Apprendre à choisir le bon programme neuf pour investir en Pinel

de | 22 juin 2017

Prolongé jusqu’en 2017, le dispositif fiscal Pinel est encore d’actualité. Voici quelques astuces pour vous aider à bien investir à travers cette nouvelle loi !

Comment s’engager dans un investissement locatif en Pinel ?

Depuis le 1er janvier 2015, la loi Duflot a laissé sa place au profit du dispositif Pinel proposant plusieurs avantages. En effet, cette nouvelle loi a pour objectif de favoriser le placement immobilier des particuliers et leur permettre de jouir de réduction d’impôt. De plus, ils peuvent espérer une plus-value lors de la revente de leur bien à un horizon de 10 à 15 ans. Toutefois, ces privilèges s’obtiennent en contrepartie d’obligations à respecter notamment en matière de durée d’engagement locatif. Si vous aussi vous voulez investir dans l’immobilier Pinel, découvrez quelques conseils à appliquer pour profiter au mieux des bénéfices proposés par cette nouvelle constitution.

Soyez éligible à la loi Pinel

Sachez que pour bénéficier des avantages proposés par un investissement locatif en Pinel, il est nécessaire de remplir certaines conditions, à savoir :

  • L’achat d’un logement neuf ou en VEFA, soumis à la RT 2012,

  • L’achat d’un bien situé dans une zone éligible au dispositif Pinel,

  • Une mise en location devant commencer dans les 365 jours suivant la livraison du bien,

  • La location du logement à nu et comme résidence principale par un locataire pour une période de 6, 9 ou 12 ans,

  • La pratique d’un loyer suivant un plafonnement légèrement inférieur à celui en vigueur dans le même secteur.

  • Point positif l’apport n’est pas obligatoire pour investir en loi Pinel

Défiscaliser avec la loi Pinel

Choisissez la bonne ville où vous souhaitez investir en Pinel

Pour tirer avantage de l’investissement locatif en Pinel, le choix du bien immobilier est primordial. Pour ce faire, répondez à ces quelques questions avant de faire votre choix final.

  • La croissance démographique est-elle forte ? Plus celle-ci est en hausse, plus le besoin de logements accroitra. Privilégiez dans ce cas les villes à plus de 50 000 habitants.

  • Les transports sont-ils faciles d’accès ? La facilité d’accès est l’un des éléments qui impactent sur la plus value de votre bien. Veillez donc à bien considérer ce paramètre.

  • Qu’en est-il de la qualité de vie ? Climat favorable, bon niveau de sécurité, proximité avec les services médicaux et centres commerciaux… autant d’éléments qui peuvent vous aider à jauger la qualité de vie d’une ville, une des clés pour le succès d’une rentabilité locative.

  • S’agit-il d’une ville universitaire ? Qui dit jeune étudiant dit souvent demande en logement locataire. Pensez donc à vérifier le potentiel universitaire de la ville.

  • Quel est le niveau économique de la ville ? Il existe une corrélation entre l’attractivité économique d’une ville et la bonne location d’un bien. En effet, le nombre d’entreprises, le taux de chômage ou le niveau de salaire influent ont un impact considérable sur la recherche d’emploi, indispensable à tout locataire.

  • Quel est le prix de l’immobilier neuf ? Certaines villes proposent des prix assez chers (voir le dossier « investir avec un courtier à Cannes »), voire très onéreux dans l’immobilier, ce qui ne donne pas la possibilité de réaliser un bon rendement sur l’opération de défiscalisation. Comparez ainsi le prix de l’immobilier d’une ville à un autre pour vous assurer un investissement rentable.

Choisissez la bonne surface de logement pour le succès de l’opération de défiscalisation en Pinel

Le choix du type de bien à acheter dépend bien évidemment de vos budgets cependant, ça ne doit pas être le seul élément à prendre en compte. Votre but ici est d’acquérir un logement vous permettant d’optimiser le rendement locatif. Vous devez donc bien réfléchir aux types d’investissement que vous allez effectuer.

Voici quelques recommandations selon la typologie de bien que vous allez choisir :

  • Les studios : très recherché par les étudiants et les jeunes actifs, ce type de bien présente l’avantage d’être moins cher à l’achat et facile à louer, ce qui fait de lui un investissement rentable. Cependant, le loyer étant assuré par une seule personne, le risque d’impayé peut accroitre.

  • Les T2 : très bon compromis, le T2 (2 pièces) est plébiscité par les couples. La détérioration du bien est moindre et les risques d’impayés diminuent, car le loyer est partagé.

  • Les grandes surfaces (> T2) : Elles sont plus indiquées chez les familles qui déménagent rarement. Certes, elles sont moins rentables que les petites surfaces, mais elles ont toujours la côte en France. En effet, elles sont à privilégier dans le cas où vous voulez y habiter plus tard.

Une réflexion au sujet de « Apprendre à choisir le bon programme neuf pour investir en Pinel »

Les commentaires sont fermés.