Investir dans l’immobilier avec un budget raisonnable à un budget important

de | 17 juillet 2015

Vous envisagez d’investir dans l’immobilier, mais vous n’avez pas encore toutes les bases nécessaires pour se lancer. Sachez qu’il s’agit bien là d’un projet ambitieux, et où, vous devriez aux moins, mieux cerner l’opération que vous prévoyez de réaliser. Le plus important dans ce domaine, sera que vous puissiez aussi mieux déterminer votre objectif dans ce cadre d’investissement en immobilier. Ainsi, vous devriez préalablement déterminer si le but consiste d’investir un bien immobilier avec un rendement, ou tout simplement d’acquérir une future résidence.

Investir avec un montant raisonnable

Un projet résidentiel peut être entamé grâce à un faible investissement, comme celui d’acquérir un local de service, ou d’un parking. Mais afin que ce soit un investissement rentable, avant de passer à l’acquisition, il faut aussi bien étudier le bien en question.
Pour ce local de service par exemple, il faudrait qu’il disposer d’une surface de 9 m² au minimum, afin qu’il soit conforme aux normes exigées. Il faut aussi qu’il soit parfaitement convenable à votre situation financière, qui ne devra exiger de travaux conséquents pour bien être réhabilité, et qui devra aussi être à proximité de chez-vous…

En ce qui concerne le parking, c’est aussi un bien qui s’initie parfaitement dans le cadre d’un bon investissement pour un premier pas. Veillez toutefois à choisir le bon emplacement pour ce projet, pour la simple raison que dans certaines agglomérations, le parking n’est pas trop recherché. Ce qui explique que vous devriez prendre le temps de bien se renseigner sur le secteur qui vous intéresse, et cela, pas seulement auprès des entourages, mais en vous rendant directement à la mairie, pour se mettre également au courant des projets urbain qui seront en cours très prochainement… Recensez donc tous les points nécessaires qui pourraient grandement influencer votre investissement.

Investir dans l'immobilier

S’engager avec un budget important

Dans ce cadre d’investissement, il vous sera plus pratique de prospecter auprès des investissements relatifs à la loi Malraux. Cependant, investir dans les monuments historiques semble aussi être une option plus pratique, à condition que vous éprouviez une certaine passion pour les vieilles architectures. Par ailleurs, les procédés Bouvard, Scellier ou Duflot vous permettront aussi d’investir dans des logements neufs standards, ou dans des résidences touristiques, tel un Chalet sallanche.

Cependant, vous devriez tout de même rester vigilant dans ce type d’investissement, tout simplement parce que la fiscalité peut être remise à jour, en fonction de chaque loi de Finances.

Notez qu’il vous est possible d’investir dans un bien immobilier tout en évitant de recourir à une loi, mais aussi, d’opter pour un actif avec travaux, avec quoi, vos dépenses seront retenues des impôts. C’est notamment ce que j’ai fait de mon côté il y a plus d’un an en investissant dans un immeuble de rapport.

9 réflexions au sujet de « Investir dans l’immobilier avec un budget raisonnable à un budget important »

  1. Marine

    C’est pas facile de se lancer dans un investissement immobilier. Heureusement qu’il existe des dispositifs qui permettent de défiscaliser plutôt efficace! Par contre, il ne faut pas compter investir sur Paris, les prix sont prohibitifs. Autant s’installer dans une autre grande ville comme Marseille ou Lille. Les prix sont moins chers. Cela permet de voir plus grand. Ce n’est bien entendu que mon avis…

    1. Squatte Auteur de l’article

      Bonjour Marine,

      Merci pour le message.
      Les grandes villes restent difficilement accessibles à tout un chacun. C’est sans doute du côté des villes de moindre importance qu’il faut regarder. Certaines sont en pleine croissance et l’immobilier y est encore accessible… Il y a là-bas de très bonnes affaires à faire je pense….

  2. lucas

    Lors d’un projet d’investissement, il est préférable de prévoir son budget et d’essayer d’anticiper sur les différents soucis de dossier ou de financement qu’il est possible de rencontrer. Se projeter à long terme n’est pas une mince affaire!
    Personnellement, je pense que la loi Censi Bouvard propose des avantages très intéressants en termes d’investissement locatif. Je n’en ai pas bénéficié mais pour m’être renseigné sur les différents dispositifs, je suis convaincu par cette loi et sa défiscalisation.

    1. Squatte Auteur de l’article

      Bonjour Lucas,

      J’avais effectivement regardé du côté de Censi-Bouvard il y a quelques années. Des amis ont d’ailleurs tenté l’aventure. Mais j’ai finalement opté pour un investissement plus « traditionnel » de mon côté, n’étant pas fan de la dépendance à un prestataire de service pour louer le bien.

  3. patrice de optimiser son budget

    Il faut surtout éviter les commerciaux qui promettent de la défiscalisation ou des promesses qu’ils ne tiendront pas. Le mieux est de se former sur internet par exemple, privilégier l’ancien avec travaux et là vous payerez moins d’impôts, cela sera rentable et durable.

    1. Squatte Auteur de l’article

      Salut Patrice,

      La piste « ancien + travaux » est également celle que je souhaiterai suivre pour un futur investissement. Après, le plus dur est de trouver un artisan capable de « chiffrer » rapidement les travaux à réaliser en visitant le bien.

      Mais j’aimerai beaucoup relancer un second investissement locatif avec cette approche. Je pensais avoir le temps de relancer l’aventure cette année, mais j’ai finalement pas mal de projets et chantiers en cours pour cette année. En 2016 ce serait pas mal…

  4. patrice de optimiser son budget

    C’est sûr que pour éviter de louper les bonnes affaires il vaut mieux évaluer à la louche soit même et faire ensuite des devis pour la banque. A près il y a des ordres de grandeurs à connaitre pour évaluer, dans les 500 euros la fenetre en réno dans les 10000 euros la remaniement d’une toiture etc. Cela permet de prévoir une enveloppe quitte a surévalué un peu .

    1. Squatte Auteur de l’article

      Patrice,

      C’est exactement le genre de connaissance qui me manquent aujourd’hui. Si tu as d’autres estimations rapides de différents travaux lors de la visite d’un bien, je suis preneur.

      D’ailleurs, c’est peut-être un type d’article à rédiger pour ton blog, non ?
      En tout cas je serai parmi les premiers intéressés ! 🙂

  5. patrice de optimiser son budget

    Je suis comme toi j’apprend un peu plus chaque jour, pour une cuisine sympa pour t2 ,t3 avec plans de travail et tout perso, je compte 3000 euros avec la pose . Je préfère des fourchettes et affiner, cela dépend de la qualité de la marque etc. Pareil pour refaire une SDB . Mais c’est vraiment des estimations à la louche que je fais là, peut-être que cela variera d’une région à l’autre et puis cela dépend des matériaux et du boulot à fournir : Démolitions etc
    Je pense sincèrement qu’il faut se faire des estimations un peu pessimistes et faire passer les artisans ensuite avant le financement. De toute façon on ne commence pas en général par un immeuble entièrement à rénover, mais plus pas des petits travaux, l’impac de l’erreur est moins préjudiciable. Et cela permet d’avoir des idées des prix.
    Attention les chiffres que j’annonce sont à la louche là pour un ordre d’idée, c’est ce que je me fais comme ordre de grandeur quand je visite, pour avoir une idée de la rentabilité, cela n’est pas parole d’évangile, ce sont mes repères à moi;)

Les commentaires sont fermés.