Ce que je pense du crowfunding

de | 22 décembre 2019

Il y a plusieurs années, les business angels faisaient la pluie et le beau temps dans le monde de l’investissement. L’obtention d’un financement était réservée aux élus qui y parvenaient, soit en tentant leur chance auprès des banques, soit en contactant des proches particulièrement riches, ou encore en passant des semaines à des réunions désespérantes avec des investisseurs.

Bref, peu de gens pouvaient monter leur propre entreprise ou lancer leur propre activité, comme faire un album de musique ou publier un livre sans l’aide des banquiers et financeurs. Et dans tous les cas, on risquait de toujours de perdre une partie de son capital ou de payer des intérêts exorbitants. Mais tout cela est en train de changer, grâce à l’arrivée du crowdfunding ou financement participatif. Et je vais vous expliquer pourquoi.

Qu’est-ce que le crowdfunding ?

En 2018, le crowdfunding a permis de financer des projets à la hauteur de 402 millions d’euros, des opérations qui ont permis d’injecter 65 millions d’euros à l’économie globale. Mais comment fonctionne ce type de financement ?

Tirelire orange

Le crowdfunding est un système participatif qui a pour but de collecter des apports financiers auprès d’un grand nombre de particuliers. Via une plateforme spécialisée, le crowdfunder (porteur du projet) collecte donc des financements pour monter sa propre activité aussi bien dans l’immobilier, la technologie ou que dans l’agriculture.

Dans le financement participatif, deux parties interviennent lors d’une opération de levée de fonds :

  • l’investisseur qui place son argent dans le projet auquel il croît (je parle donc ici de l’internaute),
  • et le porteur du projet, qui ne possède pas les fonds nécessaires pour sa réalisation.

Cependant, comme tout système de financement, le crowdfunding présente toujours un risque pour l’investisseur, comme le dit si bien le spécialiste Jean SADECKI. En outre, l’investissement peut se faire de différentes manières :

  • le don (l’investisseur soutient le projet sans attendre aucune contrepartie financière),
  • le prêt ou crowdlending (l’argent investi est remboursé avec ou sans intérêts selon un échéancier fixé lors du prêt),
  • et l’investissement (l’épargnant cautionne le projet, et en contrepartie, reçoit des titres financiers, comme des actions.

Pourquoi le crowdfunding est-il efficace ?

Pour les entrepreneurs, le financement participatif apporte plusieurs avantages que l’on ne retrouve pas auprès des banquiers et des investisseurs traditionnels :

  • Déjà le crowdfunding permet de financer son projet en se passant des réseaux de financement traditionnels.
  • Il s’agit d’une véritable stratégie de collaboration communautaire, qui permet de se faire entourer pour accompagner son projet.
  • Le financement participatif ne repose généralement pas sur la simple recherche du profit (comme le feraient les banquiers), mais plutôt sur d’autres critères, comme la réalisation d’un acte communautaire.
  • Le crowdfunding permet en même temps de recueillir des observations sur son projet. Ainsi, les investisseurs, donateurs ou prêteurs peuvent donner leur opinion sur le projet via la plateforme de crowdfunding.
Crowfunding

Bref, le crowdfunding est bien plus qu’un simple mode de financement. Il vous permet de faire parler de votre projet et même de trouver vos premiers clients. Et ce avant même d’avoir lancé votre entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.