Comment gagner de l’argent en mode débrouille ?

de | 18 juin 2020

Pour vivre dignement et assurer ses besoins quotidiens, tout homme doit mener des démarches perpétuelles centrées sur la recherche de l’argent. Entre le chômage, le manque d’emploi et la saturation des secteurs d’activités, beaucoup de personnes se demandent bien à quel sort se vouer pour avoir de quoi joindre les deux bouts.

Il existe heureusement des activités qui n’ont l’air de rien, mais qui offrent d’énormes potentialités de se faire de l’argent sans verser dans l’illégalité.

Vendre du cuivre

La majorité des investisseurs préfère placer leur argent dans l’or, car conscient de la rentabilité conséquente qu’il offre sur le long terme. Mais vous pouvez envisager de vendre du metal, une matière moins précieuse, mais qui possède également d’énormes potentialités. Encore qu’il s’agit de se lancer dans une activité en mode débrouille. Vous n’avez donc pas besoin de disposer d’un fonds d’investissement pour vous procurer du métal moins noble qui reste tout de même prisé par les ferrailleurs.

On mise en premier lieu sur le cuivre, le métal le plus plébiscité sur le marché. En clair, vendre du cuivre peut vous rapporter jusqu’à 5, 60 euros par kilogramme en France. Les prix peuvent même grimper au-delà de ce seuil et vous faire gagner beaucoup d’argent, selon la quantité que vous vendez. Avec en plus la possibilité d’obtenir cette matière première sans rien dépenser au préalable. Il suffit de miser sur les dépotoirs de métaux. On y trouve généralement un peu de tout pour constituer un tas de ferraille : un vieux banc en cuivre hors d’usage, des appareils électroménagers, des pièces automobiles, des portes jetées pêle-mêle… que vous allez ressortir et vendre à des prix intéressants, surtout quand les enchères du cuivre grimpent dans le commerce.

Pièces de monnaie

Vendre du zinc

Plusieurs sociétés se sont spécialisées dans la récupération des matières premières comme le zinc. Métal également très sollicité, le zinc peut valoir environ 2,41 euros par kilogramme sur le marché français. Et le plus avantageux, c’est qu’il n’est pas compliqué de se procurer ce type de matériaux.

Dans chaque foyer, il existe généralement des appareils défectueux, des robinets usés et autres objets métalliques constitués de zinc que l’on programme mettre à la déchetterie. Mauvaise idée ! Il faut plutôt les rassembler et se rapprocher des acheteurs de ferrailles pour les revendre. Cette démarche vous permettra de disposer d’un peu plus d’argent pour arrondir vos fins de mois.

Une fois racheté, le zinc est souvent façonné et utilisé dans l’agriculture, dans la métallurgie et même dans l’industrie pharmaceutique pour traiter certaines pathologies.

Vendre du métal

Vendre de l’inox

L’inox recyclé est également acheté à des prix très intéressants : environ 2,25 euros par kilogramme. Il s’agit d’un métal très utilisé dans le domaine du bâtiment, dans la fabrication d’appareils électroménagers et dans l’automobile. Il n’est donc pas rare de retrouver de l’inox dans les ruines d’un bâtiment démoli, dans des chutes issues de la métallurgie, dans des déchets issus des transformations industrielles ou encore dans les déchets domestiques.

Si vous ne disposez pas d’une quantité suffisante d’inox inutilisés chez vous, vous savez donc où cibler pour en obtenir pour votre projet de vente de métal. En gros, à condition d’avoir la volonté, la vente de métal est une activité qui peut vous permettre de gagner de l’argent en mode débrouille. Alors, qu’attendez-vous pour vous lancer ?

Une réflexion au sujet de « Comment gagner de l’argent en mode débrouille ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.