Comment faire des économies sur les courses  ?

de | 20 décembre 2018

A l’heure actuelle, les jours sont de plus en plus difficiles. Il y a de nombreuses causes à ce phénomène, comme la crise, les problèmes de société, etc. De tout cela, il faut tirer un constat : les Français ont de plus en plus de mal à boucler leur fin de mois. C’est pourquoi, ils cherchent à faire des économies sur différents postes. Parmi ceux-ci, deux sont très importants : le loyer et l’alimentation. Ce sont les deux postes majeurs de dépenses. Il faut avouer qu’il est difficile de jouer sur le montant du loyer, à moins de déménager. Mais ce n’est pas aussi vrai pour les courses. On peut faire des économies sur les courses. Il est facile de faire des économies substantielles sur les courses chaque mois sur les courses, pour peu qu’on s’y prenne correctement. Dans cet article, nous revenons sur plusieurs manières de faire des économies sur l’alimentaire.

Comment faire pour diminuer le budget alimentation ?

Comme pour toute chose, lorsqu’il s’agit de réaliser des économies, il faut s’y prendre correctement. Cela implique de dresser un plan de bataille. Mais aussi d’avoir une certaine rigueur. Tout comme pour un régime alimentaire, la clé du succès repose principalement sur la force de caractère de la personne. Tiendra-t-elle ou craquera-t-elle après un temps? La première des choses à faire pour réaliser des économies, c’est de faire une liste des courses. Nos parents en faisaient, et ils avaient raison. On vous explique comment faire.

Liste de courses

Comment faire une liste de courses ?

La liste de course sera votre meilleure alliée dans les allées de l’hypermarché. Les enseignes de distribution ont un objectif : celui de vous vendre le plus possible. Ce sont des commerçants et ils doivent faire grimper leur chiffre d’affaires, donc vous vendre des produits, même si vous n’en avez pas besoin. Gardez cela en tête.

Grâce à une liste de courses, vous pourrez définir à l’avance et sans aucune tentation ce dont vous avez besoin. Et donc faire des économies sur les courses. Si vous parvenez à vous tenir à votre liste, vous réaliserez des économies. Parce que cette dernière ne contient que ce dont vous avez vraiment besoin, le strict nécessaire à acheter. Tout le reste sera superflu. En un ou deux essais, vous verrez que votre note à la caisse aura diminué ! Mais faire une liste de courses efficaces et complète n’est pas aussi simple qu’on le croit, et il faut de la pratique pour arriver à le faire correctement. Le plus important c’est de suivre quelques points-clés, que nous vous détaillons ci-dessous pour savoir comment faire.

Comment créer son menu hebdomadaire ?

Il s’agit probablement de la première chose à laquelle nous pensons lorsque nous parlons de liste de courses et de faire des économies sur les courses. Et pourtant, c’est loin d’être le seul. Il s’agit même peut-être d’un des points les moins importants, même s’il reste le plus logique.

Faire le menu, c’est penser aux repas que vous préparerez lors de la semaine ou du mois à venir. Pour que le menu soit efficace, il faut penser aux différents ingrédients dont vous avez besoin, les aliments périssables comme ceux qui ne sont pas périssables.

Mais la première chose à faire, c’est de lister tout ce qu’il reste dans le garde-manger et qui pourrait périmer ou pourrir dans les prochains jours. Cela vous évitera de jeter ce que vous avez déjà acheté. Et si ce sont des aliments qui ne vous tentent pas, vous saurez qu’il ne faut plus en acheter, ou en moindre quantité.

Il faut souligner que le gaspillage alimentaire est l’une des principales raisons de la perte d’aliments ! Avec ce lien, vous pouvez suivre le gaspillage alimentaire en France. On considère que  chaque Français jette 20 kilos de nourriture par an !

De plus, avec un menu correct, vous pourrez le dupliquer de semaine en semaine pour que cela prenne moins de temps. Il existe aussi de nombreux sites qui permettent de créer des menus pour pas cher ou pour moins de 3 euros par personne. Des idées très intéressantes.

De plus, avec la pratique, vous pourrez inclure des jours pour les restes, afin de diminuer encore la facture finale.

Non, n'acheter pas que des pattes !

Comment faire un inventaire de ce qu’on a déjà ?

