Pourquoi vous faut-il des revenus complémentaires ?

de | 15 février 2016

Nous sommes nombreux à rêver de toucher, ponctuellement ou régulièrement, de petits revenus complémentaires. Mais finalement, nous ne sommes que quelques uns à en percevoir réellement. Pour une unique raison. Non, ce n’est pas parce que nous ne savons pas combien nous souhaitons toucher de la sorte 🙂 . Non. Le plus souvent, c’est tout simplement parce qu’on ne sait pas par où commencer pour obtenir ces parfois salvateurs compléments de revenus ! Et si je vous disais que je touche aujourd’hui plus de 2 000€ par mois de revenus complémentaires ? Et que vous pouvez faire pareil à votre tour. J’ai votre attention ? Bien. Alors commençons ensemble à apprendre comment vous pourrez bientôt arrondir, de manière significative, vos fins de mois…

Revenus complémentaires, la quête sans fin

Votre revenu n’est plus suffisant

Votre revenu classique est constitué de votre salaire et des éventuelles aides que vous percevez en complément : il peut par exemple s’agir des aides de la CAF. Bien évidemment, les sommes ne sont pas identiques pour tous et il arrive malheureusement que ce revenu ne soit pas suffisant pour répondre à vos besoins et/ou à vos envies.

Vous pouvez alors toujours tenter d’aller voir votre patron pour lui demander une augmentation. Même si vous êtes un employé consciencieux et efficace, il n’est pas sûr que votre chef décide de vous accorder ce petit coup de pouce. Vous pouvez aussi tenter d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Mais ce peut être un sacré changement et rien ne peux vous garantir que votre destination sera meilleure.

Alors que faire ? La solution existe : il s’agit de trouver un moyen de dégager des revenus complémentaires !

Pourquoi vous faut-il un revenu complémentaire ?

Il est sympa Squatte, mais je les trouve où ces fameux revenus complémentaires ?

C’est une bonne question et nous allons y venir dans la suite de cet article. Mais avant d’aller plus loin, évoquons ensemble les agréables avantages que pourrait vous offrir ces petits (ou grands 🙂 ) suppléments.

Le plus évident est le gain direct, à savoir l’argent supplémentaire que vous empocherez chaque mois. Il vous permettra de vous offrir plus de sorties, plus de plaisirs, plus de loisirs. Il vous permettra de supporter une partie des frais de scolarité de vos enfants. Il permettra d’offrir un joli cadeau à Madame. Il vous permettra d’épargner pour de futurs projets.

Les usages sont multiples, mais je suis sûr que vous en trouverez un qui vous correspond !

Le second avantage à gagner des revenus complémentaires est à mon avis encore plus important. Et pourtant, nous sommes nombreux à négliger ce type de bon point. Cet avantage, c’est votre liberté. Un revenu supplémentaire, c’est en réalité la fin de votre dépendance exclusive à votre salaire. Dit autrement, c’est commencé à briser le lien qui vous lie de manière trop forte à votre employeur. A votre patron.

Si votre salaire est votre unique source de revenu et que votre entreprise vous licencie, vos revenus seront alors proches de 0. Si pour n’importe quelle raison votre société n’a plus besoin de vos services, vous êtes sur la paille. Oui, vous pourrez tenter de rebondir. Mais cette dépendance complète à votre travail et votre salaire n’est pas une bonne chose pour vous.

En ajoutant un revenu complémentaire à votre salaire, vous cassez ce principe. Bien évidemment, ce ne sont pas quelques dizaines d’euros gagnés ponctuellement qui permettront de remplacer votre salaire. Mais c’est assurément un excellent début, n’en doutez pas ! Après tout, quelques dizaines d’euros mises bout à bout peuvent former des centaines puis des milliers d’euros 🙂 .

Envie de gagner de l'argent autrement

Le temps c’est de l’argent…

En cherchant efficacement sur internet ou ailleurs, on peut trouver de nombreuses manières de gagner de l’argent pour commencer à mettre en place quelques revenus complémentaires. Les solutions sont multiples et parfois originales. Nul doute que vous pourrez sans difficulté en mettre plusieurs en place. Sondages rémunérés, mise à disposition d’une chambre à louer à votre domicile, concours sur internet, paris en ligne, essais cliniques, client mystère, … Ce n’est pas le choix qui manque !

