux sceptiques, tentez-le!

Réduire ses dépenses mensuelles

Votre prêt immobilier

Une autre dépense mensuelle est susceptible de vous suivre quelques années : l’éventuel prêt immobilier que vous avez souscrit pour acheter votre résidence principale ou pour réaliser un investissement locatif. Les taux actuels sont historiquement bas, alors renégociez votre prêt immobilier ou faite le racheter par la concurrence. Cela pourra vous permettre de baisser fortement vos dépenses mensuelles si vous ne souhaitez pas réduire la durée de votre crédit. Et plus encore, cela vous permettra d’économiser des milliers d’euros au global!

Pour l’avoir réalisé plusieurs fois pour l’emprunt de notre maison, ce sont plusieurs dizaines de milliers d’euros que ma femme et moi-même allons économiser sur notre prêt immobilier initial. J’en parle dans l’article où j’explique comment j’ai gagné 20 000€ sur le crédit de ma résidence principale puis dans un second article où j’ai encore économisé 10 000€ en renégociant.

Passer à la banque en ligne

Autre moyen de faire des économies : passez à la banque en ligne. Toutes les opérations courantes sont gratuites : virements, pas de frais de tenue de compte, pas de frais de clôture de compte, accès internet, …Et carte bancaire gratuite à vie pour de nombreuses banques en ligne!

Pour ma part, j’y suis passé il y a plus ou moins 1 an et j’en suis extrêmement satisfait. Les avantages d’une banque en ligne sont nombreux (je peux vous parrainer 🙂 ) et en suivant quelques conseils la transition se fera en douceur.

Dans le cas où vous préférez garder votre banque de quartier, vous pouvez tout de même voir avec votre conseiller pour qu’il consente une réduction sur les services qu’il vous propose. D’ailleurs, il sera d’autant plus à l’écoute si vous disposez de compte dans une autre banque, comme une banque en ligne par exemple… Merci la concurrence!

Banque en ligne

Votre mutuelle santé

Vous disposez peut-être d’une mutuelle santé. Là encore, regardez la concurrence pour voir si vous ne pouvez pas dégoter un contrat plus intéressant. Mieux, si vous disposez d’une mutuelle d’entreprise en tant qu’avantage salarié, voyez si vous ne pouvez pas y assurer également votre conjoint et vos enfants : ce sera sans doute moins cher qu’à l’extérieur à prestations équivalentes, voire totalement gratuit pour les plus chanceux. Renseignez-vous rapidement sur le sujet!

Baisser ses dépenses mensuelles, ce n’est pas si compliqué

Voilà quelques unes des idées que vous pourriez suivre, tout ou partie, pour réduire drastiquement vos dépenses mensuelles. La liste n’est sans doute pas exhaustive, mais c’est un bon début pour optimiser et assainir vos finances. D’autant que toutes les économies que vous réaliserez atterriront à 100% dans votre poche!

Connaissez-vous d’autres pistes d’économies pour réduire ses dépenses mensuelles? En avez-vous déjà mis quelques unes en pratique?

11 réflexions au sujet de « 8 leviers pour baisser ses dépenses mensuelles »

  1. Emmanuel

    Bonjour Squatte

    Ton article résume bien les économies possibles en fonction des différents postes de dépenses. Globalement se focaliser sur les dépenses récurrentes inutiles du quotidien.
    Tu aurais également pu ajouter les dépenses alimentaires comme je l’avais fait dans cet article (http://www.argent-plus-plus.fr/moins-depenser-au-quotidien/) qui peuvent compter dans un budget selon que l’on achète local / en supermarché, que l’on cuisine ou non, on que l’on et 1 ou 5 à la maison
    A bientôt

    Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      Bonjour Emmanuel,

      Effectivement, je me suis concentré dans cet article sur les dépenses mensuelles de type « prélèvement ».Comme tu le mentionnes, des économies sont également possibles sur ses courses et autres dépenses alimentaires. Je m’en vais de ce pas jeter un coup d’oeil à ton article, merci pour le partage!

      Répondre
  2. Maxime de Meilleurs Rendements

    Hello Squatte !

    Merci pour ton article, j’ajouterais juste qu’il faut faire très attention avec les comparateurs. En effet, j’ai eu la chance de les étudier très spécifiquement durant une semaine d’expertise lors de ma dernière année de master. En fait, les comparateurs sont gérés par des entreprises (jusque là c’est normal) dont le modèle de rémunération est appelé « leads ».

    Les comparateurs regroupent donc différents acteurs du marchés qu’ils étudient (seulement ceux qui souscrivent avec le comparateur) et essaient d’obtenir des informations et l’adresse mail du prospect qu’ils revendent à ces compagnies. Ainsi, même si un comparateur est intéressant, il offre une vision biaisée du marché puisqu’ils ne compare pas tous les acteurs.

