Les 6 erreurs à éviter quand on investit son argent

de | 24 juillet 2022

Entre placements hasardeux et biais cognitifs, rendement ou encore endettement : les obstacles à éviter sont multiples et variés. L’investissement ne doit pas se faire au hasard : investir doit se faire de façon réfléchie. Si vous effectuez des placements, il est essentiel que ces derniers soient liés à un projet bien défini. Pour optimiser vos investissements, découvrez les erreurs à ne pas commettre lorsqu’on souhaite investir son argent.

Attention à l’endettement !

L’investissement doit s’effectuer sans endettement, surtout au début. Effectivement, si vous optez pour un prêt, vous restreignez vos possibilités d’investissement et votre capacité d’emprunt se retrouve quant à elle bloquée. Il faut que cette dernière soit sauvegardée pour vos investissements immobiliers.

Nous vous recommandons de ne pas investir beaucoup mais souvent, au lieu d’effectuer l’investissement d’un montant conséquent que vous n’avez pas et ensuite plus rien. Par rapport à un investissement, l’importance est la récurrence de vos placements : cela vous offre la possibilité de faire l’ajustement en temps réel ou effectuer vos choix et stratégies d’investissement selon les changements liés au marché ou par rapport à vos besoins. Autre plus si vous investissez peu mais régulièrement : vous profiterez de l’effet boule de neige des intérêts composés.

En plus de cela, s’il y a des pertes majeures, vous ne serez pas dans une position fâcheuse. Il faut vous poser l’interrogation qui suit : comment effectuer le remboursement des mensualités de votre prêt si votre investissement ne vous fait pas gagner assez ? Parmi les 6 erreurs les plus communes, c’est évidemment la plus dangereuse quand on souhaite investir son argent. Soyez vigilant et réfléchi avant l’investissement !

Il n’y a pas que le rendement !

Un rendement conséquent est une carotte pour l’investisseur dont le but majeur est de faire travailler son argent. Or, cela est insuffisant pour réussir un placement. En effet, vous devez vous poser les bonnes questions avant d’investir : le rendement dévoilé est-il assuré ? Ce dernier s’étale-t-il sur une année ou deux ? Est-il lié au rendement de l’année écoulée ? Un bouleversement au niveau de la législation aura-t-il un effet ? La totalité de ces interrogations sont nécessaires par rapport à la gestion de patrimoine.

Effectivement, le pourcentage de rendement dévoilé par un courtier ou une entreprise de gestion n’est pas pertinent s’il n’est pas utilisé dans un contexte et pris avec du recul. De multiples et variés aspects impactent ce taux de rendement. Les principaux d’entre eux sont les frais de gestion et la fiscalité en vigueur.

Trop vous attarder sur le rendement représente un véritable obstacle pour vous. En effet, cela dégrade l’évaluation de ces variables. En théorie, un taux situé entre 1 et 3 % peut sembler faible mais prenez en compte que ce chiffre sur le long terme et actif pour des investissements conséquents peuvent impacter positivement votre rendement ! Par conséquent, un investissement d’un montant d’un million d’euros qui dévoile un rendement de 8 % gardé trente ans conçoit des revenus divers et variés en fonction du seuil des frais de gestion. Voici les chiffres obtenus par rapport à un taux de 8 % sur 30 ans pour un million d’euros :

  • 7,4 millions d’euros pour un taux de 1 % ;
  • 5,5 millions d’euros pour un taux de 2 % ;
  • 4 millions d’euros pour un taux de 3 %.

Ainsi, vous pouvez constater que la différence se révèle être de presque 100 % entre un taux de 1 % et 3 % de frais de gestion par an. Pensez à intégrer la fiscalité propre par rapport au produit et en prenant en compte le contexte.