Si vous êtes intéressés par la démarche, deux sites sont à mes yeux les références francophones sur le sujet : Empocher.net et ABCArgent. Leurs auteurs respectifs y présentent régulièrement des méthodes concrètes pour obtenir vos premiers euros complémentaires.

La majeure partie de ces approches a toutefois un petit inconvénient. Comme pour votre salaire, vous échangez en réalité un peu de votre temps contre une somme d’argent. Et votre temps n’est pas infini. Ce n’est pas une raison pour ne pas jeter une coup d’œil à ces techniques et surtout pour ne pas les tester.

Mais si vous pouviez dégager des revenus complémentaires sans systématiquement les échanger contre votre temps, ce serait chouette non ?

Des revenus complémentaires passifs, ça existe ?

Non, je ne vais pas vous dévoiler une méthode miracle qui vous permettra de gagner de manière récurrente et automatique des milliers d’euros. En claquant des doigts. Si vous trouvez quelqu’un sur internet qui vous dit le contraire, il y a 99% de chance qu’il s’agisse en réalité d’une belle arnaque.

Peut-être même 100% de chance en réalité… 🙂

Moyennant un travail important en amont et ensuite quelques actions ponctuelles, il est toutefois possible de dégager plusieurs centaines d’euros. Chaque mois et en quasi-automatique. C’est ce qu’on appelle des revenus passifs. Une fois mis en place, vous n’échangez plus votre temps contre de l’argent. L’argent arrive presque par magie sur votre compte en banque.

Investir en bourse ou dans l'immobilier

Attention, j’ai dit presque par magie. Car pour obtenir des revenus complémentaires passifs, il va falloir travailler ! Voici 3 pistes à creuser et étudier sur le sujet :

  • La bourse et notamment les actions associées à un reversement de dividendes sont intéressantes. Moyennant l’achat de quelques actions bien choisies, et au-delà de l’évolution classique de la valeur de celles-ci, vous pourrez toucher, une à deux fois par an, quelques dividendes généreusement versées. Je ne suis pas expert sur le sujet, mais le site Plus Riche et Indépendant en parle régulièrement. Allez y faire un tour si vous voulez creuser le sujet.
  • L’immobilier. Après étude approfondie des biens susceptibles de vous intéresser et quelques souvent fastidieuses démarches administratives, vous n’aurez plus qu’à toucher les loyers. Quelques travaux et quelques changements de locataires pourraient vous occuper ici et là. Mais si votre projet est bien ficelé, il s’agira alors d’un revenu passif ou presque.
  • Une troisième piste, moins connue, mérite le détour. Il s’agit des sites de niche. L’avantage est que l’investissement initial est très réduit. Moins d’une centaine d’euros est nécessaire pour se lancer, le risque de perte de capital est donc plus que négligeable.

Cette liste n’est absolument pas exhaustive et chaque item présenté un peu plus haut peu d’ailleurs se décliner en différentes approches. L’objectif était de vous montrer qu’il est possible de dégager des revenus complémentaires réguliers. Ces derniers viendront compléter votre salaire. Si vous êtes doués/ambitieux/chanceux (rayer les mentions inutiles 🙂 ), ces revenus pourraient même remplacer votre salaire et devenir vos principales sources de revenus.

C’est tout ce que je vous souhaite. Ainsi qu’à moi-même. 😉

Pour conclure, oui, il est possible de gagner de l’argent autrement qu’avec le classique duo salaire/emploi. Pour ma part, l’immobilier me rapporte aujourd’hui plus de 1 000€ de gain par mois. Bien évidemment, j’ai encore un crédit à rembourser dessus. Mais les bases sont posées. Je ne me suis pas arrêté là et je me suis lancé dans les sites de niche. En décembre dernier, ils m’ont rapporté plus de 1 500€. Un an auparavant, j’étais entièrement novice sur le sujet. Soit un total de plus de 2 500€ de revenus complémentaires. Tentant, non ? Il ne tient qu’à vous de faire pareil, en commençant par vous renseigner un peu, avant de passer à l’action.

