Qu’est-ce que la rentabilité locative ?

de | 22 septembre 2020

Malgré les crises successives, je constate que le marché de l’immobilier est en perpétuelle croissance. C’est pour cette raison que beaucoup d’investisseurs achètent des bâtiments dans le but de les louer. Cette option est de plus en plus prisée, car elle offre plusieurs avantages comme une stabilité des revenues.

Toutefois, avant de réaliser ce type de projet, mieux vaut bien calculer la rentabilité locative. Cette dernière désigne une valeur qui permet de savoir le « retour sur investissement ». Plus précisément, elle vous aide à connaître le montant des bénéfices sur un immeuble locatif. Je vous propose un focus sur cet indicateur.

Quelle est la formule de la rentabilité locative ? 

La formule à employer demeure relativement simple, je vous assure que vous n’aurez pas besoin d’une compétence avancée en économie ou en mathématique pour la résoudre. Premièrement, la rentabilité locative est en pourcentage, plus elle est élevée, plus c’est un bon investissement. Voici la formule : 

RL (Rentabilité locative) % = LA (Loyer Annuel) x 100/le montant de l’investissement 

Vous pouvez obtenir par exemple 5 % ou 7 % en fonction de plusieurs paramètres. Ce n’est pas rare par exemple que la rentabilité locative atteigne les 10 % dans certains quartiers de Paris.
Ce chiffre désigne le pourcentage de l’investissement gagné chaque année. C’est assez facile à comprendre. 

Les autres dépenses à ne pas minimiser 

Selon la formule que je vous ai proposé un peu plus haut, la rentabilité locative demeure assez simple dans son ensemble. Cependant, il faut savoir qu’il y a quelques paramètres à prendre en compte pour ne pas fausser votre calcul. Si vous souhaitez avoir la RL Nette, il convient d’ajouter :

  • Les taxes foncières (qui peut varier en fonction de la commune ou encore du taux proposés dans la législation). 
  • Des charges de copropriétés (par exemple la mise en place d’un nouveau système d’évacuation d’eau, ou encore les entretiens divers) 
  • Les impôts sur les revenus locatifs (l’État central prélève un pourcentage sur les bénéfices que vous faites). 
Calcul de rentabilité locative

Ces variables doivent donc être prises en compte afin de déterminer exactement la rentabilité locative d’un investissement immobilier. Si vous avez un peu de mal à comprendre, je vous conseille le bon taux de rendement locatif avec les offres du comparateur Gridky.

Comment assurer une bonne rentabilité locative ? 

Maintenant que je vous ai donné la formule de la rentabilité locative, vous pouvez donc facilement calculer les bénéficies de vos immeubles (à louer). Cependant, pour garantir un bon rendement, il y a quelques critères à prendre en compte : 

  • Le lieu où se situe le bâtiment : ce dernier doit se trouver dans un endroit bien fréquenté et stratégique. Sachez que vous allez perdre de l’argent si vous achetez un immeuble qui se trouve à l’intérieur des campagnes. 
  • L’état des lieux : faites expertiser le bâtiment avant de faire un achat, il arrive souvent que les vices ne soient pas apparents. Cela signifie que vous devez engager un spécialiste pour déterminer les travaux à réaliser ainsi que les principaux défauts de l’immeuble. 

Désormais, vous pouvez donc savoir approximativement le rendement locatif d’un immeuble. Ce n’est pas la peine de recourir à un bureau d’étude pour ce type de calcul. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.