Dernier point : un rendement conséquent, situé au-delà d’une barre de 5 % ou 6 %, est lié souvent à un niveau de risque majeur. Et selon votre profil, vous n’avez certainement pas toutes les armes afin de partir dans ce type d’aventures. Gardez à l’esprit qu’il n’y a aucun rendement sans risque. Parmi les 6 erreurs les plus communes quand on souhaite investir son argent, celle-là est celle qu’on soupçonne le moins !

Un investissement sans objectif précis

Un investissement qualitatif est lié essentiellement à un plan. Pour quelle raison désirez-vous investir ? Par rapport à votre future retraite ? Par rapport au financement de vos études ou pour vos enfants ? Afin d’engendrer des revenus passifs ? Dans le but de concevoir un patrimoine pour vos proches ? Selon les réponses à ces différentes interrogations, vos décisions ne seront pas les mêmes.

Si vous faites le choix de l’investissement « à l’aveugle », vous risquez de connaître la déception puisque l’alignement de vos placements ne se fera pas avec vos besoins. Il faudra façonner une stratégie efficace, pertinente et planifiée. Dans cette démarche, il est possible de bénéficier du savoir-faire d’un expert comme un courtier ou un conseiller en gestion de patrimoine.

Déterminer vos objectifs vous offre la possibilité de cerner votre profil de risque, ce qui est tout simplement essentiel avant de vous aventurer dans les marchés boursiers : ne tentez pas le trading si vous êtes du genre réticent !

Garantie et sécurité ne sont pas la même chose

Beaucoup de personnes ont tendance à confondre placement garanti et sécurisé. D’ailleurs, c’est une des 6 erreurs les plus communes quand on souhaite investir son argent. Effectivement, le premier est lié à un investissement pour lequel vous avez l’assurance de la totalité de votre épargne. Il faut savoir que la France est l’unique pays à l’international à offrir des placements à capital garanti. En effet, cela concerne normalement tout ce qui suit : livrets A, LDD ainsi que livrets d’épargne. Ces derniers permettent de gagner peu, mais vos sous bénéficient d’une protection tant que le groupe qui les accueillent présente un ratio de solvabilité positif. En tout cas, sachez que ces différents outils sont des placements financiers sûrs ne présentant aucun danger.

La sécurité se base sur l’étude du passif d’un investissement. En bourse, ce sont des actifs dont le sous-jacent présente les qualités suivantes : stabilité, robustesse, tangibilité et pérennité. Sachez que l’or ou l’immobilier sont des investissements fiables, pertinents et sécurisés.

Prendre un investissement trop complexe ou instable

Voici une erreur que beaucoup de monde font. Si vous essayez durant des heures de cerner le fonctionnement de votre investissement, cela est loin d’être positif. Afin d’être rentable et performant, il est nécessaire que le placement concerné soit simple et rapide à comprendre.

Parallèlement, si vous ne parvenez pas à cerner le fonctionnement des frais en lien avec votre placement ou celui des intérêts composés, n’hésitez pas à vous faire aider et à vous questionner. Investir de façon éclairée est essentiel. Il faut qu’il n’y ait aucun doute sur l’investissement en question. Pensez également à vous diriger vers un investissement stable. Pour éviter cette erreur, une des 6 erreurs les plus communes lorsqu’on désire investir son argent, optez pour la diversification.

Ne pas diversifier

C’est sûrement l’une des erreurs les plus courantes. Que cela soit des livrets, des actifs ou des produits compliqués à débloquer, nous ne vous recommandons pas d’aller vers un unique genre de produit même si ce dernier est extrêmement attractif. Il faut que votre stratégie de gestion de patrimoine soit la plus diversifiée possible. Pensez à multiplier les sources d’investissements car cela donne la possibilité d’optimiser le potentiel de chaque produit, mais aussi de restreindre les dangers rencontrés. Où mettre son argent ? De préférence sur différents supports, tout en trouvant un juste milieu!

Trouver un juste-milieu. En vous cantonnant dans vos placements, vous n’optimisez pas votre argent. Désormais, vous connaissez les 6 erreurs les plus communes quand on désire investir son argent.