    Si vous souhaitez utiliser un comparateur de prix, je vous invite à en tester plusieurs sur le même sujet, pour être sûr d’obtenir la meilleure offre 😉

    Maxime

    Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      Bonjour Maxime,

      Voilà un bon conseil que je connaissais pas, merci pour l’information. Il faudra donc comparer les différentes comparateurs, où lancer un comparateur de comparateurs! 🙂 Il y a peut-être un créneau à prendre….

      Répondre
  3. Marc @ Mieux Gérer Son Argent

    Salut Squatte,

    Un bon article qui montre que la concurrence a du bon pour faire de belles économies 🙂

    Il est également possible de négocier avant de passer à la concurrence.
    Je l’ai fait dans quelques domaines et les résultats sont parfois bien meilleur que si j’étais parti ailleurs.

    Il y a pour moi 4 choses à faire pour réduire les 8 dépenses dont tu parles :
    1) Identifier ses besoins.
    2) Regarder si les abonnements sont en adéquation avec ces besoins. Et si ce n’est pas le cas changer pour un contrat moins cher qui répondra pile à poil à ce que l’on veut.
    3) Négocier une remise pour réussir à être en dessous du prix du marché.
    4) Aller à la concurrence si c’est moins cher.

    Marc.

    Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      Bonjour Marc,

      Tu as tout à fait raison, un peu de méthode au préalable et l’exercice sera ensuite simplifié. Attention toutefois. Tu évoques la possibilité de négocier avant de partir à la concurrence, mais gardons bien en tête qu’il est justement plus facile de négocier lorsque l’on a une ou plusieurs offres de la concurrence!

      C’est notamment ce qui m’a permis par le passé de renégocier 2 fois en moins de 5 ans 🙂

      Répondre
  4. David

    Totalement d’accord sur l’abonnement téléphonique.
    Avec ma femme nous étions sur des abonnements sans internet à 15 et 20€.
    Maintenant les prix c’est 0 et 2€ (et le 0€, ce n’est pas free! 😉 ).
    Soit près de 400€ d’économie annuel!
    Pour internet, je rajouterai : réfléchir aussi à son opérateur. D’un opérateur à l’autre la qualité du service technique et du SAV est très variable. (pour avoir fait 2 opérateurs fortement opposés à ce niveau là, cela ne me gène pas de payer 3 ou 4 € de plus par mois pour un service de qualité)

    Pour les dépenses, je regarderai également du côté des petites dépenses ou des dépenses récurrentes.
    Par exemple un abonnement à un magazine qu’on ne lit plus (genre le magazine télé, alors qu’on regarde le programme sur une appli smartphone).
    Un autre exemple discret mais qui peux coûter cher à la longue : les addons, par exemple sur les jeux smartphones. Quelques centimes ou euros à chaque fois, mais cumulé, ça peut représenter de belles sommes à la longue!

    Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      Bonjour David,

      Content de te voir de nouveau sur le blog! 🙂
      Les sommes que l’on peut économiser en regardant de plus près ses dépenses mensuelles sont rapidement colossales quand on les projette à l’année, même si ce ne sont que quelques dizaines d’euros sur un mois. C’est un point extrêmement motivant quand on commence à s’intéresser au sujet. Sommes qui pourront ensuite être utilisées de manière beaucoup plus efficace!

      Comme tu le dis, il faut rester vigilant et ne pas sacrifier la qualité de service pour payer moins cher! Ce serait bénéfique à court terme mais potentiellement plus coûteux et désagréable à court et moyen terme!

      Enfin, les 2 exemples que tu précises sont également un moyen d’économiser quelques euros chaque mois. Attention toutefois, il ne faut pas non plus tomber dans l’excès inverse et se priver de tous plaisirs!

      Répondre
      1. David

        Tout à fait d’accord sur le principe de continuer à se faire plaisir.
        Mais je pensais à un sujet que j’ai vu récemment .
        Sur le jeu « éclatement de bonbon », au lieu d’attendre un peu, utiliser son porte monnaie pour débloquer un niveau ou des vies est pratique, mais je pense que c’est loin d’être un véritable plaisir, surtout que non seulement ce n’est pas durable, mais on en garde aucun souvenir!
        Au lieu d’acheter 5 vies, mieux vaut un café avec un ami ou un collègue, c’est plus convivial, et ça renforce les liens!

        Répondre
  5. steve

    Les petites dépenses quotidiennes sont aussi de véritables fuites pour le porte monnaie. Comme ces dépenses sont insignifiantes, on ne s’en rend pas toujours compte, mais il suffit d’addtioner sur l’année et les surprises sont souvent mauvaises !

    Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      Bonjour Steve,

      Tu as raison, la chasse aux économies passe aussi par les dépenses quotidiennes, avec une difficulté potentielle : elles sont par définition en partie volatiles et diverses, et par conséquence plus difficilement mesurables.
      Mais il y a clairement des optimisations à faire dans ces dépenses quotidiennes!

      A bientôt!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.