Alors, avez-vous déjà commencé à générer quelques revenus complémentaires ? Ou allez-vous bientôt vous y mettre ?

14 réflexions au sujet de « Pourquoi vous faut-il des revenus complémentaires ? »

    1. Squatte Auteur de l’article

      Salut Maxime,

      Je me rappelle avoir lu il y a longtemps un de tes articles sur ton site de niche… dans les détecteurs de métaux il me semble ? Je m’étais dis à l’époque que c’est une nouvelle source de revenus à laquelle je devrai jeter un œil attentif.

      Quelque part, merci à toi pour cet article 🙂 .

      Pour les chiffres présentés dans l’article, reste maintenant à les confirmer et les faire progresser !

      Bonne journée à toi.
      Squatte Articles récents…Business sur internet, état des lieux après 1 anMy Profile

      Répondre
  1. tan

    Effectivement cela donne envie, je m’attendais à des infos plus croustillante mais au final on les connait « tous » ou presque.
    Il n’y a pas de méthode miracle, ABCargent est vraiment bien dans ce qu’il fait, par contre je ne connaissais pas l’autre site, c’est un blogueur?

    Aujourd’hui niveau niche, à part le « main », peux-tu dire que tu touches quelques choses? (en décomptant les frais de rédac and co?)
    tan Articles récents…Mon nouveau patron me paie 4000 euros de plusMy Profile

    Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      Hello,

      Empocher.net est également un blogueur, de son prénom Tristan.

      Pour mes sites de niche, oui, je touche quelque chose : sur les deux derniers mois, plusieurs milliers d’euros desquels il faut déduire quelques centaines d’euros pour les nouveaux sites et nouveaux articles que je lance.
      Squatte Articles récents…Bref, j’ai créé mon entrepriseMy Profile

      Répondre
  2. Nicolas

    Salut Squatte,

    Cool je savais pas que ABC Argent était devenu une référence francophone. Merci beaucoup ça fait plaisir à lire de bon matin 🙂

    Excellent article en tout cas. Je trouvais que le titre enfonçait un peu une porte ouverte (« Qui ne veut pas de revenus complémentaires? ») mais en fait, non, ton article est très bon. Je pense que la plupart des gens souhaite gagner de l’argent ponctuellement mais ne réfléchisse pas au fait de commencer à en gagner de manière récurrente.

    Ton article est donc un excellent point de départ dans ce sens, allez zou je vais le partager!

    A très vite!

    Au fait, tu vas être content: j’ai décidé de me relancer dans un site de niche. Ça va prendre du temps, beaucoup probablement, puisque je veux par exemple me relire toute l’étude de cas de Spencer Haws sur Niche Pursuits, relire ton étude de cas aussi, et réétudier plein de mots clés, mais je pense que ça va être intéressant. J’espère atteindre tes gains. Voire la moitié ce serait vraiment cool déjà 🙂

    Allez prends soin de toi et merci pour tes articles! Toujours un plaisir de te lire!
    Nicolas Articles récents…La MEILLEURE manière de gagner de l’argentMy Profile

    Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      Salut Nicolas,

      Pour la récurrence, effectivement, la grande majorité des gens n’y pense pas. C’était d’ailleurs en partie mon cas au lancement de ce site, où je me « contentais » de gagner différentes primes bancaires. Ce n’est pas une mauvaise chose, mais cela reste des revenus ponctuels.

      Alors tant qu’à bosser pour se faire de l’argent, autant que ces travaux se transforment en source régulière d’argent ! 🙂

      Pour les sites de niche, en voilà une excellente nouvelle : après plusieurs mois d’hésitation, tu replonges dans le bain. Je te souhaite le meilleur dans ce nouveau projet. En parleras-tu sur ton site ou s’agit-il d’un chantier plus « personnel » ?

