Enseigner la valeur de l’argent à son enfant

de | 6 mars 2020

L’Argent est un sujet complexe à enseigner à un enfant. Et pour cause, bien des adultes peinent à gérer leur budget ou à réaliser des économies.

Epargner est une habitude à prendre car nombreuses sont les personnes qui développent leur train de vie au lieu d’épargner davantage lorsque leur pouvoir d’achat augmente.

Dans certaines familles, l’argent est même un sujet qui ne concerne que les adultes et que les enfants comprendront « quand ils seront plus grand ».

Mais il n’y a pas d’âge pour commencer à devenir une personne responsable. Plus l’enfant sera initié jeune à l’argent, et plus il en saisira la valeur de façon concrète.

La valeur de l’argent est liée à sa rareté. Moins on en a, ou plus il est difficile d’en obtenir, et plus sa valeur augmente à nos yeux. Ainsi, un achat pourra être considéré comme normal pour une personne qui en a beaucoup, mais pourra être jugé de dépense futile par une personne qui en manque. Si l’argent ne fait pas le bonheur, en manquer génère un stress quotidien qui sera un gros frein au bien être.

Pour comprendre l’argent, il est d’abord nécessaire de savoir compter. C’est donc à son entrée en Classe Préparatoire qu’il sera possible d’initier votre enfant à l’apprentissage de l’argent.

L’argent de poche : un bon moyen de responsabiliser son enfant

L’argent de poche est un moyen ludique et pédagogique pour enseigner la valeur de l’argent à son enfant. Il engage les parents à verser une somme d’un montant régulier à une fréquence régulière, sans rallonge possible (sauf récompense exceptionelle).

Pièce de 2 euros posée dans une main

Ainsi, l’enfant doit attendre pour recevoir de l’argent, ce qui simule la rareté de l’argent. S’il veut se payer quelque chose à 10€ et qu’il reçoit 2€ par semaine, il aura le choix : soit de dépenser son argent directement et d’attendre encore plus longtemps, soit de mettre sa pièce hebdomadaire dans une tirelire et d’attendre 5 semaines avant de récupérer son butin afin de le dépenser.

Ce sera 5 semaines durant lesquelles il réfléchira si ce qu’il veut obtenir vaut le coup d’attendre tout ce temps. Cela lui laissera le temps de réfléchir à ce qu’il veut vraiment.

S’il dépense 1€ en bonbons et qu’il lui manque 1€ pour son achat, faites lui comprendre qu’il a préféré acheter des friandises et qu’il devra attendre une semaine supplémentaire pour recevoir à nouveaux 2€ qui lui permettront d’acheter ce qu’il veut. Il devra faire attention à éviter les dépenses anodines. Il aura aussi l’occasion de se rendre compte que les petites dépenses répétées finissent par représenter un réel budget à la fin du mois. S’il dépense 20 centimes de bonbons au bureau de tabac du coin tous les soirs en rentrant de l’école, il lui manquera 1€ arrivé au Vendredi, ce qui représente la moitié de son argent de poche !

L’erreur fait partie intégrante de l’apprentissage, et un enfant frustré ce n’est pas agréable à gérer.

Si votre enfant veut s’acheter quelque chose pour lequel il lui manque des sous, il devra faire preuve de patience et apprendre à passer au dessus de la frustration. Les parents doivent être fort et s’astreindre à respecter le contrat qu’ils ont mit au point avec leur enfant.

Pour autant, s’il est déconseillé selon les psychologues de faire varier l’argent de poche en fonction des notes scolaires (surtout à la baisse), car l’enfant doit comprendre qu’il travaille pour lui, une récompense exceptionnelle peut lui être versée en récompense à certaines tâches ménagères ou pour le féliciter de ses bons résultats scolaires. Il sera alors préférable de lui offrir un cadeau pour le récompenser d’un bon trimestre ou d’une bonne année scolaire.

La Tirelire : un outil pédagogique complémentaire à l’argent de poche

Tirelire posée sur des billets

S’il y a un bien un objet ludique afin d’enseigner la valeur de l’argent à son enfant, c’est bien la tirelire. En effet, elle le suivra durant son évolution afin de lui rappeler l’intérêt de posséder une épargne. Car un enfant qui comprend l’intérêt de l’épargne saura être autonome et gérer son argent de manière responsable à l’avenir.

La tirelire peut être instaurée bien avant l’argent de poche, avant même que l’enfant puisse saisir la valeur de l’argent. Avant que l’enfant ne sache compter, lui donner une petite pièce de monnaie par-ci par là lui montrera la confiance que vous lui portez. Lorsqu’il apprendra à compter, il pourra s’amuser à vider les pièces jaunes de sa tirelire afin de faire des piles et de comptabiliser le total de sa cagnotte.

Vous pourrez alors vous amuser avec lui à jouer à rendre la monnaie. Ce sont les calculs de base comme les additions, les soustractions, et les multiplications, qu’il pourra alors intégrer grâce à la pratique de cette activité ludique. Selon la pédagogie Montessori, il n’y a pas de moteur plus puissant à l’apprentissage que le jeu et l’enthousiasme, c’est une activité pédagogique qui lui permettra de comprendre des concepts complexes qui seraient bien plus longs à inculquer avec de simples cours théoriques.

En conclusion

Pour conclure, inculquer la valeur de l’argent à un enfant prend du temps, et c’est pour cela qu’il est important de l’initier le plus tôt possible. Si vous habitez dans un petit village, confiez-lui la responsabilité d’aller chercher le pain à la boulangerie du coin et de s’assurer que la monnaie qui lui est rendue est juste.

Différentes stratégies, comme l’argent de poche, une tirelire, et des jeux de rôle, peuvent être mit en place en ce but. En intégrant ces principes fondamentaux, et en manipulant la monnaie, il deviendra une personne responsable qui sait ce que vaut l’argent, et pourquoi il ne faut céder à toutes les tentations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.