Le recouvrement de créances impayées

de | 24 juin 2021

Les impayés et les retards de paiements font partie intégralement de la vie d’une entreprise. Malheureusement, ces situations peuvent mettre en péril votre trésorerie. Voilà pourquoi le recouvrement des créances impayées doit avoir une place de taille dans la gestion de la société. Pour éviter des conséquences graves, il est primordial d’adopter la bonne attitude et utiliser les bonnes techniques. Mais concrètement, comment se déroule le recouvrement de créances impayées ? Quelles sont les étapes par lesquelles vous devez passer ? Et surtout, à qui pouvez-vous faire appel pour vous épauler, afin de maximiser vos chances de récupérer les sommes dues ? 

Recouvrement de créances : de quoi parle-t-on ? 

La créance est une somme due par un débiteur à son créancier. Le débiteur et le créancier peuvent être, dans ce cas, une personne physique ou morale. Le paiement de cette créance est défini, au préalable, par les deux parties. En cas de retard (en se basant sur les termes du contrat), la somme devient alors un impayé. C’est là qu’intervient la procédure de recouvrement de créance. 

Activité régit et encadré par la loi, le recouvrement de créances consiste à utiliser différentes techniques pour l’obtention du paiement de la somme d’argent due. En fonction des cas, il existe plusieurs types de créances : les créances fiscales pour les impôts, les créances civiles qui concernent deux particuliers et les créances commerciales pour les entreprises. 

créances

Quand commencer le recouvrement de créances impayées ? 

Selon la loi : tout client doit payer une créance avant la date d’échéance précisée dans le contrat ou sur la facture. À quel moment faut-il alors déclencher le recouvrement de créances ? Généralement, le créancier passe par plusieurs étapes, dont les rappels et les échanges avec le débiteur. Si malgré les relances, la somme reste impayée, à une date convenue, il est possible de lancer le processus de recouvrement. 

Quelles sont les différentes formes de recouvrement de créances ? 

Que vous souhaitez passer par des conseillers financiers, des sociétés de recouvrement ou non, le recouvrement de créances passe par deux étapes : le recouvrement à l’amiable et le recouvrement judiciaire. 

  1. Le recouvrement à l’amiable 

Vous souhaitez commencer les procédures de recouvrement de créances ? Ce processus démarre, généralement, par la négociation à l’amiable. Comme vous l’aurez compris à son nom, ce processus consiste à relancer le débiteur. L’objectif est de rappeler l’existence de la dette, de faire comprendre que la date du paiement est révolue et que le règlement de la facture doit se faire le plus vite possible. Cette démarche se fait entièrement à l’amiable. Les techniques les plus utilisées sont : les appels téléphoniques, les relances des factures par mail, les visites de la société de recouvrement, etc. 

  1. Le recouvrement judiciaire 

Après le recours à l’amiable, le créancier n’a toujours pas perçu la somme due ? Il peut, dans ce cas, passer à l’étape suivante : le recouvrement judiciaire. Cette étape requiert l’intervention d’un professionnel. Notamment un cabinet de recouvrement. Voici les différentes étapes que ce dernier entamera : 

  • La procédure d’injonction de payer 
  • Les saisies d’huissier 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.