Loi de finances 2020, rappel des principaux changements

de | 3 août 2020

La loi de finances 2020 apporte toute une panoplie de changements pour la finance des particuliers comme celle des entreprises. Outre la très attendue baisse de l’impôt sur les revenus, d’autres mesures ont été adoptées par le gouvernement pour entrer en vigueur dès le début de l’année. Adoptée par l’Assemblée nationale et le Sénat en décembre 2019, la loi de finances a été publiée au journal officiel en fin d’année. Je vous propose ici un petit tour d’horizon sur les principaux changements apportés par la loi de finances.

La baisse de l’impôt sur le revenu

Finalement, les législateurs et le gouvernement se sont décidés en faveur du prélèvement à la source, ce qui permet à des millions de foyers de bénéficier d’une baisse de l’impôt sur le revenu dès janvier 2020. Cette mesure permet un gain moyen évalué à 350 euros pour les foyers fiscaux soumis à la première tranche du barème. En revanche, les foyers soumis à la deuxième tranche bénéficieront d’une baisse de 125 euros pour une personne seule et 250 euros pour un couple. Je vous propose d’aller au site du fisc qui a mis à disposition un simulateur pour évaluer le gain de pouvoir d’achat en fonction de votre revenu annuel imposable, du nombre de parts et de votre situation familiale.

Loi de finances 2020

L’indemnisation du congé proche aidant

Pas moins de 8 millions de Français aident un proche en perte d’autonomie, parfois au risque de bouleverser leur vie professionnelle. Pour limiter la perte de revenus engendrée par ce soutien, le gouvernement a mis en place une indemnisation du congé proche au sein de la Sécurité sociale. Entrant en vigueur à partir d’octobre 2020, cette indemnisation est évaluée à 43,52 euros par jour pour un couple et à 52 euros pour une personne seule. Elle sera versée sur un laps maximum de 3 mois pour l’ensemble de la carrière professionnelle de l’aidant.

L’imposition sur les contrats d’assurance-vie souscrits avant 1983

Dorénavant, les contrats d’assurance-vie souscrits avant le 1er janvier 1983 seront imposables en cas de retrait. Cette mesure concerne les gains issus de primes versées depuis le 10 octobre 2019, et elle épargnera les gains issus des versements effectués avant cette date. Pour plus d’informations au sujet des contrats d’assurance-vie et des conseils sur la gestion de patrimoine, je vous recommande de consulter le site du cabinet en gestion de patrimoine Cabinet Fennas.

La déclaration tacite de revenus

Dans le cadre de la simplification des démarches administratives, les contribuables dont le revenu ne varie pas, et dont la déclaration de revenus n’impose pas de rectifications, pourront désormais bénéficier de la déclaration tacite. De ce fait, si vos revenus n’ont pas fait l’objet d’un changement en 2019 (que ce soit une baisse ou une augmentation), vous ne serez pas obligé de renvoyer la déclaration pré-remplie de revenus qui devrait être adressée au fisc au printemps 2020. Cette nouvelle mesure apportée par la loi de finances concernerait près de 12 millions de foyers fiscaux en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.