Pour faire des économies, faites un inventaire de vos réserves vous permettra deux choses :

  • de ne pas acheter une seconde fois ce que vous avez déjà.
  • de pouvoir inclure ce que vous avez dans vos armoires dans votre menu de la semaine.

En effet, faire un inventaire vous permet de voir ce qui périme bientôt et d’utiliser rapidement les produits qui doivent l’être.

Il n’est pas inutile de dresser une liste de ce que vous avez dans vos armoires afin de garder traces. Cela vous permettra d’avoir un décompte détaillé. C’est d’ailleurs ce qui est mis en pratique par certains fabricants de frigo qui intègre une liste déroulante de tous les aliments que contient le frigo. Ce type de technologie a aussi pour but de vous aider. Et c’est bien la preuve que tenir un inventaire reste un des meilleurs moyens pour éviter le gaspillage et la surconsommation.

Cela rendra les choses beaucoup plus faciles quand vous devez vous occuper de cette liste de courses.

Les denrées qui ne périment pas

Au-delà de la nourriture, il y a toute une série de produits qui ne périment pas et qui permettent de faire des économies sur les courses. Papier toilette, nettoyant, lingettes, sopalin sont autant d’exemples. On n’en a pas toujours besoin, mais ils sont nécessaires. Leur achat peut se faire lorsqu’une promo a lieu.
Attention aux fausses promos qui attirent le client vers des produits plus chers sous couvert d’une promotion. Si votre but est de faire des économies sur les courses, acheter une marque distributeur sera toujours moins cher.

Bien penser sa liste pour faire des économies sur les courses

Faire une liste, c’est bien. Faire une liste intelligente, c’est mieux. Si on garde en tête le fait que la grande distribution veut à tout prix nous vendre quelque chose, il faut aussi garder en tête que la probabilité de craquer pour l’un ou l’autre produit augmente avec le temps passé dans les rayons.

Il faut donc rester un minimum dans les rayons pour ne pas succomber à la tentation. Et pour cela, il faut regrouper les aliments par départements, c’est-à-dire là où vous les trouverez.

Il y a les rayons légumes frais, pâtes et riz, huiles et vinaigres, produits d’entretien, boulangerie, la boucherie, la poissonnerie et les surgelés.  Autant de départements de vente qui doivent figurer sur votre liste.

Ainsi, si vous passez au rayon fruits et légumes frais, vous avez immédiatement tout ce qu’il vous faut. Vous prenez les aliments dont vous avez besoin et les rayer de votre liste. Une fois que le département est couvert, vous passez au suivant et n’y revenez plus.

Adieu les tentations et le fait de déambuler dans les rayons.

Faire des économies sur sa liste pendant les courses

Après avoir fait le menu, il vous reste encore à vous rendre sur place pour acheter vos produits. Mais là aussi, il faudra bien réfléchir à ce que vous voulez acheter et surtout à ce que vous devez acheter. En rayon, il est possible de faire des choix malins pour que vos courses vous coûtent encore moins cher. Mais pour cela, il faudra encore respecter quelques règles qui deviendront une habitude une fois que vous aurez pris le pli.

Faire des économies sur les courses, pas facile

Respecter sa liste de courses

C’est l’évidence même, mais pourtant il est bien difficile de ne pas craquer une fois qu’on est dans les rayons. Comment faire pour arriver à faire des économies sur les courses ? Conseils.

Pour bien faire, il ne faut jamais faire ses courses sans avoir mangé auparavant. Faire ses courses à jeûn vous rend plus vulnérable aux achats compulsifs. Car votre corps a du mal à résister face à tant de choix.

De même, faire ses courses seul ou avec des enfants sera différent. Les petits ont tendance à faire des demandes et il n’est pas toujours possible de dire non à tout. Comment faire si ce n’est en les laissant seul avec votre compagne ou compagnon chez vous ?

Les produits de marque distributeur

De manière générale, les produits issus d’une marque distributeur sont moins chers que les produits de marque. Et bien souvent, notre réflexe se tourne vers le produit de marque. On pense, en l’achetant, qu’il est meilleur, qu’il durera plus longtemps ou qu’il vaut le prix qu’on le paie. Pourtant, si le produit de marque est plus cher, c’est pour une bonne raison. Et même plusieurs. Il faut payer le marketing, les publicités, le packaging. Et tout cela à un coût qui se répercute sur le client. A contrario, les marques distributeurs ne font pas de publicité, ce qui leur permet de réduire le prix. De plus, les emballages sont neutres et uniformisés, ce qui permet de réduire les coûts de marketing et de packaging.

