Optimiser ses finances grâce à l’investissement immobilier locatif

de | 14 septembre 2020

Le statut de Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP) est idéal pour bénéficier d’un régime fiscal des plus favorables. Pour une location meublée, nombreuses sont les charges déductibles afin de vous permettre de vous constituer un patrimoine immobilier de qualité. C’est donc un moyen avantageux pour optimiser vos finances en investissant dans l’immobilier locatif.

La location en meublé

La location en meublé consiste donc à acquérir un ou plusieurs logements meublés sous le statut de LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel). Cela s’adresse donc aux particuliers qui souhaitent optimiser leurs finances tout en bénéficiant de réductions d’impôts importantes et avantageuses. Néanmoins, la location en meublé doit répondre à certaines obligations, à savoir, une liste de meubles qui doit impérativement se retrouver dans le logement pour le considérer comme meublé. En effet, un décret d’application de la loi Alur a été publié le 5 août 2015 liste les différentes meubles que l’on doit retrouver dans une location meublée afin d’offrir au locataire tout le confort dont il a besoin. Il est à noter également que si le logement est composé de plusieurs pièces, chacune doit être équipée des meubles et équipements adéquats.

Le principe du LMNP

Si vous êtes un particulier et que vous souhaitez optimiser vos finances en investissant dans l’immobilier locatif, il vous est possible d’acquérir facilement le statut LMNP. Ce statut de Loueur Meublé Non Professionnel s’applique donc à un propriétaire-bailleur mettant à la location un ou plusieurs biens en meublé. Cela veut dire un logement où le locataire peut s’y installer directement sans qu’il n’ait besoin d’intervenir afin de le réaménager ou encore de le meubler. Ce statut permet également de jouir d’un grand nombre d’avantages fiscaux sur du long terme grâce notamment à la déduction de différentes charges fiscales. De plus, cela permet de se constituer un riche patrimoine en investissant dans une valeur sûre qui est l’immobilier locatif.

Investir

L’imposition

En obtenant le statut de LMNP, vous aurez à choisir entre deux régimes fiscaux bien distincts :

  • Le régime micro-BIC
  • Le régime réel d’imposition

Le régime micro-BIC peut être appliqué si le montant annuel de l’ensemble de vos loyers ne dépasse pas celui des plafonds mis en place par la microentreprise. En d’autres termes, un taux de 50% pour les locations meublées. Cependant, si les charges dépassent ce taux forfaitaire, il est préférable de choisir le régime réel d’imposition. Dans ce cas, vous pourrez bénéficier d’un grand nombre de charges déductibles, ce qui représente un avantage réellement considérable. En effet, en étant LMNP, vous allez donc pouvoir déduire les charges fiscales suivantes :

  • La totalité des intérêts d’emprunts
  • La taxe foncière
  • Les frais de travaux de réparation mais aussi d’entretien du logement
  • Les frais notariaux
  • Les charges de copropriété
  • Les charges de votre amortissement pour votre logement mais également son mobilier
  • Les primes d’assurance
  • Les intérêts d’emprunt et les frais de dossiers
  • Les frais de gestion courante (comme Internet ou encore le téléphone)
  • Les frais engendrés par une consommation d’énergie (comme l’eau ou encore l’électricité)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.