La gestion des risques financiers, ça s’apprend !

de | 13 octobre 2020

Tout entrepreneur ou investisseur doit être conscient que les risques financiers sont indissociables des entreprises. Il est donc essentiel de faire une étude approfondie du marché et d’évaluer la rentabilité du projet avant de se lancer. Par ailleurs, il est également indispensable d’élaborer une stratégie de gestion efficace pour ne pas être pris au dépourvu en cas de problèmes. En réalité, c’est quelque chose qui s’apprend. Je vous invite à découvrir les bases.

Évaluation des risques possibles

Le processus commence par l’évaluation des risques financiers qui peuvent se produire. Autrement dit, il faut déterminer tous les facteurs qui pourraient engendrer une perte d’argent pour la société.

Gestion des risques financiers
Il est important de savoir gérer les risques financiers, pour investir en toute sérénité

Le domaine est vaste et il est pratiquement impossible de tous les définir notamment à cause de l’évolution perpétuelle de la technologie qui augmente aussi les éventualités. Ils peuvent cependant être catégorisés :

  • Risque de change ;
  • Risque de contrepartie ;
  • Risque de pays ;
  • Risque de liquidité ;
  • Risque de taux d’intérêt ;
  • Risque de faillite ;
  • Risque de climat ;
  • Risque opérationnel.

Évidemment, toutes ces catégories ne concernent pas systématiquement les entreprises. Certaines sont toutefois plus susceptibles de se produire. N’hésitez pas à approcher une personne qualifiée qui connaît le fonctionnement du secteur ainsi que les méthodes et les calculs statistiques adéquats pour déterminer les probabilités des risques. Elle pourra vous apprendre à reconnaître les facteurs à considérer et ceux à laisser de côté.

L’élaboration des stratégies de gestion des problèmes

Connaître les risques que vous encourez en créant une société ou en investissant est insuffisant. Il faut aussi élaborer des plans efficaces pour y faire face et évaluer les coûts. Pour cela, vous devez bien connaître le fonctionnement du marché, les lois et les méthodes possibles pour remédier à un problème. Cela est indispensable pour déterminer la solution optimale en fonction de la situation et des conditions présumées.

A noter que la concrétisation de ces plans implique des dépenses parfois conséquentes. Vous devez alors être en mesure de les estimer avec le moins de marge d’erreur possible afin de pouvoir évaluer au mieux la rentabilité du projet.

Évaluation de la rentabilité du projet

Vient ensuite l’étude de la rentabilité du projet une fois que les risques réels et les stratégies de gestion ont été déterminés. Apprendre cet aspect vous permet d’évaluer si l’investissement en vaut la peine ou encore s’il existe d’éventuelles modifications à apporter. Ici encore, vous avez besoin de la lumière d’une personne qualifiée.

Il faut par exemple connaître la formule adéquate pour calculer la valeur estimée du chiffre d’affaires annuel de la société ou encore le rendement de l’investissement. Il faut aussi prendre en compte les risques et étudier les cas où ils se produisent. Est-ce que la société pourrait y faire face en fonction des ressources et des bénéfices estimés ?

Pour conclure, la gestion des risques financiers ne se résume pas à déterminer les facteurs qui pourraient occasionner des pertes d’argent pour la société. Elle englobe l’élaboration des méthodes optimales pour remédier aux problèmes au cas où ils se présentent.

Je vous recommande également d’évaluer la rentabilité du projet ou de l’investissement en fonction de tout cela. Il est donc essentiel d’avoir les connaissances et les compétences nécessaires pour mener à bien cette mission. C’est la raison pour laquelle la gestion des risques financiers, ça s’apprend !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.