Défiscalisation immobilier : petit tour d’horizon des options possibles

de | 23 août 2019

Depuis quelques années, il est devenu de plus en plus simple de réduire son imposition sur le revenu grâce à diverses stratégies de défiscalisation. Ces dispositifs ont été surtout mis en place pour inciter l’investissement immobilier locatif dans le neuf comme dans l’ancien. Une question se pose tout de même : lesquels choisir parmi les différentes options disponibles sur le marché ? Un tour d’horizon s’impose. 

La Loi Pinel 

Grâce à la loi Pinel, l’investisseur pourra bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu à la hauteur de 12, 18 et 21 % (en fonction du montant investi sans dépasser les 300 000 € d’investissement par an) lors de l’achat d’un bien immobilier neuf, en s’engageant dans une location de 6, 9 ou 12 ans. 

Avec le projet de loi de finances 2019, les bailleurs dans des logements anciens peuvent bénéficier d’un dérivé du dispositif Pinel, la loi Denormandie. La grande différence est que cette dernière ne concerne que les centres-villes dégradés. Il n’est donc pas toujours facile de trouver des biens compatibles à la Loi Denormandie. Par exemple, trouver des biens accessibles en Loi Pinel sur Nantes est plutôt chose aisée; il en est tout autrement pour un bien accessible en Loi Denormandie ! Nous prenons pour exemple la ville de Nantes car elle fait partie de ces villes qui offrent un large éventail de dispositifs d’incitation à l’investissement immobilier. Les immeubles et appartements anciens peuvent offrir de belles opportunités de rénovation mais c’est plus particulièrement l’immobilier neuf qui concentre ces investissements. Planifier la construction de logements étudiants sur Nantes fait ainsi partie des projets sur lesquels les banques ont dors et déjà une approche positive et une réelle expertise. 

La Loi Pinel outre-mer

La Loi Pinel peut également être appliquée sur des biens immobiliers d’outre-mer. Mais dans ce cas, quelques changements seront à prévoir : l’avantage fiscal est, par exemple, plus important (23, 29 ou 32 % en fonction de la durée de location. 

La Loi Marlaux 

Le dispositif Marlaux permet également de profiter d’une réduction de l’impôt sur le revenu par rapport aux dépenses réalisées sur un bien immobilier dans un secteur sauvegardé ou un quartier dégradé. Le principal objectif de cette loi est d’inciter la restauration de l’immobilier ancien dans les centres-villes historiques. 

Les taux de la réduction d’impôt concernent 30 % des dépenses pour les immeubles dans les quartiers sauvegardés et 22 % des dépenses dans les zones du ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager). Mais il y a une condition importante : la réduction est conditionnée uniquement à la mise en location d’un bien immobilier sur une durée de 9 ans. 

LMNP 

Le LMNP ou loueur de meublé non professionnel est un dispositif qui permet à un particulier qui loue son bien immobilier meublé sans que les recettes locatives ne soient sa principale source de revenus d’une réduction d’impôt. Cet avantage concerne également les loueurs meublés non professionnels s’ils investissent dans des résidences de tourismes, des résidences étudiantes ou encore des locaux d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes.

Pour un bien neuf, l’investisseur aura la possibilité de se tourner vers la Loi Censi Bouvard et profiter d’une réduction d’impôt de 11 % sur le montant investi, durant neuf ans. 

La Loi Cosse

Ce dispositif est surtout destiné à inciter les propriétaires de logements vides à les ouvrir à la location. Ainsi, au moment où le propriétaire dudit bien immobilier signe une convention d’intermédiation, il s’ouvre à la location de son bien immobilier à des personnes avec un revenu faible.

En contrepartie de cet acte, il pourra bénéficier d’une déduction fiscale qui peut atteindre les 85 % de ses revenus locatifs. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.