      Bonne journée à toi.
      Squatte Articles récents…5 idées originales pour gagner de l’argentMy Profile

      Répondre
      1. Nicolas

        Salut! 🙂

        Je me tâte toujours à en parler sur mon site ou pas. Comme tu le sais, monter un site de niche prend du temps, mais en parler sur un blog prend aussi beaucoup de temps – d’autant que si je le fais, j’aimerais rentrer dans les détails.

        J’en parlerais quand même probablement – c’est une des raisons qui me pousse à relancer un site de niche. Bon, ça et l’argent extra (on espère). J’ai vraiment envie de proposer une étude de cas détaillée.

        Je pensais même éventuellement monter un blog à part autour de ça, mais on verra 😉

        Nicolas.
        Nicolas Articles récents…Des nouveautés sur le blogMy Profile

        Répondre
          1. Nicolas

            Salut Squatte,

            Connais-tu Spencer Haws? On en a peut-être déjà parlé ensemble en fait.

            Bon, il se trouve que sur son site (Niche Pursuits) il conduit une triple étude de cas de sites de niche – demain je vais donc commencer à reprendre tous ces articles pour voir ce qui marche de nos jours. C’est peut-être plus pareil qu’en Janvier 2014 lorsque j’ai lancé ABC Argent et en Avril 2013 quand j’ai lancé mon site de niche automobile.

            Au fait, toi tu as lancé plusieurs sites à la fois… je pense que pour l’instant je vais tenter un seul site – mais j’essaierai de trouver une opportunité pour un gros site, style site d’autorité.

            On aura le temps d’en reparler. Peut-être que je pourrais t’interviewer pour mon blog (ABC Argent ou mon autre blog si je décide d’en commencer un :-))

            Nico.
            Nicolas Articles récents…Proposer ses services en ligne avec 5euros.comMy Profile

  3. Tristan

    Salut Squatte!

    Merci pour la mention c’est très gentil de ta part (je m’en apperçois tard je sais haha). Je ne sais pas si empocher.net est une référence francophone dans le domaine… mais je vais tout faire pour qu’il le devienne dans les semaines et mois à venir :p. En apparence mon blog ne bouge plus trop mais en vérité je suis en train de l’agrandir sur un sous-domaine et quand ça va être fini ça deviendra intéressant.

    Félicitation pour tes gains obtenus via tes sites de niche. Je me tate à en faire quelques’uns aussi… le problème c’est que sur la durée je ne sais pas trop ce que ça vaut, de plus en plus de personnes font ça et souvent les sites de niches que je vois sont très petits en nombre de pages. Est-ce qu’il n’est pas préférable sur la durée d’investir le plus gros de son temps (et de ses frais de sous-traitance) dans la construction et le développement d’un seul site énorme qui traite de plusieurs sujets avec des centaines de pages de contenu plutôt que dans la construction de plein de petits sites de quelques dizaines de pages tout au plus?

    En tout cas merci encore pour la mention! Je m’en vais partager cet article 🙂

    Répondre
    1. Squatte Auteur de l’article

      Tu t’aperçois tard de la mention et moi je réponds très tard à ton commentaire ! 🙂
      C’est vrai que j’avais constaté moins d’actualités et de nouveaux articles sur ton site, mais en même temps tu avais un rythme de publication très important, surtout comparé à d’autres, dont moi !

      Pour mes sites de niche, c’est peut-être en partie un abus de langage. Si certains sites sont effectivement limités à quelques pages et articles, d’autres sont bien plus conséquents et comptent plusieurs dizaines de pages différentes.
      Je me pose effectivement la question d’investir d’avantage dans ces sites d’autorité, mais je suis un peu tiraillé avec mon envie de multiplier les sites pour minimiser le risque de « perte » d’un de ces derniers. Pour l’instant, j’oscille entre les deux stratégies…

      Merci pour le partage !

      Répondre
      1. Squatte Auteur de l’article

        Mon commentaire n’est effectivement pas des plus clairs ! 🙂
        Je parle de l’idée que tu avais évoqué dans un autre commentaire sur la création d’un site sur le thème « Site de niche », où tu évoquais qu’il y avait peut-être un créneau à prendre… 🙂

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge