Je vis de mes rentes : ma journée type

de | 30 avril 2017

Certains pourraient dire qu’un rentier a de la chance… D’autres le verront comme un fainéant… Ce qui est sûr, c’est qu’il peut parfaitement vivre de ses revenus/rentes. Et détrompez-vous, ses journées sont bien remplies, quoi qu’il le fasse à sa manière.

Un réveil toujours agréable

Peu importe l’heure à laquelle il se réveille le matin, entre 8 heures et 10 heures, il débute toujours sa journée par un rituel particulier : un grand verre d’eau froide puis quelques étirements pour garder la forme. Un petit tour aux toilettes pour la grosse commission matinale, puis il dit bonjour au voisinage, du moins aux personnes qu’il entrevoit à son réveil à travers sa fenêtre. Il regarde la boîte aux lettres pour vérifier ses courriers.

Il passe ensuite à la cuisine, il se prépare un bon petit déjeuner et au rendez-vous, le choix lui est donné : œufs sur le plat, bacon, pancake, sandwich bien rempli, il mange selon son humeur. Il n’oublie pas son délicieux verre de jus de fruit frais et la journée peut enfin commencer. Un autre rituel non négligeable du matin, un bon bain bien chaud, quelle que soit la température dehors. Il est fin prêt pour entamer un nouveau jour sans se prendre la tête. D’ailleurs, rien ne le préoccupe puisqu’il a la chance de vivre de ses rentes.

La vie est belle quand on est rentier

Une petite sortie pour se changer les idées

Propre, parfumé et habillé, il quitte son nid douillet pour une petite balade en ville. De l’argent dans la poche pour pouvoir s’offrir quelques caprices, il s’en va, démarre sa voiture et prend la route. Direction les magasins pour voir ce qui lui manque encore chez lui. Quelques outils de bricolage, un peu de provisions pour les jours où il devra recevoir des invités, sans oublier les paires de chaussures qu’il a aperçues dans la boutique de mode pour hommes.

Sans s’en rendre compte, il est déjà presque midi, c’est l’heure du déjeuner. Comme d’habitude, il passe du côté de son petit resto favori où il déguste son plat préféré. Vivre de ses rentes permet de se faire de temps en temps plaisir ! A la sortie du restaurant, il croise des amis et papote un moment, puis reprend le chemin de la maison.

Vivre de ses rentes : un après-midi plutôt calme

L’après-midi, c’est l’heure de la petite sieste. Mais avant cela, il s’adonne à quelques petites corvées obligatoires. Il commence par la lecture des courriers pour voir s’il y a des factures. Un brin de ménage pour continuer : il passe l’aspirateur et époussette les meubles. Il fait également un petit tour sur Internet pour lire quelques potins et consulter le marché de la bourse. Après deux petites heures de sommeil sur le canapé, il allume le téléviseur pour regarder ses émissions préférées.

La journée s’achève sereinement, comme à l’accoutumée

Il est temps de réchauffer le dîner : un plat surgelé qu’il suffit de passer aux micro-ondes. Après quelques minutes d’attente, il se régale devant sa télé et s’envoie un film sur le câble. Des amis l’appellent pour sortir en discothèque. S’il en a envie, il y va, autrement, il va une fois de plus rester seul et apprécier de bons moments, bien installé sur son divan à visionner tout ce qui lui plaît sur son lecteur DVD. Aucun couvre-feu, il dort à l’heure qu’il veut. L’avantage de vivre de ses rentes, c’est qu’on n’a aucun compte à rendre à un employeur !

Une réflexion au sujet de « Je vis de mes rentes : ma journée type »

  1. David

    Bonjour,
    marrant, mais décrit ainsi la vie de rentier ne me donne pas franchement envie.

    Peut être suis je trop jeune pour avoir une vie aussi peu remuante.
    Ou alors, la vie célibataire, sans femme, ni enfant, ni même animaux ne me convient pas.
    Ou simplement faire les magasins tout les jours me donne déjà la nausée ?

    Disons que c’est votre vision du rentier! 😉

Les commentaires sont fermés.