Les 10 commandements de l’investisseur heureux !

de | 24 mars 2016

Bien sûr, il n’y a pas d’investissement miracle, mais quelques conseils judicieux existent et permettent d’être attentif aux bons filons et de vous éviter de mauvaises surprises.

#1 Faites votre propre choix !

Bien sûr, il est toujours bon d’avoir quelques filons mais les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Donc, lorsque vous investissez, sachez bien pourquoi vous le faites, analysez la situation et voyez si le but recherché est viable. Méfiez-vous de l’effet publicitaire de masse, qui est parfois un piège, ou des rumeurs provenant de connaissances. C’est parfois ce genre de spéculations qui induisent en erreur !

#2 Variez le type d’action

Ne vous limitez pas à un certain secteur économique, essayez de diversifier les directions : la Bourse (le monde automobile, l’électronique, le cosmétique, l’alimentaire…), l’immobilier, les assurances qui offrent des possibilités à court, moyen et long terme.

#3 Evaluez votre budget

Bien sûr, il vous faut savoir jusqu’où vous êtes prêts à investir. Investir, c’est aussi prendre des risques. Il vous faut donc déterminer vos limites. Il vaut mieux investir d’abord de petites sommes pour mieux comprendre les mécanismes et se perfectionner lors de l’opération suivante.

Bien investir

#4 Disponibilité de vos investissements

Vous devez estimer le temps que vous êtes prêt à attendre avant d’empocher vos gains. Êtes-vous prêt à attendre quelques mois, voire des années ou avez-vous impérativement besoin de gagner vite ? Là aussi, il faudra analyser la situation, l’actualité et le marché pour éviter d’être déçu.

#5 Votre temps est précieux

Combien de temps êtes-vous prêt à consacrer à cette activité ? En fonction de votre travail, de votre situation familiale, de votre disponibilité, vous devez évaluer le temps qu’un investissement va vous prendre. Prise de contact avec des spécialistes, recherche personnelle, vous devez savoir, en fonction du type de placement, le temps que vous serez prêt à donner. Bien souvent, il faut se tenir chaque jour au courant de la situation d’un cours afin de ne pas être surpris.

#6 Gardez les bonnes actions et osez vendre les perdantes !

Il est parfois difficile de vendre une action perdante car l’espoir d’une reprise existe et puis il est difficile aussi de reconnaître qu’on a eu tort. Il est vrai qu’il y a des situations où l’attente se voit récompensée après une période catastrophique. Mais, en général, si l’action baisse, il vaut mieux souvent s’en débarrasser.

Il vaut mieux garder un petit portefeuille de valeurs gagnantes plutôt qu’un grand stock dans lequel on ne se retrouve plus, qui sera de plus en plus difficile à gérer et par lequel vous serez vite dépassé. Il vaut mieux vous concentrer sur quelques actions sûres dont vous pouvez facilement suivre l’évolution sans stress.

#7 L’immobilier

On le dit,  la brique est le futur. L’argent est de moins en moins rentable. Nos épargnes en banque nous le rappellent souvent. Les Allemands adorent cette petite expression « Klein aber mein », petit mais à moi. Pourquoi ne pas investir dans un studio en ville et le louer ? Le loyer remboursant un prêt éventuel et, au bout de quelques années, une fois le bien remboursé, il vous offrira une petite rente non négligeable. L’idée aussi serait de se tourner vers l’extérieur des grandes villes : l’immobilier y est plus abordable et les habitants aux revenus plus faibles n’ont pas toujours l’accès à la propriété.  Louer un logement en milieu rural est aussi une nécessité et donc une opportunité de placer utilement son argent…

Et assurer ses arrières

#8 Les métaux et pierres précieuses

Même si la valeur de l’or a un peu diminué ces dernières années, il n’en reste pas  moins une valeur sûre et un bon investissement à long terme. En effet,  dès qu’une reprise économique se fait sentir, le marché de l’or, lui aussi, suit la tendance à la hausse.

#9 Bas de laine de monnaie étrangère

Et pourquoi pas le traditionnel bas de laine de nos grands-mères bien planqué dans le fond d’une armoire ou sous le matelas ? Acheter des devises étrangères en espérant les revendre en faisant une plus-value, c’est parfois une projection lente mais payante.

#10 Ne cédez jamais à la panique

En général, il faut rester calme même en situation de crise. Bien souvent la situation revient à la normale. Beaucoup d’investisseurs commettent des erreurs en situation de stress. Parfois, attendre un peu pour prendre une décision permet de ne pas perdre trop ses billes dans le jeu.

Bon succès à vous !

2 réflexions au sujet de « Les 10 commandements de l’investisseur heureux ! »

  1. Adrien

    Salut,
    Franchement, je pense que l’argent est une des choses primordiales dans la vie. Que ce soit pour acheter les produits de base ou pour satisfaire nos envies, il faut impérativement avoir un bon compte en banque.

    Répondre
  2. Clarel

    Hello,
    Je compte prochainement réaliser mon premier investissement immobilier et tes conseils me seront très précieux, merci.
    Au revoir

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.