Cependant, on ne peut pas exclure que certains produits de marques possèdent leur propre savoir-faire et ont une qualité légèrement supérieure. D’ailleurs, certaines grandes marques apposent sur leurs boîtes « Nos usines ne fabriquent que des produits sous notre marque« , à l’instar d’une marque de céréales.

Car, c’est vrai, souvent, les usines multiplient les commandes avec différentes marques et finissent par produire un produit légèrement différent pour 2, 3 ou plus d’industriels. Y-a-t-il alors réellement une différence entre les produits ? Et ce sont ces produits qui deviennent des produits de marque distributeur.

Comparer, c’est acheter moins cher

Rien ne vaut la comparaison pour gagner un peu d’argent et éviter des dépenses trop lourdes. Entre deux produits, il peut, parfois, y avoir de réelles différences alors que le produit se veut identique à la base. La différence se fera sur la marque, la renommée, le packaging. Mais en soi, pour prendre un exemple, acheter du riz blanc en sachet ou en vrac d’un kilo ne fera pas beaucoup de différence. En fait, à part remuer régulièrement dans l’eau (pour le riz en vrac), il n’y a pas de différence. Et il en va de même pour beaucoup de produits. Il faut juste apprendre comment faire et comment utiliser d’autres produits, ce n’est pas plus compliqué que cela.

De plus, on a souvent tendance à l’oublier, mais on achète au poids. Chaque marque possède ses propres critères. C’est ainsi que les emballages se côtoient et peuvent prêter à confusion. Entre un paquet de 300 grammes moins cher et un paquet de 500 grammes quelques centimes plus cher. Or, si on ne se fie qu’à l’étiquette, on peut tomber dans le piège. C’est pourquoi, il faut toujours regarder le prix au kilo lorsqu’il est indiqué (ou faire une règle de 3 pour le déduire). Cela vous donnera une bonne idée des économies que vous pouvez réaliser en achetant un paquet plutôt qu’un autre !

Attention toutefois, des études sur le terrain ont déjà prouvé que certains produits de marque distributeur étaient plus chers que des produits de marque.

Réduire le prix de ses courses

Le format familial, une bonne manière de faire des économies sur les courses ?

Longtemps réservé aux familles nombreuses, le format familial a fait son grand retour et vise à présent les couples avec un ou deux enfants. Il s’inscrit aujourd’hui dans une démarche de vente en gros pour réduire le prix.

Ce type de produits affiche des prix très avantageux au kilo. Et permet de diminuer la fréquence d’achat de tel ou tel produit. De plus, ils nécessitent moins d’emballage, ce qui est un réel plus à l’heure où on cherche tous à réduire son empreinte écologique.

Il s’agit d’un format très intéressant pour tous les produits qui ne périment pas. Ceux qui se conservent bien ou avec des dates éloignées dans le temps. Quelques exemples sont les produits secs, les produits d’entretien, les pâtes, le riz, les aliments qui se congèlent.

Mais ce type d’emballage en grand format présente deux désavantages :

  • Tout d’abord, il faut faire attention à la date de péremption. Les jours passent vite et les denrées périssables risquent de finir à la poubelle. Il est alors inutile d’acheter 10 kilos au meilleur prix si c’est pour en jeter 5 kilos à la poubelle.
  • Une fois le paquet ouvert, les aliments ont tendance à perdre en saveur, ou texture ou autre. Il faut donc les consommer rapidement pour ne pas qu’ils se gâtent. Encore une fois, tout dépend de la consommation que vous en avez.

Enfin, pour tous les légumes et fruits frais, il existe des alternatives aux supermarchés. Si vous avez le temps ou que vous en avez l’envie, les marchés sont un bon endroit pour faire des économies et mieux manger. On y trouve souvent des produits frais, parfois de producteurs locaux, de bonne qualité et sans suremballage. Voilà comment faire pour avoir une bonne alternative pour consommer mieux et moins tout en faisant attention à son portefeuille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.