Les critères pour choisir son logiciel de facturation

de | 7 décembre 2021

Vous n’avez pas le droit à l’erreur pour assurer la gestion de votre entreprise. Ainsi, en vue de réussir, vous devez vous équiper d’un logiciel en phase avec votre activité. Voici les critères à connaître pour choisir votre logiciel de facturation.  

Quels sont les critères à connaître pour choisir son logiciel de facturation ?

Votre logiciel de facturation (comme celui de Quickbooks) doit prendre en compte de nombreux paramètres. En effet, il doit être intuitif mais aussi 100 % en phase avec votre secteur d’activité.

Sécurisé

Tous les logiciels ne proposent pas la même conservation sécurisée des données. En effet, il y a les logiciels de facturation à télécharger et les logiciels en ligne. Avec un logiciel hébergé sur un serveur externe de type Cloud, votre éditeur a accès à vos données et assure leur double sauvegarde. Un avantage que vous n’avez pas avec des logiciels à télécharger : en cas de perte de données, vous ne pouvez espérer les restaurer avec votre éditeur. 

Ergonomique

Il est important que votre logiciel de facturation soit ergonomique. Il doit être adapté à votre interface numérique, que vous travailliez sur smartphone, tablette ou ordinateur. 

Conforme

Votre logiciel de facturation doit respecter les normes en vigueur. Avec la numérisation obligatoire des factures d’ici 2025, vous devez respecter de nombreuses réglementations. Du point de vue du format, votre facture doit être irréprochable. Parmi les éléments indispensables, nous avons :

  • L’identité de l’acheteur et de l’émetteur de la facture, 
  • Le numéro de TVA intracommunautaire, 
  • La date de la facture et de la livraison, 
  • Le montant HT et TTC (hors micro-entreprise, qui affiche directement TTC), 
  • Le montant de l’indemnité forfaitaire en cas de retard de paiement. 
Les critères pour choisir son logiciel de facturation

Personnalisable

En dehors des fonctionnalités, il est essentiel que votre logiciel de facturation s’adapte à vos attentes et vos besoins. Il doit vous permettre de personnaliser vos factures au format que vous désirez. Il est aussi important que les données enregistrées, comme l’écriture des comptes, soient éditées comme vous l’entendez.  

Collaboratif

Pour vous faire un avis sur un éditeur de logiciels, renseignez-vous sur la qualité du service client. De nombreuses entreprises sont disponibles pour répondre à toutes vos questions, vous proposer une formation à l’outil, vous accompagner dans vos changements comptables, etc. D’autres, au contraire, n’en possèdent tout simplement pas ! 

Renseignez-vous en ligne (page Business des moteurs de recherche, les blogs, etc.). Demandez-vous si c’est pour vous un critère important avant de lancer votre activité comptable. Si vous n’en trouvez pas, vous pouvez demander lors du premier appel d’être mis en contact avec un de leurs clients, afin d’avoir un avis plus neutre. 

Évolutif

Renseignez-vous sur la mise à jour de la plateforme. Le monde de la facturation évolue constamment, elle évolue aussi en fonction du statut de votre entreprise ou de votre activité. Ainsi, un éditeur qui existe depuis plus de 30 ans peut, en réalité, être très vieillissant dans ses fonctionnalités. 

Si vous le pouvez, téléchargez des versions gratuites pour vous faire un premier avis. Vous pourrez juger de l’intuitivité de l’outil, ainsi que des fonctionnalités proposées. 

Accessible (tarif)

Pour faire votre choix, n’oubliez pas de regarder quel format de paiement vous est proposé ! La plupart des logiciels de facturation jonglent entre un système d’abonnement mensuel ou le nombre d’utilisateurs qui utilisent l’outil. Vous pouvez aller du côté des outils gratuits, mais vous allez très rapidement tomber sur un manque de fonctionnalités inhérentes à votre activité. Ce qui vous obligera à passer à un abonnement payant.

À retenir ! Votre logiciel de facturation doit être en phase avec votre cœur de métier. À ce jour en France, plusieurs éditeurs se bousculent pour proposer leurs services. Vérifiez que leurs offres sont adaptés à la taille de votre entreprise et que les fonctionnalités sont mises à jour régulièrement. 

Un logiciel de facturation performant doit avant tout être en phase avec votre activité. Ainsi, selon l’activité que vous menez, vous n’avez pas forcément besoin de l’ensemble du chemin comptable. Par exemple, les micro-entreprises ont une comptabilité légère à tenir et n’ont pas besoin de réaliser un bilan comptable en fin d’année. Vérifiez aussi si l’outil est à destination d’un statut particulier ou pas, selon vos envies.