Trois conseils avant d’investir en SCPI

de | 20 janvier 2020

Parmi les investissements financiers préférés des Français en 2019, la SCPI occupe une place de choix. En effet, de plus en plus de particuliers optent pour ce type de placement à la fois pour son rendement, pour la facilité de gestion et pour sa sécurité. Néanmoins, avant de se lancer, il est important de suivre ces quelques conseils.

Bien étudier le marché

Investir dans l’immobilier nécessite d’avoir de solides connaissances dans de nombreux domaines. Pour commencer, il est important de parfaitement connaître le marché immobilier. De cette manière, on connaît la rentabilité potentielle d’un certain type de bien. Ensuite, il faut avoir connaissance de l’environnement politique, juridique et fiscal dans lequel on évolue pour profiter de toutes les opportunités qui se présentent. Enfin, il faut connaître les bases de la gestion et de la comptabilité. Une SCPI est une société civile de placement immobilier. Elle a pour but d’acquérir et de gérer un certain nombre de biens immeubles pour le compte d’investisseurs qui ont acheté des parts dans la société et sont rétribués proportionnellement.

SCPI

Faire appel à des professionnels

De manière générale, seuls les professionnels peuvent réunir toutes ces connaissances pour investir dans l’immobilier. Les particuliers quant à eux doivent faire appel à des experts pour être conseillés dans ce domaine. Aujourd’hui, il est possible de s’en remettre aux centrales qui accompagnent et conseillent leurs clients dans le choix de leurs investissements. Elles proposent un accompagnement personnalisé avec des experts. Après avoir utilisé le simulateur en ligne, le dossier du client est étudié afin de proposer des solutions adaptées aux besoins. Que l’on ait besoin d’un retour sur investissement à court, moyen ou long terme, que l’on cherche à agrandir son patrimoine ou à se constituer un complément de revenus, on obtiendra facilement des conseils pour optimiser ses placements.

Choisir la bonne SCPI

Il existe plusieurs sortes de SCPI qui rapportent à plus ou moins long terme. Pour la choisir, il faut étudier le marché, prendre en compte ses besoins, les avantages financiers, fiscaux et les moyens de financements. Les SCPI de rendement achètent des biens à usage professionnel dans la zone euro. C’est le cas d’une SCPI comme Corum Origin par exemple. Elle détient différents types de biens professionnels (dans divers secteurs d’activité) dans une zone géographique étendue à la zone euro. Elles sont rentables et sûres, car les biens à usage professionnel offrent une garantie de sérieux et un excellent taux d’occupation. De plus, le taux de rentabilité est très intéressant. Les SCPI fiscales investissent dans l’immobilier locatif pour les particuliers et profitent de dispositifs législatifs d’avantages fiscaux très intéressants. C’est idéal quand on souhaite financer plus facilement son investissement. Les SCPI de plus-value ont des objectifs à plus long terme avec la revente des biens. Dans tous les cas, un revenu régulier est assuré avec les loyers des occupants des lieux. 

Investissement qui grandit

Trouver des solutions de financement

Aujourd’hui, l’investissement en SCPI permet à des foyers à revenus moyens de se constituer un bon capital tout en minimisant son investissement. Pour commencer, les avantages fiscaux permettent de déduire une partie du placement de l’impôt sur le revenu. C’est le cas des intérêts d’emprunt, mais aussi de certains placements (comme avec les SCPI fiscales par exemple). De plus, l’achat de parts en SCPI à crédit est également un excellent moyen de réduire son effort d’épargne grâce à la rente prévisionnelle. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.