5 métiers peu connus bien payés

de | 17 juillet 2021

Vous cherchez un métier peu connu bien payé ? Dans ce cas, vous êtes au bon endroit puisque je vous propose aujourd’hui cinq métiers peu connus mais bien payés !

Sexeur de poussins

Ceci n’est absolument pas une blague de mauvais goût. Afin d’obtenir les œufs présents en supermarché et afin de vous en servir pour vos omelettes ou pâtisseries, des poules pondeuses sont nécessaires. Ces dernières sont choisies dès leur plus jeune âge (ce qui signifie quand elles ne sont encore que de simples poussin). C’est là qu’agit le sexeur de poussins. Évidemment, il n’y a que les femelles qui pondent des œufs. La mission du sexeur est par conséquent de différencier les sexes. C’est une mission essentielle qui revient à cet expert. Pour ce qui est des mâles, ces derniers ont pour unique utilité d’être indispensables à la reproduction. Ainsi, ils sont éliminés. À cause des soucis de recrutement, la profession offre un salaire extrêmement intéressant pour le milieu. Comptez un salaire annuel d’environ 55 000 euros de salaire annuel, ce qui correspond à 4 500 euros par mois.

Actuaire

Si vous faites le choix de cette profession, sachez que votre mission ne concernera pas les actes de naissance dans une mairie. Dans un groupe d’assurances, vous devrez effectuer des calculs poussés, grâce à des probabilités, dans le but de chiffrer les dangers en fonction des offres concernées (accident domestique, accident de la route,…). Dans le pays, il n’y a que sept formations initiales qui sont reconnues afin de proposer ce genre de diplôme. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le salaire annuel de sortie est alléchant : comptez entre 45 000 et 85 000 euros !

metiers peu connus bien payes

Cash manager

BFR : qu’est ce qui se dissimule derrière ce mystérieux sigle ? Ce mot, le cash manager le connaît forcément puisqu’il s’agit des besoins en fond de roulement d’une société. Ainsi, sa profession est de veiller, quotidiennement, aux besoins financiers d’une entreprise. Provenant de l’univers anglo-saxon, le sigle est devenu populaire dans le pays au fil du temps. Cette profession est différente de celle de trésorier, présent depuis fort longtemps dans le monde de l’entreprise. En effet, cash manager a une utilité transverse, puisque sa mission majeure est de faire remonter la totalité des besoins financiers des services. Si vous commencez dans ce domaine, vous pouvez toucher annuellement 35 000 euros. Avec de l’expérience, comptez 50 000 à 75 000 euros de salaire annuel.

Gumologist

Vous cherchez un travail où vous êtes assis tranquillement sur votre fauteuil en mâchant tout simplement un chewing-gum ? Puis, vous faites une magnifique bulle qui éclate. Savez-vous que cela peut être … un travail ? Effectivement, mâcher des chewing-gums peut être une véritable profession. En tout cas, c’est la mission du gumologist. Ce dernier a pour mission l’évaluation de la saveur de ces bonbons. Il doit aussi évaluer leur durée de vie. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’une profession extrêmement original, permettant d’engranger entre 5 500 et 8 000 euros mensuel.

Data scientist

Terminons par la profession de data scientist. Il ne s’agit pas d’un chercheur fou ! Alors, que se cache-t-il derrière ce terme rempli de mystère ? Tandis que le volume d’informations numériques grandit continuellement, il faut de plus en plus d’individus décryptant et traitant ces données en continu. C’est la mission de data scientist. Peu connu il y a quelques années, ce profil est désormais extrêmement recherché dans les sociétés. Les formations pour cette profession sont essentiellement données dans les écoles d’ingénieurs, mais également dans des « business school ». Concernant le salaire annuel, comptez entre 35 000 et 60 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.