Placements 2020 : à quoi s’attendre ?

de | 13 novembre 2019

Où placer son épargne ? Tout le monde se pose toujours cette question, et avec les investissements sécurisés qui rapportent de moins en moins, la réponse est d’autant plus difficile. Si le Livret A et l’assurance-vie ne connaissent plus leur succès d’antan, de nombreux placements existent pour vous aider à opérer en fonction de la marge de risques que vous pouvez vous permettre. De plus, comme en 2019, le maître-mot du placement en 2020 sera encore la diversification, ce qui vous laissera assez de liberté pour délimiter votre horizon de placement.

Les SCPI séduiront toujours les Français en 2020

Avec 4,3 milliards d’euros nets collectés au 1er semestre 2019, les SCPI (Sociétés civiles de placement immobilier) ont le vent en poupe. Ces sociétés vous permettent d’investir dans l’immobilier de façon indirecte avec quelques centaines d’euros. Ce type de placement a l’avantage d’offrir un rendement intéressant (4,35% brut en 2018) que l’on peut atteindre à un risque modéré. Le succès des SCPI repose notamment sur la solidité des actifs immobiliers, sur le rendement de bloc et les risques locatifs et frais mutualisés.

Attention cependant, toutes les SCPI ne possèdent pas les mêmes qualités. Il faut donc bien choisir sa SCPI en fonction de nombreux critères, comme la réputation et l’ancienneté de la structure qui gère la société, ainsi que les caractéristiques du bien immobilier détenu. Il en va de même pour la stratégie d’investissement qui s’avère différente d’une structure à l’autre. Si certaines SCPI diversifient les types d’actifs sur toute la France, d’autres se concentrent sur un secteur géographique en particulier.

SCPI

L’assurance-vie multi-support pour diversifier son placement

Si vous voulez prendre plus de risques pour gagner davantage, l’assurance-vie peut se révéler lucrative pour votre placement. Aujourd’hui, l’assurance-vie peut être modulée grâce à la prise en charge de multiples supports et types de gestions.

De plus, le cadre fiscal avantageux de ce placement multi-support constitue l’un des avantages contre la baisse des rendements. Attention, là encore, il faut prendre un peu de risque car si vous voulez par exemple placer 100000 euros, cette somme d’argent constituera des actifs financiers qui seront soumis aux aléas de la baisse du marché.

L’immobilier sous les dispositifs Pinel et Denormandie

C’est bien connu, l’investissement locatif est l’un des placements favoris des Français, en particulier ceux qui souhaitent constituer un revenu complémentaire en préparation de leur retraite. Certes, les prix de l’immobilier ne cessent d’augmenter, mais les taux d’intérêts très bas encouragent les investisseurs à acquérir des biens locatifs.

Immobilier

De plus, l’immobilier locatif est assez souple accepter n’importe quel type de bien, pour peu que vous envisagiez de le mettre en location. À cela s’ajoutent les lois Pinel (bien neuf) et Denormandie (bien ancien) offrent un cadre fiscal très avantageux, permettant une réduction d’impôt jusqu’à 21% du prix d’acquisition. Cependant, parmi les règles imposées, il faudra louer le bien pendant 6 à 12 ans. De plus, certains critères sont déterminants pour bénéficier du cadre fiscal assoupli :

  • l’éligibilité de la ville,
  • le plafond de loyer
  • et le montant des travaux de réhabilitation (loi Denormandie).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.