Comment investir à Dubaï ?

de | 12 juin 2022

Dans l’imaginaire collectif, Dubaï est une ville où le coût de vie est extrêmement élevé et il faut avoir des économies et/ou des revenus conséquents dans le but d’y vivre. Désormais, découvrez tout ce qu’il y a à connaître pour investir à Dubaï.

Comment s’installer à Dubaï ?

Les spécificités afin de décrocher un visa de résident changent de façon récurrente avec ce pays. En règle générale, la société qui vous fera travailler doit s’occuper de la totalité de l’administratif mais également des coûts en lien avec votre visa ainsi que de ceux de votre entourage. Avant de partir, pensez à faire certifier (et la plupart du temps traduire) vos papiers officiels (comme les diplômes ou le certificat de mariage). Effectuez cela auprès du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et ensuite à l’Ambassade des Émirats arabes unis situé dans la capitale française. Si vous ne le faites pas, sachez que cela est possible une fois aux émirats des Émirats arabes unis au Consulat ou à l’Ambassade de France.

Être salarié en vue d’investir à Dubaï

Votre visa sera valable sur une durée d’un à trois ans selon le genre d’emploi et de lieu où est présente votre société. Souvent, l’entreprise en question se charge de la totalité des démarches et de la paperasse afin de l’obtenir. Si vous changez de travail et par conséquent d’employeur, votre visa actuel ne sera plus valable et vous devrez effectuer une nouvelle demande.

Pour avoir des renseignements pertinents et actualisés sur les visas, nous vous recommandons d’aller, comme dit au-dessus, à l’Ambassade de France présente dans la ville d’Abu Dhabi ou celle des Émirats Arabes Unis, que vous pourrez trouver dans la capitale parisienne. Quand vous serez arrivé dans ce pays, nous vous recommandons vivement de finaliser votre inscription auprès du Consulat. Une nouvelle plateforme spécifique est présente en ligne afin d’optimiser la totalité des démarches. Il s’agit de la plateforme web du Consulat Général de France, situé à Dubaï.

Tarif des logements pour investir à Dubaï

Pour un studio à Dubaï, comptez entre 600 et 900 euros par mois. Pour un T1, la fourchette est comprise entre 900 à 1400 euros par mois. Pour un T2, comptez de 1400 à 2000 euros. Si vous souhaitez acquérir un T3, cela vous coûtera 2000 euros et plus. Enfin, pour une villa, vous pourrez en profiter dès 1500 euros par mois.

Particularité des lieux : À Dubaï le calcul du loyer se fait annuellement et non mensuellement. Ainsi, le fait qu’il n’y ait pas de loyer mensuel peut être assez perturbant aux premiers abords. Second point à prendre en compte : le renouvellement des contrats de location est extrêmement aisé. En règle générale, vous obtiendrez un préavis de 90 jours (3 mois) pour prendre la décision si, oui ou non, vous gardez votre bail.

Si vous souhaitez acheter un studio, comptez dépenser une somme située entre 80 000 euros et 170 000 euros. Les prix varient selon différents critères : emplacement, surface et prestations proposées. Si vous êtes à la recherche d’un appartement de type T2 ou deux pièces, la fourchette sera comprise entre 150 000 et 250 000 (cette dernière concernant plus un appartement neuf). Sachez que le prix moyen par m² dans la ville est de 2,065 euros.

Comment obtenir un crédit immobilier ?

Afin d’être éligible à un prêt immobilier, les résidents expatriés et les ressortissants doivent être en possibilité de dévoiler une bonne stabilité des revenus ainsi qu’un excellent historique de solvabilité. Les exigences par rapport au salaire minimum sont souvent de 1 700 euros (7 000 AED) pour les ressortissants des Émirats arabes unis et de 2 400 euros (10 000 AED) pour les expatriés. L’AED correspond au Dirham des Émirats arabes unis. Prenez en compte qu’il existe des établissements bancaires possédant un listing d’employeurs approuvés. Ces groupes pourront définir l’admissibilité selon ce point.

Si on se fie aux spécificités de la charge de la dette, la mensualité de remboursement ne doit pas franchir la moitié du revenu mensuel. Cette somme comprend la totalité des dettes qu’il est nécessaire de rembourser : celles de carte de crédit, les prêts-auto, personnels et immobiliers. Ainsi, un individu n’étant pas endetté peut envisager une mensualité pouvant grimper jusqu’à la moitié de ses revenus par mois.

Les entreprises bancaires préfèrent proposer des prêts aux résidents puisque cela leur donne plus d’options dans le but de récupérer leurs sous. En plus, les solutions de prêt immobilier demeurent restreintes pour les investisseurs étrangers non-résidents. Il faut savoir que l’admissibilité des non-résidents aux prêts n’est pas la même selon l’établissement bancaire. En effet, cette dernière est liée à des aspects tels que la nationalité et de si le demandeur a déjà un bien immobilier ou non.

Il est nécessaire d’avoir au minimum 21 ans afin de finaliser une demande de prêt immobilier. Autre condition à remplir : le demandeur doit avoir terminé son remboursement avant l’âge légal de la retraite. Dans le pays, cet âge est fixé à 65 ans pour les employés et à cinq ans plus tard, 70 ans pour les personnes à leur compte (indépendants). Afin d’obtenir un prêt, préparez également une pièce d’identité valide et une preuve de revenus. Comptez plusieurs jours pour un accord de principale et une semaine en plus pour que l’accord du prêt soit finalisé.

Quel budget prévoir ?

Avant d’investir à Dubaï, il faut en savoir plus sur le coût de la vie là-bas. On pense que Dubaï est une ville où le coût de vie est extrêmement élevé ou il est nécessaire d’avoir un portefeuille fourni dans le but d’y vivre. Il faut que vous prévoyez votre budget. Les postes de dépense sont nombreux et variés : logement, établissements scolaires, courses, voiture et/ou transports. Veillez à ne rien oublier et anticipez vos dépenses !

Si vous êtes à la recherche d’un travail, la négociation autour du package demeure primordiale. C’est cela qui va déterminer la totalité de vos dépenses nécessaires. Prenez en compte que la négociation du salaire dans le pays est tout à fait normal. En outre, sachez que des sociétés peuvent alléger vos charges en vous offrant des points forts de ce genre : établissements scolaires ou logement.

Les expatriés affirment qu’un salaire de 2500 euros suffit si vous désirez habiter dans la ville de Dubaï. Une fois tout ce qui est administratif (Visa) et quand vous aurez défini dans quel quartier vous désirez vivre, vous pourrez vous pencher sur le coût de la vie aux Émirats Arabes Unis et dans sa plus grande ville qu’est Dubaï. Découvrez différents postes de dépenses sur lesquels il faut être vigilant.

La réception du courrier ou des colis est payante à Dubaï. Ainsi, par rapport à la location d’une boîte aux lettres, comptez 50 euros annuellement. Prenez en compte qu’il est possible de louer une boîte aux lettres auprès de votre société.

Par rapport à l’obtention de votre visa en vue d’investir à Dubaï, sachez qu’il faut posséder une couverture médicale. Si vous avez déjà un employeur, la couverture médicale sera alors présente dans le package de votre société.

Pour le budget école, cela peut aller de 2000 jusqu’à 7000 euros par an. Enfin, pour les transports, pensez aux quatre genres de cartes rechargeables qui vous offriront la possibilité de bénéficier aisément de la totalité du réseau (métro, bus et tramway). Pour 1 ticket (valable pour un déplacement dans les transports en commun), comptez 1,22 euro. Maintenant, vous savez tout ce que vous devez savoir afin d’investir à Dubaï.