Fêtes de fin d’année : les chiffres du e-commerce

de | 19 novembre 2020

L’année 2020 touche presque à sa fin. Il est temps d’en faire un bilan exhaustif. D’emblée, on peut affirmer que c’est un exercice annuel assez morose pour la majorité des entreprises. En effet, la pandémie du Covid-19 a mis un frein à la croissance économique mondiale. Selon les estimations de la Banque mondiale, c’est la pire crise après la Deuxième Guerre mondiale. De nombreux secteurs, comme le tourisme, le transport aérien, ou encore la restauration sont énormément impactés. Mais qu’en est-il de l’e-commerce ? Est-ce que les ventes ligne connaissent-elles une augmentation durant la crise sanitaire ? On vous propose les éléments de réponse dans cet article. 

Une constante augmentation des ventes dans l’e-commerce à venir 

Vulgarisation de l’internet 

D’après Médiamétrie, la France est un des pays où l’internet est la plus abordable au monde. Ainsi, on compte environ 52 millions d’internautes rien que dans l’Hexagone. Ces chiffres connaissent tous les trimestres une augmentation importante ce qui traduit une vulgarisation d’internet dans les foyers. 

Ce phénomène est à l’origine d’une croissance énorme des chiffres de l’e-commerce. Selon les estimations, ce secteur engendre plus de 100 milliards de chiffres d’affaires. 

Pour cette année, les Français attendent impatiemment les fêtes de fins d’années notamment le Black Friday pour acheter des biens sur le Web. À cause de confinement, ils sont de plus en plus nombreux à recourir aux boutiques en ligne.  

Optimisation des prestations (livraisons, service client…) 

Une autre explication qui vient réconforter la progression de l’e-commerce concerne la qualité des services. Ici, on parle du délai de livraison. En effet, les grands groupes comme Amazon ou E-Bay, ont su optimiser leurs prestations de manière à ce que le colis arrive chez l’acheteur très rapidement. Il est devenu très rare d’attendre plus d’une semaine pour recevoir un bien que l’on a acheté via les magasins en ligne. En outre, les frais de livraison connaissent une baisse importante cette année, ce qui fait augmenter massivement les ventes. C’est important dans la mesure 90 % des consommateurs annulent leurs commandes si le cout de la livraison est trop élevé. 

Cet aspect de l’e-commerce possède un impact positif sur les internautes. Ces derniers ont tendance donc à faire des achats en ligne, car la livraison est beaucoup plus rapide qu’auparavant. 

À titre informatif, voici les plateformes les plus utilisées par les Français : 

  • Amazon (plus de 50 % de parts de marché) 
  • FNAC (plus de 25 % de parts de marché) 
  • Cdiscount (plus de 15 % de parts de marché) 
  • Les autres se partagent les 25 % restants
Amazon

Démocratisation des paiements en ligne 

Notre mode de consommation évolue. Pour preuve, on n’a plus l’habitude d’utiliser de l’argent liquide. À la place, on emploie des cartes bancaires, qui sont beaucoup plus pratiques et plus sécurisées. Par ailleurs, elles sont aussi utilisables pour les paiements en ligne. Cette polyvalence permise une l’essor des grands MarkePlace. En effet, pour payer en ligne, il est possible d’utiliser sa carte de crédit habituel.

Augmentation timide des ventes pour 2020

Boostées par la sortie des nouvelles consoles de jeux vidéo 

Selon les estimations, les chiffres de l’e-commerce connaîtront une augmentation poussée par la sortie des nouvelles consoles de jeux vidéo. Sachez que Microsoft ainsi que Sony lanceront en fin d’année 2020 une nouvelle génération de console. Il s’agit d’un événement important dans la mesure où cette itération a pris plus de 7 années. 

Ces lancements auront sans doute un impact significatif sur l’économie du jeu vidéo et de l’e-commerce. En effet, d’après les estimations, les précommandes des nouvelles consoles ont explosé. En d’autres mots, elles sont déjà en rupture de stock.

Manette Xbox

Solution de paiements pour les consommateurs

À cause de la crise sanitaire, la plupart des ménages ne pourront pas s’offrir des cadeaux durant les fêtes des fins d’années. Face à ce problème, il existe une solution efficace et facile, à savoir le crédit rapide. En effet, les internautes peuvent postuler pour demander un crédit sans justificatif auprès des établissements bancaires afin de financer leurs achats.

Impact positif du coronavirus sur l’e-commerce 

Depuis le début d’année, le monde fait face à une épidémie importante qu’est le coronavirus. Ce dernier se transmet facilement d’homme à homme par l’intermédiaire de microgouttelettes de salives. Pour endiguer la propagation de cette maladie, la majorité des gouvernements dans le monde ont imposé un confinement strict, comme en France, en Israël, au Royaume-Uni ou encore en Italie. En d’autres termes, ils interdisent à la population une libre circulation. 

Des millions de personnes se sont donc retrouvés enfermés chez eux. Elles n’ont plus droit de sortir. Pour se ravitailler, elles utilisent les magasins en ligne. IL en résulte donc une augmentation importante des trafics sur les grands MarketPlace comme Amazone. Cette incidence a d’ailleurs fait élever les valeurs de ces entreprises 2.0 en bourse.     

D’une manière générale donc, la crise sanitaire mondiale a modifié grandement l’habitude des consommateurs. Ces derniers sont désormais familiers avec les habitudes du Web. Ils ont l’habitude d’acheter en ligne, ce qui assure de beaux jours pour l’e-commerce dans le futur. 

Quels sont les produits qui ont connu une baisse dans le e-commerce ? 

Les produits de modes 

Même si les chiffres de l’e-commerce en général ont connu quelques hausses. Il faut aussi noter que certains secteurs ont été boudés par les internautes. On peut prendre comme exemple celui de la mode. 

En effet, les boutiques en ligne qui vendent des produits de modes tels les vêtements, les chaussures, les pantalons, les sacs à main accusent une baisse de leurs chiffres d’affaires. C’est assez logique puisque la plupart des internautes se sont rués vers les produits de première nécessité lors du confinement.

Chiffres du e-commerce

Les produits d’hygiènes 

À l’heure du confinement, les personnes ont délaissé certains produits comme ceux de la parfumerie et de l’hygiène. En effet, ces industries font état d’un net recul dans leurs productions. 

Toutefois, cette baisse est seulement temporaire, car selon les analystes, la reprise serait programmée dès le début de l’année 2021.  

Conclusion 

Malgré la crise sanitaire qui touche le monde entier et une récession économique sans précédent. Le domaine de l’e-commerce connaît une augmentation même poussive. Ce s’explique par l’utilisation massive des services en lignes des internautes à cause du confinement. 

Selon les projections, cette hausse sera beaucoup plus importante pour l’année à venir.

Une réflexion au sujet de « Fêtes de fin d’année : les chiffres du e-commerce »

  1. Ping : Que savez-vous du e-commercce ? | Le top de l’analyse financière, c’est ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.