Fonctionnement de l’Assurance Vie Luxembourgeoise

de | 7 juillet 2020

En France, les assurés sont de plus en plus nombreux à souscrire des contrats d’assurance-vie au Luxembourg. En fait, ce type de placement financier est assez similaire aux assurances-vie distribuées dans l’Hexagone, mais offre néanmoins des privilèges qui séduisent bien des investisseurs fortunés. Tour d’horizon sur ces contrats haut de gamme qui permettent de diversifier son patrimoine dans un cadre fiscal très avantageux.

Qu’est-ce qu’une assurance-vie luxembourgeoise ?

À mon avis, si le Luxembourg a réussi à s’imposer en Europe, c’est surtout grâce à son environnement politique, économique et fiscal très stable. D’ailleurs, je reconnais bien sa situation centrale dans l’Union européenne qui lui a valu sa place de pionnier dans la distribution de produits bancaires, surtout en matière d’assurances-vie.

Luxembourg, centre de l'Europe économique

Comme toute assurance-vie en France comme ailleurs, l’assurance-vie de droit luxembourgeois est un contrat entre un assureur et un souscripteur (ou bénéficiaire désigné) : l’assureur verse au bénéficiaire une somme déterminée, en échange de primes versées mensuellement, lorsque l’assuré décède.

Mais si vous me demandez pourquoi de plus en plus de Français font le choix de souscrire leur assurance-vie au Luxembourg, je dirais que c’est tout simplement pour profiter de la fiscalité avantageuse et de la sécurité renforcée dans le cadre de ce contrat.

Assurance-vie luxembourgeoise : comment ça marche ?

Vous l’auriez compris : ce n’est pas sans raison que les contrats d’assurances-vie luxembourgeoises font partie des meilleurs produits d’assurances dans le monde. Déjà, hormis les Suisses et les Américains, tout le monde peut, en théorie, souscrire son contrat d’assurance-vie dans le Gibraltar du Nord. Cependant, l’assureur luxembourgeois se réserve le droit de refuser l’ouverture du contrat sous prétexte que l’origine soit douteuse, par exemple.

Le succès des contrats d’assurance-vie luxembourgeoise repose sur un aspect essentiel des produits d’assurance en général : la protection de l’assuré. Et pour le Luxembourg, c’est l’État lui-même qui garantit la sécurité de vos fonds, à travers le règlement Grand-Ducal, qui repose lui-même sur deux dispositifs : le triangle de sécurité et le super privilège.

Le triangle de sécurité

Le triangle de sécurité est le système sur lequel repose la garantie de l’assuré. Il permet alors de garantir à l’épargnant qu’il pourra récupérer la totalité de ses actifs si l’assureur luxembourgeois venait à être en faillite. Le triangle de sécurité est composé de l’assureur, le Commissariat aux assurances et la banque dépositaire des actifs. En effet, l’assurance-vie luxembourgeoise se distingue de l’assurance-vie française par le fait que les actifs sont déposés dans une banque dépositaire et non pas inscrits dans la liasse de l’assureur.

Luxembourg ville

Le super privilège

Les contrats d’assurance-vie luxembourgeois offrent aussi une protection supplémentaire avec le super privilège. En effet, chaque assuré bénéficie du statut de créancier privilégié qui leur offre la garantie de priorité de remboursement sur les autres créanciers. Je pourrais presque comparer avec la France, où les détenteurs d’assurances-vie ne sont que des créanciers de second rang.

En ce qui concerne les frais de souscription, les contrats d’assurance-vie luxembourgeoise restent comparables avec les contrats français. Les frais d’entrée varient suivant le montant investi et vont jusqu’à 5%, tandis que les frais de gestion oscillent entre 1 et 1,5%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.