Investir dans les maisons de retraite : le mode d’emploi

de | 2 septembre 2022

La population française et européenne en général sont vieillissantes. C’est pourquoi de plus en plus de monde font le choix d’investir dans les maisons de retraite. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir si vous souhaitez investir dans les maisons de retraite.

Est-il intéressant d’investir dans un EHPAD ?

Les EHPAD (cela signifie établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) se multiplient dans le pays. Il faut dire que la demande de places dans ce genre d’établissements est de plus en plus conséquente. Effectivement, le vieillissement global de la population et l’augmentation de la durée de vie ont un impact énorme sur le nombre de seniors en perte d’autonomie. Toutes ces personnes doivent parvenir à dénicher un logement. Ces habitations médicalisées représentent un investissement pertinent et rentable via ce qu’on appelle la loi Censi-Bouvard.

Comment réduire ses impôts avec la loi Censi-Bouvard ?

Procéder à un investissement dans ce type d’établissements, c’est miser de l’argent dans la location meublée dont la gestion est assurée par une résidence de service. Vous effectuez l’acquisition d’un logement dans une complexe collective, gérée par un gestionnaire. Pendant votre achat, vous effectuez avec l’exploitant concerné la signature d’un contrat de bail commercial d’une durée de neuf ans. Cela est l’assurance du versement d’un loyer, défini préalablement, durant la totalité de la durée du bail.

Baissez vos impôts en misant sur l’immobilier

Si vous désirez réduire vos impôts, la solution de l’investissement dans les maisons de retraite est une excellente idée. Dans ce secteur en grande tension, mettre de l’argent sur une résidence meublée à destination d’un public senior offre la possibilité à l’investisseur de planifier sa retraite via des revenus additionnels récurrents, voire d’échanger votre patrimoine financier en patrimoine immobilier.

Investissements dans un EHPAD : quels points forts ?

s r

Investissements dans un EHPAD : quels points forts ?

Points forts au niveau de la fiscalité, revente, gestion ou encore sécurité des revenus : l’investissement dans un EHPAD offre une multitude de points forts !

Régime fiscal avantageux pour investir dans un EHPAD

Les points forts fiscaux en lien avec un investissement dans ce genre d’établissements mêlent la défiscalisation par rapport au statut LMNP ainsi que celle de la loi Censi-Bouvard. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le cumul Censi-Bouvard et LMNP.

Investir dans un EHPAD avec la loi Censi-Bouvard

Via la loi Censi-Bouvard, vous pourrez bénéficier d’une baisse d’impôt de 11 % de la somme hors taxe de votre investissement, dans la restriction de 300 000 euros injectés chaque année et par foyer fiscal. Cette diminution est effective sur la totalité de la durée du bail, ce qui correspond à neuf ans.

Censi-Bouvard vous offre la possibilité de profiter d’une récupération de la TVA de votre achat, et cela, dans les trois à six mois après la signature de l’acte authentique de vente. Dans ce but, la résidence de services doit offrir au minimum trois des quatre services que voici : petit déjeuner, ménage des parties communes, fourniture de linge de maison ou encore réception. Ce remboursement immédiat de la TVA représente l’un des avantages de l’investissement en résidence de services. Avec la Loi Censi-Bouvard, l’investissement dans ce type d’établissements est aisé. Profitez-en pour investir dans les EHPAD.

Statut LMNP

L’activité de location meublée engendre des revenus caractérisés comme commerciaux. Par conséquent, vous procédez à la déclaration de vos loyers au régime BIC et non au foncier. Cette divergence majeure offre la possibilité de profiter d’un abattement par rapport à vos revenus de 50 % en micro-BIC tandis que pour le micro-foncier, ils seront de 30 %.

Le statut LMNP offre la possibilité d’amortir comptablement le bien concerné et les meubles du logement. Néanmoins, par rapport à un investissement dans un EHPAD en loi Censi-Bouvard, il est impossible d’en profiter.

Sécurité des revenus additionnels

Deuxième point fort de l’investissement dans ce genre d’établissements : la perception assurée des loyers. Voici l’avantage majeur de l’activité de loueur meublé en résidences de services. Qu’il soit occupé ou non, vous pourrez toucher votre argent grâce à ce logement puisque c’est le gestionnaire de la résidence senior qui endure le danger de vacance locative. Malgré le fait qu’il ne soit pas impossible d’assurer totalement le versement instantané des loyers au bon moment, les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes sont un danger moindre.

Effectivement, dans le parc immobilier privé, le pourcentage d’occupation moyen est défini entre 93 % et 100 %. Ce dernier est grandement supérieur aux taux vus dans la location meublée classique, ce qui vous propose une presque-assurance du renouvellement du bail commercial par l’exploitant.

Enfin, ce genre d’investissement immobilier vous offre également la possibilité de procéder à la délégation totale de la gestion de votre location. Le gestionnaire de la résidence de seniors meublée est votre seul interlocuteur. Ainsi, il s’occupe de la totalité des soucis courants et du recouvrement des loyers.

Quels sont les inconvénients d’un EHPAD ?

L’investissement dans une résidence senior médicalisée permet d’obtenir une fiscalité avantageuse. Néanmoins, avant d’investir dans ce genre d’établissements, il est essentiel d’aborder plusieurs points faibles. Une loi rigoureuse cadre cette activité. Il faut également prendre en compte que les résidences de services ne se valent pas toutes. Prenez aussi en compte que la revalorisation foncière est quasi-nulle.

Les contraintes majeures de ce type d’investissement sont aussi que le budget mis doit être assez conséquent (comptez près de 150 000 euros). Il faut aussi penser aux différentes contraintes à la revente car la valeur de l’EHPAD ne s’optimise pas avec le temps. En plus de cela, le marché est petit et l’offre est moindre alors que la demande est plus que conséquente.

Qui peut investir en EHPAD ?

L’investissement locatif en EHPAD cible des individus ayant pour finalité de se faire un patrimoine. Ce qui leur offrira la possibilité ensuite de générer des revenus récurrents sans être dans l’obligation de s’introduire dans la gestion locative du logement. Nous vous recommandons de choisir ce genre d’investissement en vue de préparer la retraite.

Les investisseurs peuvent échanger une partie de leur patrimoine financier en patrimoine immobilier de rendement. La recherche d’un rapport rendement/fiscalité optimal est une finalité chez beaucoup d’investisseurs.

Quel est le prix moyen d’une maison de retraite ?

Les tarifs afin d’effectuer un investissement dans ce type d’établissement sont situés entre des montants de 55 000 et 500 000 euros pour une chambre, tout est lié au lot ainsi qu’à la résidence retenue (les points forts intrinsèques, les services offerts, l’emplacement etc.). Prenez en compte que plus le lot sera coûteux, plus les loyers à donner seront conséquents.

En outre, le prix d’investissement dans une chambre intègre tout ce qui suit : la chambre, l’équipement, le mobilier, les zones communes ou encore les services … Pour être plus dans le concret, il est nécessaire d’effectuer une comparaison de cet investissement avec l’achat d’une chambre d’hôtel, qui bénéficie aussi de multiples et variés services : réception, restauration gastronomique, service d’étage, animaux de compagnie autorisés, portier ou encore blanchisserie. Le prix d’un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes n’impacte pas son rendement. Procéder à l’investissement de 200 000 euros dans ce genre d’établissements via un rendement de 5,5 % net est une meilleure option que d’acquérir un petit appartement offrant un rendement aminci par une multitude d’éléments tels que les charges, les carences locatives et le syndic. Désormais, vous avez toutes les cartes en main si vous désirez investir dans les maisons de retraite en 2022.